Philippe Claudel

©Abaca - Paradisi Alessia
Animé par une grande soif de culture, Philippe Claudel ne fréquente que très brièvement les bancs de l'université, lui préférant la lecture et l'écriture de poèmes, scénarios et autres courts-métrages. Un brin rêveur, ces années dissolues n'en seront pas moins riches en instruction pour l'étudiant, qui fait la connaissance des actrices Arletty et Marlène Dietrich ou encore des rockstars Mick Jagger et David Bowie lors de ses pérégrinations culturelles.

En 1983, incité par sa future femme Dominique, Philippe Claudel reprend des études et réussit le PEGC, concours visant à devenir professeur d'enseignement général de collège. Après quoi, le mordu de littérature obtient un emploi de surveillant dans un lycée tout en bûchant pour le CAPES de lettres modernes, puis plus tard l'agrégation. En 2001, deux ans après avoir sorti son premier roman, "Meuse l'oubli", il soutient une thèse de doctorat en littérature française et repartira avec une mention très bien ainsi que les félicitations du jury.

Lui qui éprouvait à ses débuts des difficultés pour étudier, se retrouve dès lors avec un lourd bagage scolaire, couplé à un premier roman à succès sélectionné par le 13e Festival de Chambéry, qui ne le laisse pas longtemps sur le banc de touche. Et ce n'est plus sur le banc d'une université mais bien devant le tableau qu'il trouve sa place. Il devient en effet maître de conférences à l'Université de Lorraine, établissement où il donne également des cours d'écriture scénaristique pour les besoins de l'Institut Européen du Cinéma et de l'Audiovisuel.

Conjointement à ses activités dans l'éducation nationale, Philippe Claudel continue son travail d'auteur, publiant des romans à succès au début des années 2000 : "J'abandonne" (2000), Prix Roman France Télévisions, "Les Âmes grises" (2003), Prix Renaudot, "Le Rapport de Brodeck" (2007), Prix Goncourt des lycéens. Boulimique de travail il prend également la plume pour le scénario d'un film d'Yves Angelo, "Sur le bout des doigts", sorti en salle en 2001.

En 2005, il renouvelle l'expérience avec "Les Âmes grises", du même réalisateur, l'adaptation de son septième roman portée par Jacques Villeret, Denis Podalydès et Jean-Pierre Marielle. Néanmoins, il faut attendre 2008 pour le voir ...
passer derrière la caméra avec "Il y a longtemps que je t'aime". Ce dernier aborde la réinsertion d'une femme (Kristin Scott Thomas) après quinze ans de prison, et reçoit le César du meilleur premier film en 2009 ainsi que le BAFTA du meilleur film étranger. Elsa Zylberstein, qui joue la soeur de Kristin Scott Thomas l'accueillant chez elle à sa sortie de prison, repart de son côté avec le César de la meilleure actrice dans un second rôle.

Face à ce succès, le touche-à-tout prend confiance et se lance dans une deuxième réalisation en 2011 : "Tous les soleils". Écrit et réalisé par ses soins, ce feel good movie sur le veuvrage d'un père rend un bel hommage à la comédie italienne. Mais, plus confidentiel, notamment dans le choix de ses acteurs (Stefano Accorsi, Neri Marcorè et Lisa Cipriani en tête), il reçoit un accueil plutôt mitigé. Cela ne l'empêchera pas de réitérer l'expérience deux ans plus tard avec "Avant l'hiver", de nouveau porté par Kristin Scott Thomas, accompagnée de Daniel Auteuil, Leïla Bekhti et Richard Berry.

Pour son quatrième film, le récit initiatique "Une enfance", le cinéaste a posé sa caméra dans sa ville natale industrielle pour filmer Pierre Deladonchamps et Patrick d'Assumçao, déjà vus dans "L'Inconnu du lac". Et quand il ne s'attelle pas à la réalisation, le membre de l'Académie Goncourt est de retour en librairie, publiant en moyenne un roman par an. Le dernier en date, "Inhumaines" (2017), au coeur duquel sa plume se fait acide, sarcastique, n'hésitant pas à flinguer les sujets majeurs de notre société actuelle tels que nos relations ambiguës et addictives avec les nouvelles technologies.

Filmographie :

2015 : Une enfance
2013 : Avant l'hiver
2011 : Tous les soleils
2008 : Il y a longtemps que je t'aime

Récompenses :

2009 : BAFTA du meilleur film étranger pour "Il y a longtemps que je t'aime"
2008 : César du meilleur premier film pour "Il y a longtemps que je t'aime"
2007 : Prix Goncourt des lycéens pour "Le Rapport de Brodeck"
2003 : Prix Renaudot pour "Les Ames grises"
2000 : Prix Roman France Télévisions pour "J'abandonne"

Ses dernières news

Toutes ses news
Eric Naulleau : ses goûts culturels les plus inavouables
Fabien Gallet
30 mars 2016

Eric Naulleau : ses goûts culturels les plus ...

30 mars 2016
article
Avant l'hiver : le nouveau drame intime de Philippe Claudel
28 novembre 2013

Avant l'hiver : le nouveau drame intime de ...

28 novembre 2013
news

Ses derniers films

Tous ses films

Une Enfance

drame
sortie le 23 septembre 2015
Une Enfance

Avant l'hiver

drame
sortie le 27 novembre 2013
Avant l'hiver

Tous les soleils

comédie
sortie le 30 mars 2011
Tous les soleils

Il y a longtemps que je t'aime

drame
sortie le 19 mars 2008
Il y a longtemps que je t'aime
 
0 commentaire - Philippe Claudel
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]