Pixies

©Getty Images, Clayton Call

Le groupe Pixies s'est formé à Boston (Massachusetts), en 1986, par le guitariste Joey Santiago et le chanteur Frank Black, alias Black Francis (Charles Thompson IV, de son vrai nom). Le duo s'est ensuite complété avec l'arrivée de Kim Deal (basse) et de David Lovering (batterie). Une fois formé, le quatuor multiplie les concerts dans la région de Boston. C'est là, en assurant la première partie des Throwing Muses, qu'ils se font remarquer par Gary Smith, un producteur travaillant aux studios Fort Apache. Ce dernier leur permet d'enregistrer la maquette qui entraînera la signature sur le prestigieux label indé 4AD. Plusieurs titres de cette maquette servent de base pour le premier disque de Pixies, le EP Come on Pilgrim, qui sort en 1987.

Leur musique, faite de riffs punks, d'une basse lourde et de chants mi-anglais, mi-espagnols, s'aiguise sur Surfer Rosa (1988), le tout premier album du groupe, réalisé par Steve Albini, le producteur qui connaîtra le succès en 1993 avec In Utero, de Nirvana. Disque culte, ce premier LP contient notamment le tube Where is My Mind, qui sera popularisé bien des années après grâce au film Fight Club (1999) de David Fincher. La consécration arrive en 1989 avec l'album Doolittle, emmené par les singles Monkey Gone to Heaven, Here Comes Your Man et Debaser. L'album atteint la 8ème place du classement des meilleures ventes au Royaume-Uni et entre dans le Top 100 américain.

Parallèlement à ce nouveau succès, Frank Black entame une carrière solo, tandis que Kim Deal lance le groupe The Breeders avec sa soeur jumelle Kelley et Tanya Donelly des Throwing Muses. Sur le troisième album, Bossanova (1990), Black a clairement évincé Deal du travail de composition. Cette dernière n'apprécie guère et des rumeurs de séparation grandissent. Malgré cela, un autre disque sort en 1991, Trompe le monde, sans trouver le chemin du succès. Sans prévenir personne, Frank Black annonce la séparation du groupe en janvier 1993, envoyant un fax aux autres membres pour leur faire part de la nouvelle.

Pendant les années suivantes, Franck Black poursuit sa carrière solo sous le nom de Franck Black and the Catholics, avec qui il sort six albums studio entre punk, folk et country. Kim Deal, de son côté, connaît un gros succès avec le tube Cannonball, qui sort sur Last Splash (1993), le deuxième album des Breeders. Pendant ce temps, le label 4AD continue de publier des compilations des Pixies. Onze ans après sa dissolution, le groupe se reforme finalement en février 2004. Pixies donne une première série de concerts au printemps 2004, dont un pendant le festival de Coachella. Le groupe part ensuite en tournée mondiale pendant trois mois, puis enchaîne avec une tournée américaine de quatre mois.

Il faut attendre l'année 2013 pour que le groupe se décide enfin à enregistrer de nouveaux morceaux ensemble, qui donnent lieu à l'album Indie Cindy (2014), qui regroupe les trois EPs du groupe sortis depuis 2013. En mai 2015, les Pixies entament une nouvelle série de concerts avec de nouveaux morceaux.

Discographie :

2014 : Indie Cindy
1991 : Trompe le Monde
1990 : Bossanova
1989 : Doolittle
1988 : Surfer Rosa

Ses dernières news

Toutes ses news
The Weeknd, Lana Del Rey et IAM au Lollapalooza Paris
Sébastien Jenvrin
18 janvier 2017

The Weeknd, Lana Del Rey et IAM au ...

18 janvier 2017
article
Les Pixies signent leur grand retour avec l'album "Head Carrier"
Sébastien Jenvrin
07 juillet 2016

Les Pixies signent leur grand retour avec ...

07 juillet 2016
article
 
0 commentaire - Pixies
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]