Richard Jenkins

©Getty Images, Gabriel Olsen
Richard Jenkins sait tout jeune qu'il souhaite devenir acteur, mais c'est vers le théâtre qu'il se tourne en premier lieu lorsqu'il étudie à l'Illinois Wesleyan University. Démarrant ainsi sa carrière sur les planches, il joue notamment pendant quinze ans auprès du Rhode Island's Trinity Repertory Theater, dont il deviendra le directeur artistique pendant quatre ans au début des années 1990.

C'est d'ailleurs auprès de cette troupe que l'acteur fait son entrée sur le petit écran en 1974, avec la retransmission de la pièce "Feasting with Panthers". Il laisse ensuite passer une bonne décennie, si ce n'est pour quelques brèves intrusions dans quelques séries ou téléfilms, avant de se décider à jouer pour la caméra. Richard Jenkins ne fait effectivement ses premiers pas au cinéma qu'en 1985, dans "Silverado" de Lawrence Kasdan. Bien que limité à de petits rôles, il joue ainsi déjà pour de grands noms du cinéma américain, tournant dès l'année suivante auprès de Woody Allen dans "Hannah et ses soeurs".

On retrouve ensuite l'acteur dans "Les sorcières d'Eastwick" (1987) de George Miller ou encore "Mélodie pour un meurtre" (1989) d'Harold Becker avec Al Pacino, avant de ne le voir principalement que dans des téléfilms au début des années 1990. À partir de 1994 et "Wolf", de Mike Nichols avec Jack Nicholson et Michelle Pfeiffer, Richard Jenkins se consacre enfin presque exclusivement au grand écran. Il devient alors un acteur de seconds rôles convoité, mais montre une affection particulière aux frères Farrelly d'une part ("Mary à tout prix", 1998, "Fou(s) d'Irène", 2000, "B.A.T. (Bon à tirer)", 2011), ainsi qu'à Joel Coen ("The Barber", 2001, "Intolérable cruauté", 2003) et son petit frangin Ethan ("Burn after reading", 2008) d'autre part.

Alors qu'il bénéficie ainsi d'une place confortable à Hollywood, tournant entre deux à cinq films par an, Richard Jenkins accepte un rôle qui va d'autant plus booster sa carrière. Au début des années 2000, la cinquantaine bien entamée, l'acteur participe au triomphe qu'est la série dramatique décalée "Six pieds sous terre". Dans la peau de Nathaniel Fisher, décédé dès le premier épisode, il joue ainsi les esprits veillant sur une famille pas comme les autres, qui hérite d'une entreprise peu ordinaire - un funérarium.

Remarqué dans cette série victorieuse de deux Golden Globes et quelques Emmy Awards, lorsque celle-ci arrive à son terme en 2005 Richard Jenkins se consacre à nouveau entièrement au cinéma, qu'il n'a d'ailleurs jamais délaissé. Tout juste deux ans plus tard, Thomas McCarthy lui offre même la tête d'affiche de "The Visitor", qui lui vaut une nomination à l'Oscar du Meilleur acteur.

Bien qu'autrement largement revenu à des seconds rôles, Richard Jenkins participe depuis à autant de succès aussi divers que la comédie "Frangins malgré eux" (2008) d'Adam McKay avec Will Ferrell, le romantique "Mange, prie, aime" (2010) de Ryan Murphy avec Julia Roberts, l'horrifique "La cabane dans les bois" (2012) de Drew Goddard, l'ironique "Jack Reacher" (2012) de Christopher McQuarrie avec Tom Cruise, l'explosif "White House Down" (2013) de Roland Emmerich, le familial dessin-animé "Turbo" (2013) de David Soren, ou encore le western "Bone Tomahawk" (2015) de S. Craig Zahler aux côtés de Kurt Russell. Sans compter que Thomas McCarthy avait à nouveau fait appel à lui pour son Oscarisé "Spotlight", dans lequel l'acteur n'intervient toutefois que par conversation téléphonique en tant qu'ancien prêtre dénonciateur.

En 2016, Richard Jenkins continue d'explorer les rôles variés en jouant dans la comédie "The Hollars" réalisée par John Krasinski d'une part, et en interprétant un sénateur pour "LBJ" d'autre part. Pour ce biopic signé Rob Reiner, dédié au président américain Lyndon B. Johnson, il partagera l'affiche avec Jennifer Jason Leigh et Woody Harrelson. Alors qu'il entame également une nouvelle série intitulée "Berlin Station", diffusée dès la rentrée 2016 outre-Atlantique, l'acteur investira à nouveau les salles obscures en 2017 dans un drame fantastique de Guillermo del Toro, "The Shape of Water".

Filmographie :

2017 : The Shape of Water, de Guillermo del Toro
2016 : LBJ, de Rob Reiner
2016 : The Hollars, de John Krasinski
2016 : Berlin Station (série TV)
2015 : Bone Tomahawk, de S. Craig Zahler
2015 : Spotlight, de Thomas McCarthy
2014 : Olive Kitteridge (série TV)
2014 : Lullaby, d'Andrew Levitas
2014 : 4 Minute Mile, de Charles-Olivier Michaud
2014 : God's Pocket, de ...
John Slattery
2013 : Turbo, de David Soren
2013 : White House Down, de Roland Emmerich
2013 : A.C.O.D., de Stuart Zicherman
2012 : Jack Reacher, de Christopher McQuarrie
2012 : Sous surveillance, de Robert Redford
2012 : Cogan : La mort en douce, d'Andrew Dominik
2012 : La cabane dans les bois, de Drew Goddard
2012 : Freeway et nous, de Lawrence Kasdan
2012 : Love and Other Lessons, de Josh Radnor
2011 : Rhum Express, de Bruce Robinson
2011 : Sexe entre amis, de Will Gluck
2011 : B.A.T (bon à tirer), de Peter et Bobby Farrelly
2010 : Laisse-moi entrer, de Matt Reeves
2010 : Mange, prie, aime, de Ryan Murphy
2010 : Norman, de Jonathan Segal
2010 : Waiting for Forever, de James Keach
2010 : Cher John, de Lasse Hallström
2010 : Happythankyoumoreplease, de Josh Radnor
2008 : La légende de Despereaux, de Matt Reeves
2008 : Burn After Reading, de Joel et Ethan Coen
2008 : Frangins malgré eux, d'Adam McKay
2008 : The Broken, de Sean Ellis
2007 : The Visitor, de Thomas McCarthy
2007 : Le royaume, de Peter Berg
2005 : La rumeur court..., de Rob Reiner
2005 : Braqueurs amateurs, de Dean Parisot
2005 : Earth to America, de Ron de Moraes, Jay Roach et Robert B. Weide (téléfilm)
2005 : L'affaire Josey Aimes, de Niki Caro
2005-2001 : Six pieds sous terre (série TV)
2004 : Shall we dance? La nouvelle vie de Monsieur Clark, de Peter Chelsom
2004 : J'adore Huckabees, de David O. Russell
2003 : Treize à la douzaine, de Shawn Levy
2003 : Intolérable cruauté, de Joel Coen
2003 : Fusion, de Jon Amiel
2003 : The Mudge Boy, de Michael Burke
2002 : Reel Comedy (série TV)
2002 : Stealing Harvard, de Bruce McCulloch
2002 : Dérapages incontrôlés, de Roger Michell
2002 : La rançon de la haine, de Robert Dornhelm (téléfilm)
2001 : The barber: l'homme qui n'était pas là, de Joel Coen
2001 : Divine mais dangereuse, de Harald Zwart
2001 : Trop c'est trop, de J.B. Rogers
2001 : Ally McBeal (série TV)
2000 : Fou(s) d'Irène, de Peter et Bobby Farrelly
2000 : De quelle planète viens-tu?, de Mike Nichols
1999 : L'ombre d'un soupçon, de Sydney Pollack
1999 : La neige tombait sur les cèdres, de Scott Hicks
1999 : Les années lycée, de Michael Corrente
1999 : Mod Squad, de Scott Silver
1999 : The Confession, de David Hugh Jones
1998 : Mary à tout prix, de Peter et Bobby Farrelly
1998 : Les imposteurs, de Stanley Tucci
1997 : Mort sur le toit du monde, de Robert Markowitz (téléfilm)
1997 : Eye of God, de Tim Blake Nelson
1997 : Les pleins pouvoirs, de Clint Eastwood
1996 : Eddie, de Steve Rash
1996 : Flirter avec les embrouilles, de David O. Russell
1996 : Un divan à New York, de Chantal Akerman
1996 : The Boys Next Door, de John Erman (téléfilm)
1995 : Le patchwork de la vie, de Jocelyn Moorhouse
1995 : L'Indien du placard, de Frank Oz
1994 : Descente à Paradise, de George Gallo
1994 : Milliardaire malgré lui, d'Andrew Bergman
1994 : Wolf, de Mike Nichols
1994 : Getting Out, de John Korty (téléfilm)
1993 : Les soldats de l'espérance, de Roger Spottiswoode (téléfilm)
1993 : Pas de vacances pour les Blues, de Herbet Ross
1993 : Queen (série TV)
1992 : Crossroads (série TV)
1992 : Le triomphe de la vérité, de Robert Markowitz (téléfilm)
1991 : Un coupable idéal, de John Erman (téléfilm)
1991 : La stratégie de l'infiltration, de Roger Young (téléfilm)
1991 : The Perfect Tribute, de Jack Bender (téléfilm)
1990 : Against the Law (série TV)
1990 : Descending Angel, de Jeremy Kagan (téléfilm)
1990 : La force de vivre, de Harry Winer (téléfilm)
1990 : L'école de la vie, de John David Coles (téléfilm)
1990 : Challenger, de Glenn Jordan (téléfilm)
1989 : Blaze, de Ron Shelton
1989 : Cas de conscience, de Richard Compton (téléfilm)
1989 : Mélodie pour un meurtre, d'Harold Becker
1989 : Blue Steel, de Kathryn Bigelow
1989 : How I Got Into College, de Savage Steve Holland
1989 : Out on the Edge, de John Pasquin (téléfilm)
1989-1985 : Deux flics à Miami (série TV)
1988 : Extrême violence, de Dick Lowry (téléfilm)
1988 : La mémoire brisée, de Steven Kampmann
1988 : Little Nikita, de Richard Benjamin
1987 : Courtship, de Howard Cummings
1987 : Rachel River, de Sandy Smolan
1987 : Les sorcières d'Eastwick, de George Miller
1986 : Manhattan Project, de Marshall Brickman
1986 : On Valentine's Day, de Ken Harrison
1986 : The Little Sister, de Jan Egleson
1986 : Hannah et ses soeurs, de Woody Allen
1985 : Spenser (série TV)
1985 : Silverado, de Lawrence Kasdan
1984 : American Playhouse (série TV)
1982 : Parole, de Michael Tuchner (téléfilm)
1975-1974 : Great Performances (série TV)

Récompense :

2015 : Emmy Award du Meilleur acteur dans une série limitée ou téléfilm, pour "Olive Kitteridge"

Ses dernières news

Toutes ses news
Rendez-vous le mois prochain... Spotlight
Hawoly Ba
27 décembre 2015

Rendez-vous le mois prochain... Spotlight

27 décembre 2015
article
God’s Pocket : Domenick Lombardozzi rejoint le drame de John Slattery
17 juillet 2013

God’s Pocket : Domenick Lombardozzi rejoint le ...

17 juillet 2013
news

Ses derniers films

Tous ses films

La Forme de l'eau - The Shape of Water

fantastique/SF
sortie le 21 février 2018
La Forme de l'eau - The Shape of Water

LBJ

biopic
sortie le 1 janvier 2016
LBJ

La Famille Hollar

drame
sortie le 1 janvier 2016
La Famille Hollar

Bone Tomahawk

western
sortie le 1 janvier 2015
Bone Tomahawk
 
0 commentaire - Richard Jenkins
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]