Peter Simonischek

©Getty Images, Peter Bischoff
Etudiant, le jeune Peter découvre le théâtre et joue dans de nombreuses pièces. Mais son paternel, réticent à ce qu'il suive cette voie et devienne acteur, insiste pour qu'il se concentre sur ses études de médecine dentaire. En vain. Peter Simonischek, déterminé à devenir acteur de théâtre, finit par abandonner son parcours universitaire initial pour s'inscrire à l'Académie de musique et d'art dramatique de Graz.

Grand de taille (il mesure un bon mètre quatre-vingt-dix) et par le talent, Peter Simonischek illumine de sa prestance et son charisme les planches de Vienne et de Berlin, et joue dans les plus grands classiques du sixième art. Passé par quelques téléfilms et séries télévisées locaux (Das eine Glück und das andere en 1980, la série Lenz oder die Freiheit en 1986), il apparaît pour la première fois au cinéma en 1987, dans le drame allemand Die Puppe. Mais c'est l'adaptation de Trois Soeurs, la célèbre pièce d'Anton Tchekov par Margarethe von Trotta qui le révèle aux amateurs de cinéma d'art et essai. Le comédien y donne la réplique à Fanny Ardant et Valeria Golino.

Mais le véritable amour de Peter Simonischek c'est la scène. Ses apparitions au cinéma se font au compte-goutte, car l'acteur privilégie surtout les passages sur le petit écran ou, évidemment, au théâtre. On l'aperçoit ainsi dans Le fléau de la balance (1987) de Norbert Kückelmann ou dans Art , adapté de la pièce de Yasmina Reza. A partir de 1998, l'Autrichien décroche un rôle important dans la série Helicops. Durant trois saisons, il y est Hagen Dahlberg, le directeur d'une société productrice de gadgets futuristes destinés à combattre le crime à Berlin. Il intervient également dans la série criminelle Bella Block et dans la comédie Le mystère du Papillon.

En 2013, Peter Simonischek est à l'affiche de l'aventure fantastique Rouge Rubis. Succès populaire en Allemagne, le film narre les péripéties de Gwendoline, la déscendante d'une famille de voyageurs temporels. L'acteur est également au casting de la suite, Bleu Saphiren 2014. Il est ensuite le père de la belle Nora von Waldstätten dans le touchant Oktober November, portrait d'une famille aux multiples secrets.

Il incarne de nouveau un père proche de sa fille dans le long-métrage Toni Erdmann, de la réalisatrice Maren Ade. Le film est en Compétition au Festival de Cannes de 2016.

Filmographie:


2016 : Toni Erdmann, de Maren Ade
2016 : Lou Andreas-Salomé, de Cordula Kablitz-Post
2015 : Das Konzert (Téléfilm), de Felix Prader, André Turnheim
2014 : Verhängnisvolle Nähe, de Thorsten Näter (Téléfilm)
2014 : Bleu saphir, de Felix Fuchssteiner, Katharina Schöde
2014 : Clara Immerwahr, ...
d'Harald Sicheritz
2014 : Biest, de Stefan Müller
2013 : Bella Block (Série TV)
2013 : Oktober November, de Götz Spielmann
2013 : Der Kaktus, de Franziska Buch (Téléfilm)
2013 : Rouge rubis, de Felix Fuchssteiner
2011 : Liebesjahre, de Matti Geschonneck (Téléfilm)
2011 : Le renard (Série TV)
2010 : Tod in Istanbul, de Matti Geschonneck (Téléfilm)
2010 : Le mystère du papillon, de Christoph Schrewe (Téléfilm)
2010 : Der Briefwechsel, de Sandra Marchart (Téléfilm)
2009 : Geliebter Johann geliebte Anna, de Julian Pölsler (Téléfilm)
2008 : Gott schützt die Liebenden, de Carlo Rola (Téléfilm)
2008 : Mit einem Schlag, de Vivian Naefe (Téléfilm)
2008 : Mozart in China, de Bernd Neuburger, Nadja Seelich
2008 : Daniel Käfer - Die Schattenuhr, de Julian Pölsler (Téléfilm)
2007 : Eine folgenschwere Affäre, de Martin Enlen (Téléfilm)
2007 : Einsatz in Hamburg (Série TV)
2006 : Tatort (Série TV)
2006 : Entfernungen, d'Alexander Stecher (Short)
2005 : Sur les chemins de l'Afrique, de Vivian Naefe (Téléfilm)
2005 : Daniel Käfer - Die Villen der Frau Hürsch, de Julian Pölsler (Téléfilm)
2004 : Jedermann, de Christian Stückl (Téléfilm)
2003 : Alles Glück dieser Erde, d'Otto Retzer (Téléfilm)
2003 : Hierankl, de Hans Steinbichler
2002 : Gebürtig, de Robert Schindel, Lukas Stepanik
2001 : Blumen für Polt, de Julian Pölsler (Téléfilm)
2001 : Helicops (Série TV)
2000 : Liebst du mich, de Gabriela Zerhau (Téléfilm)
2000 : C'est quoi ce mensonge?, de Berno Kürten (Téléfilm)
1998 : Speer, de Klaus Maria Brandauer (Téléfilm)
1998 : Liebe deine Nächste!, de Detlev Buck
1998 : Assignment Berlin, de Tony Randel
1997 : Art, de Felix Prader (Téléfilm)
1997 : Reise in die Dunkelheit, de Berthold Mittermayr (Téléfilm)
1997 : Le fléau de la balance, de Norbert Kückelmann (Téléfilm)
1997 : Agentenfieber, de Bernhard Stephan (Téléfilm)
1996 : Stockinger (Série TV)
1996 : Ein starkes Team (Série TV)
1996 : Der Blinde, de Peter Keglevic (Téléfilm)
1995 : Tödliches Geld, de Detlef Rönfeldt (Téléfilm)
1995 : Die Grube, de Karl Fruchtmann (Téléfilm)
1994 : Kein Platz für Idioten, de Gedeon Kovacs (Téléfilm)
1994 : Tief oben, de Willi Hengstler
1993 : Krücke, de Jörg Grünler
1991 : Der einsame Weg (Téléfilm)
1991 : Erfolg, de Franz Seitz
1990 : Der achte Tag, de Reinhard Münster
1990 : Der veruntreute Himmel, d' Ottokar Runze (Téléfilm)
1990 : Der Berg, de Markus Imhoof
1990 : Inspecteur Derrick (Série TV)
1989 : Sukkubus - den Teufel im Leib, de Georg Tressler
1989 : Die Affäre Rue de Lourcine, de Peter Behle, Klaus-Michael Grüber (Téléfilm)
1988 : Trois soeurs, de Margarethe von Trotta
1987 : Die Puppe, de Georg Tressler
1986 : Drei Schwestern (Téléfilm)
1986 : Geblendeter Augenblick - Anton Weberns Tod, de Gert Jonke (Téléfilm)
1986 : Lenz oder die Freiheit (Série TV)
1983 : Herrenjahre, d'Alex Corti (Téléfilm)
1983 : Das Dorf an der Grenze (Série TV)
1980 : Das eine Glück und das andere, d'Alex Corti (Téléfilm)

Ses dernières news

Toutes ses news
Jack Nicholson en star du remake de Toni Erdmann
Pauline Julien
08 février 2017

Jack Nicholson en star du remake de Toni Erdmann

08 février 2017
article

Ses derniers films

Tous ses films

Lou Andreas-Salomé

drame
sortie le 31 mai 2017
Lou Andreas-Salomé

Toni Erdmann

drame
sortie le 17 août 2016
Toni Erdmann

Vert Emeraude

fantastique/SF
sortie le 1 janvier 2016
Vert Emeraude

Rouge rubis

drame
sortie le 1 janvier 2013
Rouge rubis
 
0 commentaire - Peter Simonischek
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]