New Order

©Nick Wilson

Indéniablement, le fantôme de Ian Curtis, retrouvé pendu dans sa cuisine à Macclesfield en mai 1980, planera sur la musique de New Order, qui est composé des membres restants - Bernard Sumner (chant, guitare), Peter Hook (basse) et Stephen Morris (batterie) -, additionnés de Gillian Gilbert (synthés). Les premières chansons du groupe s'inscrivent dans la ligne esthétique de Joy Division : sombres, nerveuses et mélancoliques. À l'image de Ceremony, premier single de New Order, écrite par Ian Curtis avant sa mort. La chanson avait d'ailleurs été jouée en live par Joy Division. Sur son premier LP, Movement (1981), New Order retrouve le producteur Martin Hannett.

Petit à petit, le groupe s'émancipe du post-punk pour la synth-pop, accordant une place de plus en plus grande aux synthétiseurs analogiques. Si l'album Power, Corruption & Lies (1983) commence à marquer ce tournant, c'est véritablement avec le single Blue Monday que les choses se confirment. Avec ses boîtes à rythmes et autres synthétiseurs, le disque devient à sa sortie la meilleure vente de maxi 45 tours de tous les temps et hymne de la culture club de l'époque, en faisant notamment les beaux jours de l'Haçienda, le fameux night-club du label Factory.

Le troisième album du groupe, Low-Life, sort en 1985. Emmené par le single The Perfect Kiss, il est sans conteste un des chefs-d'oeuvre de New Order et de la new wave en général. L'album suivant, Brotherhood (1986), se distingue grâce au single Bizarre Love Triangle. Un an plus tard, le groupe publie sa première compilation, baptisée Substance (1987). En 1989 paraît l'album Technique, qui est enregistré à Ibiza, alors capitale de la Balearic house. Porté par le single Round & Round, le disque se place en tête des charts à sa sortie.

Les années 90 sont bien moins foisonnantes pour New Order qui ne publie qu'un album au cours de la décennie : Republic (1993). Le single Regret devient le titre le mieux classé du groupe aux États-Unis. Il a notamment pu compter sur une vidéo live pour Top of the Pop montrant le groupe de Manchester jouer le morceau sur la plage de Malibu aux côtés de David Hasselhoff, dans sa tenue de sauveteur pour la série Alerte à Malibu. Les relations entre les membres du groupe ne sont plus au beau fixe et chacun semble vouloir se lancer dans des projets divers : Bernard Sumner forme Electronic avec Johnny Marr, Peter Hook lance les groupes Revenge et Monaco, tandis que le duo Stephen Morris et Gillian Gilbert fonde The Other Two.

Malgré ces errances, le groupe parvient à sortir un autre album en 2001, Get Ready, qui compte des invités aussi prestigieux que Corgan (Smashing Pumpkins), Bobby Gillespie (Primal Scream) ou Tore Johansson (Franz Ferdinand). La claviériste Gillian Gilbert quitte le groupe juste avant d'entamer la tournée promotionnel de l'album. En 2005 le groupe sort Waiting for the Sirens' Call, qui reçoit l'aide de quelques producteurs de renom : John Leckie (Radiohead, The Verve), Stephen Street (The Smiths, Blur) et Stuart Price (Madonna).

Toujours en 2005, New Order revient sur le devant de la scène grâce à la compilation Singles - qui lui permet de faire une tournée rétrospective - et à l'entrée du groupe (et de Joy Division) dans le UK Hall of Fame. Deux ans plus tard, le film Control sur la vie de Ian Curtis et la courte carrière de Joy Division confirme ce retour en grâce. Paradoxalement, le départ du bassiste Peter Hook sonne la fin de New Order. Les membres restants s'associent avec le bassiste Alex James, de Blur, pour fonder Bad Lieutenant le temps d'un unique album intitulé Never Cry Another Tear (2009).

New Order finit pourtant par se reformer, sans Peter Hook, à partir de 2011, le temps de quelques concerts. Ensemble, ils publient en 2013 une compilation des sessions du précédent album intitulée Lost Sirens. En juin 2015, New Order a annoncé la sortie de l'album Music Complete pour le 25 septembre 2015, avec le retour de Gillian Gilbert aux claviers, mais sans Peter Hook.

Discographie :

1981 : Movement
1983 : Power, Corruption and Lies
1985 : Low-Life
1986 : Brotherhood
1989 : Technique
1993 : Republic
2001 : Get Ready
2005 : Waiting for the Sirens' Call
2013 : Lost Sirens
2015 : Music Complete

Ses dernières news

Toutes ses news
Depeche Mode proclamé "groupe officiel de l'Alt-Right" par un néo-nazi
Sébastien Jenvrin
24 février 2017

Depeche Mode proclamé "groupe officiel de ...

24 février 2017
article
Enceinte, Beyoncé annule sa venue à Coachella 2017
Sébastien Jenvrin
24 février 2017

Enceinte, Beyoncé annule sa venue à Coachella 2017

24 février 2017
article
Iggy Pop, Underworld et The Clash sur la BO de "Trainspotting 2"
Sébastien Jenvrin
16 janvier 2017

Iggy Pop, Underworld et The Clash sur la BO de ...

16 janvier 2017
article
5 chansons pour surmonter la déprime du lundi
Sébastien Jenvrin
16 janvier 2017

5 chansons pour surmonter la déprime du lundi

16 janvier 2017
article

Sa discographie avec

Toute sa discographie
Complete Music
Complete Music
New Order
Singularity
Singularity
New Order
Music Complete
Music Complete
New Order
 
0 commentaire - New Order
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]