Pier Paolo Pasolini

©Getty Images, Keystone/Hulton Archive/Getty Images

Pier Paolo Pasolini débute comme poète et instituteur avant de se faire écarter du corps enseignant du fait de son homosexualité.

Néanmoins, tous remarquent son don pour l'écriture et de nombreux cinéastes lui commandent des scénarios. Ainsi, il scénarise "Les Nuits de Cabiria" (1957) et "La Dolce Vita" (1960) pour Fellini ou "La Commare Secca" (1962) pour Bertolucci.

Il faut attendre le début des années 1960 pour qu'il scénarise et réalise un film, il s'agit tout d'abord d' "Accatone" (1961) avec Franco Citti et Franca Pasut puis de "Mamma Roma" (1962), couronné du Prix de la critique international au Festival de Venise. Il signe peu après "Rogopog" (1963) avec Godard et Rossellini et "La Ricotta" (1963) avec Orson Welles.

Viennent ensuite "La Rage" (1963) et le polémique "Evangile selon Saint Matthieu" (1964). L'artiste engagé alterne entre des adaptations érotiques de grands classiques dont "Oedipe Roi" (1967), puis la trilogie : "Le Decameron" (1971), "Les Contes de Canterbury" (1972) et "Les Mille et une nuits" (1974) et des oeuvres cinématographiques anarchistes, contestataires et militantes : il s'agit de "Théorème" (1968), de "Porcherie" (1969) et de la diatribe antifasciste, "Salo ou les 120 Journées de Sodome" (1967), très vite censurée.

En 1975, alors qu'il travaille sur "Porno-Teo-kolossal" avec Eduardo de Filippo, Pier Paolo Pasolini est assassiné. Si certains estiment qu'il s'agit d'un meurtre homophobe, d'autres pensent qu'il s'agit d'une conspiration fasciste ou mafieuse. La version admise serait que Pasolini eut été assassiné par un prostitué de 17 ans et retrouvé dans un terrain vague d'Ostie, près de Rome, le 2 novembre 1975. Les bobines de son dernier film avaient disparu quelques jours auparavant de Cinecittà.

En 2014, c'est un autre réalisateur sulfureux qui s'attaque au mythe Pier Paolo au cinéma : Abel Ferrar a réalise un biopic sur les derniers moments du réalisateur, "Pasolini". L'acteur américain Willem Dafoe incarne le metteur en scène.

Filmographie :

1975 : Salò ou les 120 Journées de Sodome
1974 : Les Mille et Une Nuits
1972 : Les Contes de Canterbury
1971 : Le Décaméron
1971 : Les Murs de Sanaa
1970 : Notes pour un roman de l'ordure
1969 : La Séquence de la fleur de papier
1969 : Porcherie
1969 : Médée
1969 : Carnet de notes pour une Orestie africaine
1968 : Que sont les nuages ?
1968 : Notes pour un film sur l'Inde
1968 : Théorème
1967 : La Terre vue de la Lune, sketch du film Les Sorcières
1967 : Œdipe roi
1966 : Des oiseaux, petits et gros
1965 : Repérages en Palestine pour L'Évangile selon saint Matthieu
1963 : La Rage
1964 : L'Évangile selon saint Matthieu
1964 : Enquête sur la sexualité
1963 : La Ricotta
1962 : Mamma Roma
1961 : Accattone

Récompenses :

1974 : Grand Prix du Jury du Festival de Cannes pour Les Mille et une nuits
1972 : Ours d'Or de la Berlinale pour Les Contes de Canterbury
1971 : Ours d'Argent de la Berlinale pour Le Decameron
1958 : Prix du scénario du Festival de Cannes pour Les Jeunes Maris

Ses dernières news

Toutes ses news
Peut-on tout montrer au cinéma ?
Pauline Julien
06 décembre 2015

Peut-on tout montrer au cinéma ?

06 décembre 2015
article
Ennio Morricone composera la musique du prochain Tarantino
Sébastien Jenvrin
15 juillet 2015

Ennio Morricone composera la musique du ...

15 juillet 2015
article
Willem Dafoe sera le Pasolini d'Abel Ferrara
09 juillet 2013

Willem Dafoe sera le Pasolini d'Abel Ferrara

09 juillet 2013
news
Cinéma et sexe : reste-t-il des tabous ?
04 octobre 2012

Cinéma et sexe : reste-t-il des tabous ?

04 octobre 2012
news

Ses derniers films

Tous ses films

La Dolce Vita

comédie dramatique
sortie le 16 juillet 2014
La Dolce Vita

Mamma Roma

drame
sortie le 16 octobre 2013
Mamma Roma

Médée

drame
sortie le 16 octobre 2013
Médée

Salo ou les 120 journées de Sodome

drame
sortie le 16 octobre 2013
Salo ou les 120 journées de Sodome
 
0 commentaire - Pier Paolo Pasolini
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]