Peter Doherty

©Abaca

Se passionnant tous deux pour la littérature et le rock anglais, ils montent leur propre groupe : The Libertines. Après quelques premières parties de concerts remarquées, ils sortent en 2002 leur premier album Up the Bracket, tout de suite salué par la critique qui voit en eux rien de moins que le renouveau du rock anglais. Mais l'amitié fusionnelle des deux dandys trash qui en viennent souvent aux mains, liée à leur consommation effrénée de drogues, va rapidement poser problème.

En 2003, Peter Doherty, de plus en plus drogué, ne fait même pas partie de la tournée européenne du groupe et commence à se produire en solo. À peine sorti de rehab, il va jusqu'à cambrioler l'appartement de Carl Barât, et écope de deux mois de prison.

La belle réussite de leur second album The Libertines (2004) ne suffit pas, et le duo indie-rock se sépare. Pete Doherty reprend alors un projet solo commencé peu de temps auparavant, les Babyshambles, avec qui il sort l'album Down in Albion (2005) puis l'EP The Blinding (2006). C'est à la même époque qu'il rencontre le top model Kate Moss. Leur relation tumultueuse utra-médiatisée prend fin en 2007.

La même année, Carl et Pete remontent ensemble sur scène le temps d'un concert, alimentant les rumeurs de reformation du groupe. Parallèlement les Babyshambles sortent Shotter's Nation, qui reçoit un bon accueil. Puis, Pete Doherty, toujours aussi rock'n'roll, passe un mois en prison, pour conduite en état d'ivresse et non respect de sa liberté conditionnelle. Il expose aussi dans une galerie londonienne, des dessins réalisés avec son propre sang.

En 2009, le poète maudit, assagi mais toujours aussi bon musicien, réalise son premier véritable album solo, le lumineux Grace/Wastelands.

Il s'essaye pour la première fois au cinéma avec Confession d'un enfant du siècle, présenté au festival de Cannes en 2012. Puis il tente une énième cure de désintoxication et se rabiboche avec Carl Barât. Contre tout attente, l'enfant terrible du rock anglais annonce en 2015 le troisième album des Libertines.

Discographie :

2002 : Up the Bracket - Libertines
2004 : The Libertines - Libertines
2004 : For Lovers - Single solo
2005 : Down in Albion - Babyshambles
2006 : The Blinding - Babyshambles
2007 : Shotter's Nation - Babyshambles
2009 : Grace/Wastelands - solo
2013 : Sequel to the Prequel - Babyshambles

Filmographie :

2012 : Confession d'un enfant du siècle de Sylvie Verheyde

Récompenses :

2003 : NME du nouveau meilleur groupe (The Libertines)
2004, 2005 : NME du meilleur groupe britannique (The Libertines)
2004 : NME Award du héros de l'année
2006 : NME Award de l'homme le plus sexy
2008 : NME Award du héros de l'année
2009 : NME Award du meilleur artiste solo
2014 : UK festival Award de la meilleur tête d'affiche (The Libertines)

Ses dernières news

Toutes ses news
Etienne Daho et Pete Doherty ressuscitent le Velvet Underground avec John Cale
Sébastien Jenvrin
04 mars 2016

Etienne Daho et Pete Doherty ressuscitent le ...

04 mars 2016
article
The Libertines dévoilent sur scène l'inédit "Fame and Fortune"
Aurélie Tournois
15 juillet 2015

The Libertines dévoilent sur scène l'inédit ...

15 juillet 2015
article
The Libertines de retour en septembre avec "Anthems For Doomed Youth"
Aurélie Tournois
03 juillet 2015

The Libertines de retour en septembre avec ...

03 juillet 2015
article

Sa discographie avec

Toute sa discographie
Grace/Wastelands
Grace/Wastelands
Peter Doherty
Kolly Kibber
Kolly Kibber
Peter Doherty
 
0 commentaire - Peter Doherty
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]