Nico

  • En bref
  • 2 news
  • vidéos
  • photos
  • Filmographie
  • Discographie
©Getty Images, Fiona Adams / Contributeur
Christa grandit en Allemagne et commence une carrière de mannequin dès l'adolescence. Comme beaucoup de jeunes modèles de l'époque, elle passe par Paris pour se faire un nom et travaille pour les plus grands magazines. Elle travaillera également pour Coco Chanel.
Elancée, blonde, fine, elle correspond aux canons de l'époque et le cinéma ne tarde pas à lui faire les yeux doux. Nico, qui tire son pseudonyme de son ancien amant qui portait le même prénom, joue en 1958 dans "La Tempête" d' Alberto Lattuada. Federico Fellini, fasciné par elle, l'ajoute au casting de "La Dolce Vita". L'actrice connaît par ailleurs Serge Gainsbourg, auteur déjà très à la mode et qui lui produit une chanson.
Nico rencontre à cette époque Alain Delon, acteur alors au faîte de sa gloire. Elle accouchera peu après d'un petit garçon, Ari. La paternité ne sera pas reconnue par l'acteur. Néanmoins, Ari sera élevé par la mère et le beau-père d'Alain Delon et le petit garçon portera le vrai nom du beau-père de l'acteur, Boulogne.
Elle enregistre "I'm not Saying", son premier single en 1964. Elle tourne dans quelques films pour Andy Warhol, dont elle est très proche. Elle est à la fois muse, compositrice, actrice et source d'inspiration pour beaucoup d'artistes.
C'est alors qu'elle commence à travailler avec le Velvet Underground, formation musicale menée par le chanteur Lou Reed et John Cale. "The Velvet Underground and Nico" sort alors en 1967, ce sera le premier album du groupe, produit par Andy Warhol lui-même. "Femme Fatale" est le titre incontournable interprété par la chanteuse. Avant de ...
devenir un album considéré comme culte par le public et la critique, c'est avant tout un échec retentissant à l'époque. Nico quitte alors le groupe, probablement à cause des conflits qui l'opposaient à Lou Reed.
En 1967, sort "Chelsea Girl" son premier album solo. Sa voix basse, lente et sophistiquée orne des textes composés par Bob Dylan notamment. Nico ne baisse pas de régime et enregistre son deuxième album en 1969, "The Marble Index". John Cale du Velvet supervise avec attention l'élaboration de ce second opus. Il propose, par ailleurs, à la chanteuse de s'approprier un instrument tout à fait innatendu : un harmonium, qui devient tout de suite sa signature. Elle enregistre par la suite quatre autres albums jusqu'en 1985.
Elle continue de vivre à Paris aux côtés de son compagnon, le père de Louis Garrel, Philippe. Mais elle développe peu à peu des addictions, notamment à l'héroïne. Elle joue dans beaucoup de ses films, notamment "La Cicatrice intérieure" en 1971. Après leur rupture, elle s'exile à Ibiza en Espagne. A la suite d'un accident de vélo, elle meurt en 1988 d'une hémorragie.
Toujours célébrée comme une icône, son oeuvre et pour son image de pionnière de la culture underground, les chansons de Nico sont beaucoup utilisées de nos jours dans les films. Le réalisateur Wes Anderson utilise le titre "These Days" pour l'une des scènes de "La Famille Tennenbaum" en 2001.
Discographie :

1985 : Camera Obscura
1981 : Drama of Exile
1974 : The End
1970 : Desertshore
1969 : The Marble Index
1967 : Chelsea Girl
1967 : The Velvet Underground and Nico

Ses dernières news

Toutes ses news
"Nico, 1988", bientôt un biopic sur les dernières années de la chanteuse
Sébastien Jenvrin
26 octobre 2016

"Nico, 1988", bientôt un biopic sur ...

26 octobre 2016
article
Patti Smith : un album collaboratif en hommage à la chanteuse Nico
Clara Lemaire
20 juin 2016

Patti Smith : un album collaboratif en hommage ...

20 juin 2016
article
 
0 commentaire - Nico
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]