Salim Kechiouche

©BestImage, COADIC GUIREC
Pour compléter son début de filmographie, Salim Kechiouche prend des cours de théâtre à l'école La Scène sur Saône, d'où il ressort diplômé en 2002. Inscrit en parallèle dans une fac d'Histoire, c'est surtout sur le ring de ses séances de boxe, sport qu'il pratique depuis ses 13 ans, qu'il puise toute son énergie et sa détermination. Champion de France de kick-boxing en 1998 et vice-champion de muay-thaï en 2000 et 2002, il aura plusieurs fois l'occasion de ressortir les gants pour quelques rôles ("Archives de nuit", "Le Clan", "Nos retrouvailles", "Tenir tête") après celui de Saïd dans "Les Amants criminels" (1999) d'Ozon.

Incarnant principalement à ses débuts des fortes têtes et autres hommes durs montrant souvent les poings, Salim Kechiouche a su appliquer au fil de sa carrière les leçons de vie apprises pendant ses années de pratique de la boxe. Car sur le ring comme au cinéma, le Lyonnais n'hésite pas à prendre des risques. À toute épreuve. Responsable d'une agence immobilière dans la série d'Arte "Fortune" en 2008, il se lance deux ans plus tard à corps perdu dans une histoire d'amour gay en Tunisie pour "Le Fil", avec Claudia Cardinale, avant d'incarner un soldat luttant pour l'indépendance algérienne dans "Ce que le jour doit à la nuit" (2012) d'Alexandre Arcady.

Au-delà des personnages multiples qu'il choisit d'interpréter, ses prises de risque s'illustrent au travers de ses participations à des courts-métrages, chaque année, et à des premiers films de jeunes réalisateurs tels que Fara Sene pour "Être" (2015), film choral sur huit destins qui vont se croiser en l'espace de 24 heures, ou Rheem Kherici pour "Paris à tout prix". Dans cette comédie sortie en 2013, l'acteur est Medhi, un séducteur au sourire ravageur aux côtés de François-Xavier Demaison et Florence Foresti. Un rôle qui prouve que le brun ténébreux n'est pas qu'une masse de muscle et un froncement de sourcil.

Toujours en 2013, Salim Kechiouche rejoint le casting de "La Vie d'Adèle", odyssée amoureuse récompensée par une Palme d'or au Festival de Cannes. Il a pourtant ...
bien failli manqué l'occasion de participer au chef d'oeuvre d'Abdellatif Kechiche, le réalisateur lui ayant d'abord confié le rôle d'un homosexuel. Las d'en avoir déjà joué à trois reprises - pour Gaël Morel dans "À toute vitesse" (1996) et "Le Clan" (2004) ainsi que la série "Fortune" (2010) - l'acteur refuse. Il finit néanmoins par décrocher un autre rôle et pas des moindres : celui de Samir, un jeune comédien qui entretient une relation avec Adèle Exarchopoulos après que celle-ci ait quitté Emma (Léa Seydoux).

Depuis, le trentenaire s'est affiché en rappeur bègue pour le Canadien Christian Fournier ("N.O.I.R", 2015), a joué un jeune nez pour le téléfilm "Un parfum de sang" (2015), et a dû perdre du poids pour se glisser dans la peau de Tariq Amraoui, un pilote de Canadair soupçonné d'avoir commis un incendie dans une forêt afin de cacher des cadavres, pour la mini-série de deux épisodes "La promesse du feu" (2015).

Filmographie :

2015 : Un parfum de sang, de Pierre Lacan (Téléfilm)
2015 : La Promesse du Feu, de Christian Faure (Téléfilm)
2015 : Etre, de Fara Sene
2015 : Danbé, la tête haute, de Céline Sciamma (Téléfilm)
2015 : N.O.I.R, d'Yves Christian Fournier
2013 : Odysseurs, de Stéphane Giusti (Téléfilm)
2013 : La Crèche des hommes, d'Hervé Brami (Téléfilm)
2013 : La Vie d'Adèle, d'Abdellatif Kechiche
2013 : Paris à tout prix, de Reem Kherici
2012 : Ce que le jour doit à la nuit, d'Alexandre Arcady
2012 : Le noir (te) vous va si bien, de Jacques Bral
2011 : Fortunes, de Stéphane Meunier et Bertrand Cohen (Téléfilm)
2010 : Le Fil, de Mehdi Ben Attia
2010 : Fortunes, de Stéphane Meunier
2009 : Tenir tête, de Julia Cordonnier
2008 : Fortunes (Série TV)
2007 : L'Ame sombre, de Luc Murat
2007 : Après lui, de Gaël Morel
2007 : L'année suivante, d'Isabelle Czajka
2006 : Préjudices (Série TV)
2006 : Nos retrouvailles, de David Oelhoffen
2004 : Le Grand Patron (Série TV)
2004 : Le Clan, de Gaël Morel
2004 : Grande Ecole, de Robert Salis
2003 : Malone (Série TV)
1999 : Les Amants criminels, de François Ozon
1999 : Premières Neiges, de Gaël Morel (Téléfilm)
1996 : À toute vitesse, de Gaël Morel

Ses derniers films

Tous ses films

Corps étranger

drame
sortie le 22 novembre 2017
Corps étranger

Ta mère

comédie dramatique
sortie le 30 décembre 2015
Ta mère

Être

drame
sortie le 10 juin 2015
Être

Un parfum de sang

drame
sortie le 1 janvier 2014
Un parfum de sang
 
0 commentaire - Salim Kechiouche
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]