Nawazuddin Siddiqui

©Abaca, Aurore Marechal
Né en 1974 dans l'Etat de l'Uttar Pradesh, dans le nord de l'Inde, il grandit dans un cadre rural, avec son père agriculteur, au milieu d'une fratrie de dix enfants. Ne se destinant pas à une carrière d'acteur, il se dirige vers des études scientifiques. Après avoir obtenu un diplôme universitaire en science, Nawazuddin entame une carrière de chimiste dans une entreprise de pétrochimie. Mais cette vie routinière ne lui convient pas et il décide de partir s'installer à New Dehli où il occupe un poste d'agent de sécurité.

Parallèlement, il s'intéresse à la vie culturelle de cette ville toujours animée et stimulante, en prenant l'habitude de voir des pièces de théâtre. C'est alors qu'il comprend qu'il est fait pour le métier de comédien et s'inscrit à l'Université d'Arts Dramatiques de New Dehli afin d'apprendre les codes de la pratique théâtrale, tout en se produisant avec la compagnie de théâtre Sakshi, aux côtés des acteurs Manoj Bajpai et Saurabh Shukla.

Fort de cette formation qui lui apporte maîtrise et confiance en lui, Nawazuddin obtient son premier rôle au cinéma dans "Sarfarosh", en 1999, où il campe un criminel. Il multiplie ensuite les seconds rôles dans des films de moindre importance et dans plusieurs court-métrages. Désormais installé à Mumbai, il connaît un passage à vide entre 2002 et 2005, puis parvient enfin à atteindre le devant de la scène avec le thriller "Black Friday" (2006). Grâce à ce rôle de poseur de bombes inspiré du personnage d'Asgar Mukadam, rendu célèbre pour sa participaton aux attentats de Bombay en 1993, il acquiert une nouvelle visibilité et décroche de meilleurs contrats : le rôle d'un journaliste dans "Peepli Live" (2010), celui d'un informateur dans le biopic "Paan Singh Tomar" (2012), mais surtout un premier rôle dans "Patang" (2011), sélectionné pour faire l'ouverture de la Berlinale. Il y est Chakku, l'un des membres d'une famille participant au plus grand festival de cerfs-volants d'Inde.

L'année suivante est celle de la consécration avec "Gangs of Wasseypur", puis "Miss Lovely", tous deux sélectionnés au Festival de Cannes. En 2013, Nawazuddin Siddiqui réitère la prouesse de la double sélection cannoise avec "Bombay Talkies" et "Monsoon Shootout", présentés dans le cadre de l'hommage rendu au centenaire du cinéma indien. Cette année-là, une petite pépite du cinéma Indien atterrit dans les salles françaises et rencontre un beau succès : "The Lunchbox". Dans cette histoire savoureuse qui stimule les papilles, il y joue un collègue d'Irrfan Khan, autre acteur indien célèbre, qui reçoit de drôles de messages dans ses boîtes de déjeuner. Les deux acteurs se retrouveront dans le drame "Meridian Lines" (2013).

Depuis, Nawazuddin Siddiqui a été la tête d'affiche de nombreux succès indiens, portant tour à ...
tour le costume d'un déserteur libre d'esprit dans "Liar's Dice" (2013), un professeur attiré par l'une de ses élèves dans "Haraamkhor" (2015), un serial killer dans "Raman Raghav 2.0" (2016) ou encore un gangster projeté dans l'univers du golf dans "Freaky Ali" (2016).

À l'automne 2016, le comédien entre dans la cour des grands, jouant aux côtés d'acteurs de renom (Rooney Mara, Nicole Kidman, Dev Patel) dans "Lion", basé sur le roman "Long Way Home" de Saroo Brierley, qui retrace le parcours initiatique d'un jeune garçon adopté par une famille australienne, se mettant à la recherche de sa famille à l'aide de Google Earth.
Filmographie :
2017 : Raees, de Rahul Dholakia
2017 : Mom, de Ravi Udyawar
2016 : Lion, de Garth Davis
2016 : Freaky Ali, de Sohail Khan
2016 : Te3n, de Ribhu Dasgupta
2016 : Raman Raghav 2.0, d'Anurag Kashyap
2015 : Manjhi : The Mountain Man, de Ketan Mehta
2015 : Bajrangi Bhaijaan, de Kabir Khan
2015 : Lateef, d'Israr Ahmed
2015 : Haraamkhor, de Shlok Sharma
2015 : Badlapur, de Sriram Raghavan
2014 : Yudh (Série TV)
2014 : Kick, de Sajid Nadiadwala
2013 : Sniffer, de Buddhadev Dasgupta
2013 : Liar's Dice, de Geethu Mohandas
2013 : Shorts, de Neeraj Ghaywan, Siddharth Gupt, Rohit Pandey, Anirban Roy et Shlok Sharma
2013 : Meridian Lines, de Venod Mitra
2013 : The Lunchbox, de Ritesh Batra
2013 : Mousson Rouge, d'Amit Kumar
2013 : Bombay Talkies, de Zoya Akhtar, Dibakar Banerjee, Karan Johar et Anurag Kashyap
2013 : Aatma, de Suparn Verma
2013 : Chausar, de Sagar Sarhadi
2012 : Talaash, de Reema Kagti
2012 : Chittagong, de Bedabrata Pain
2012 : The Owner (Collectif)
2012 : Miss Lovely, d'Ashim Ahluwalia
2012 : Gangs of Wasseypur, d'Anurag Kashyap
2012 : Kahaani, de Sujoy Ghosh
2012 : Paan Singh Tomar, de Tigmanshu Dhulia
2011 : Dekh Indian Circus, de Mangesh Hadawale
2011 : Patang, de Prashant Bhargava
2010 : Peepli (Live), d'Anusha Rizvi et Mahmood Farooqui
2009 : Jeet Jayenge Hum (Série TV)
2009 : New York, de Kabir Khan
2009 : Dev. D, d'Anurag Kashyap
2008 : Summer 2007, de Sohail Tatari
2008 : Firaaq, de Nandita Das
2008 : Black & White, de Subhash Ghai
2007 : Aaja Nachle, d'Anil Mehta
2007 : Manorama Six Feet Under, de Navdeep Singh
2007 : Ek Chalis Ki Last Local, de Sanjay M. Khanduri
2006 : Family : Ties of Blood, de Rajkumar Santoshi
2006 : Adharm, d'Adeep Singh
2004 : Blakc Friday, d'Anurag Kashyap
2003 : Munna Bhai M.B.B.S., de Rajkumar Hirani
2003 : Mudda : The Issue, de Saurabh Shukla
2001 : Haqeeqat (Série TV)
2001 : Parsai Kehate Hain (Série TV)
2000 : Dr. Babasaheb Ambedkar, de Jabbar Patel
2000 : Dil Pe Mat Le Yaar!!, d'Hansal Mehta
2000 : Jungle, de Ram Gopal Varma
2000 : Bindiya Mane Bandook, de Joginder Shelly
1999 : Stars Bestsellers : Alvida (Série TV)
1999 : Shool, d'Eeshwar Nivas
1999 : Sarfarosh, de John Mathew Matthan

Ses derniers films

Tous ses films

Mom

drame
sortie le 7 juillet 2017
Mom

Lion

biopic
sortie le 22 février 2017
Lion

Psycho Raman

suspense
sortie le 15 février 2017
Psycho Raman

Raees

suspense
sortie le 25 janvier 2017
Raees
 
0 commentaire - Nawazuddin Siddiqui
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]