Missy Elliott

©Getty Images, Jim Spellman
Lorsque l'on grandit dans un environnement violent, les passions peuvent beaucoup compter. C'est ce qui s'est passé pour la petite Melissa Arnette Elliott dont le père était un homme violent qui frappait sa femme. À l'âge de 14 ans, Missy quitte le foyer familial aux bras de sa mère, toutes deux rêvant d'une vie meilleure. Dans ce climat de tensions, Missy trouve en la musique un exutoire. Écoutant en boucle les morceaux de Michael Jackson et de Diana Ross, elle essaie à son tour de percer dans la musique.

Dès 1990, Missy monte son premier groupe avec quatre amies, Fay Z, très vite renommé Sista. Aidé de Timothy Mosley qu'elle surnomme Timbaland, elle met toutes les chances de son côté et présente les chansons du groupe au musicien de R&B DeVante Swing. L'année suivante, ce coup d'audace paye : DeVante signe Sista sur son label Swing Mob. Ce qui devait être un premier album, "All the Sistas Around da World", ne verra jamais le jour. Suite à ce rendez-vous manqué, le groupe se dissout à la fin de l'année 1995.

Mais Missy ne lâche pas l'affaire et poursuit sa route avec Timbaland, avec qui elle propose des services de songwriting et de production pour d'autres artistes.Whitney Houston, les Destiny's Child, les Spice Girls et même Puff Daddy font appel au duo. Mais c'est surtout grâce au succès du deuxième album d'Aaliyah, "One in a Million", quasi entièrement écrit et produit par Missy et Timbaland, qui pousse Missy à voler de ses propres ailes.

"Misdemeanor" comme elle se fait surnommer, signe un contrat avec la maison de disques Elektra Records puis crée son propre label dans la foulée, The Goldmind, avant de sortir son premier album en solo en 1997. Le premier d'une longue lignée de disques produits par Timbaland. Intitulé "Supa Dupa Fly", le disque, qui contient notamment les participations de Busta Rhymes et Lil'Kim, est rapidement certifié disque de platine, aidé par le single The Rain. Réalisé par Hype Williams, le clip du morceau fait des ravages. La Diva, affublée d'une combinaison sac poubelle, remet au goût du jour le Finger Waves, cette coiffure des années 1920, et donne un aperçu de sa personnalité atypique.

Nommée aux ...
Grammy Awards dans la catégorie meilleur album de rap, Missy continue dans sa lancée et sort deux ans plus tard "Da Real World", son deuxième opus, dans lequel figure un duo avec MC Solaar (All N My Grill). De nouveau certifié disque de platine, il impose encore un peu plus la star dans le R&B game. Le nom de l'album suivant en dit long sur sa notoriété : "Miss E... So addictive". Album à tubes, y figurent entre autres les hits Get Ur Freak On et ses mélodies indiennes et One Minute Man feat Ludacris et Trina.

Les hommes en prennent aussi pour leurs grades dans le titre Work It, sur son quatrième album "Under Construction" (2002), dans lequel elle dénonce le machisme dans le hip hop. Method Man, Jay-Z, Beyoncé ou encore 50 Cent participent à ce disque vendu à 4,5 millions d'exemplaires. S'en suivent les opus "This Is Not a Test!" (2003) et "The Cookbook" (2005), qui marque la fin de la cuisine musicale de Missy, qui disparaît de la circulation après sa compilation "Respect M.E." en 2006.

Cinq ans plus tard, en 2011, Missy Elliott confie être atteinte de la maladie de Basedow, une maladie grave et auto-immune affectant la thyroïde. Remise sur pied, elle marque son grand retour en 2015 avec le titre WTF (Where They From), interprété avec Pharrell Williams. C'est d'ailleurs ce dernier qui co-produira son prochain album, "Block Party", sur lequel figure déjà le titre Pep Rally, diffusé sur la Toile en février 2016.

En attendant, elle s'est illustrée sur la bande originale du 100% féminin "Ghostbusters" (2016) où elle accompagne Fall Out Boy sur le morceau Ghostbusters (I'm Not Afraid), a fait une apparition éclair au Carpool Karaoké de James Corden avec Michelle Obama et a joué le jeu pour le film promotionnel réalisé par Hype Williams pour la campagne de l'automne 2016 de Marc Jacobs. Toute de violet drapée, comme un hommage à Prince, Miss E n'a pas perdu de sa superbe.


Discographie :

À paraître : Block Party15
2005 : The Cookbook
2003 : This Is Not a Test!
2002 : Under Construction
2001 : Miss E... So Addictive
1999 : Da Real World
1997 : Supa Dupa Fly

Ses dernières news

Toutes ses news
Quand Beyoncé inspire la couverture d'un nouveau comic Marvel
Clara Lemaire
27 janvier 2017

Quand Beyoncé inspire la couverture d'un ...

27 janvier 2017
article
Le couple Obama en 5 moments musicaux
Clara Lemaire
20 janvier 2017

Le couple Obama en 5 moments musicaux

20 janvier 2017
article
Pharrell Williams signe deux titres pour la BO de "Les figures de l'ombre"
Clara Lemaire
27 octobre 2016

Pharrell Williams signe deux titres pour la BO ...

27 octobre 2016
article

Sa discographie avec

Toute sa discographie
 
0 commentaire - Missy Elliott
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]