Sami Bouajila

©Getty Images, Dominique Charriau

En 1991, Philippe Galant lui offre son premier rôle au cinéma dans la comédie La Thune, où il incarne le personnage principal, un jeune de banlieue rêvant de fonder sa propre entreprise. Il enchaîne alors les tournages. On le voit dans Les Histoires d'amour finissent mal... en général d'Anne Fontaine, Les Silences du palais, Bye-bye, ou encore Anna Oz avec Charlotte Gainsbourg.

En 1998, il tente l'aventure hollywoodienne en incarnant un terroriste palestinien dans le film policier Couvre-feu aux côtés de Bruce Willis et Denzel Washington, avant de revenir au cinéma français avec Nos vies heureuses de Jacques Maillot et Inséparables avec Catherine Frot. Début 2000, il se fait remarquer dans Drôle de Félix, où il campe un jeune gay partant à la recherche de son père, puis dans La Faute à Voltaire, le premier long-métrage d'Abdellatif Kechiche.

Très demandé, il tourne alors avec Catherine Corsini pour La Répétition, partage l'affiche de Vivre me tue avec Jalil Lespert, et participe au musclé Nid de guêpes de Florent Siri. En 2006, c'est la consécration : à l'affiche du Concile de pierre, Sami Bouajila s'illustre surtout dans Indigènes de Rachid Bouchareb, dans lequel il incarne l'un des soldats nord-africains envoyés en première ligne de l'armée française durant la Seconde Guerre mondiale. Une prestation remarquée qui lui vaut de partager le prix d'interprétation masculine du Festival de Cannes avec ses acolytes, Jamel Debbouze, Samy Naceri, Roschdy Zem et Bernard Blancan.

L'année suivante, c'est un nouveau sans faute pour le comédien, qui participe au Dernier gang d'Ariel Zeitoun avant de remporter le César du meilleur acteur dans un second rôle pour sa partition de flic dans Les Témoins d'André Téchiné. Il revient ensuite à la comédie avec Le Siffleur de Philippe Lefebvre puis tourne une nouvelle fois sous la direction de Rachid Bouchareb pour le drame sur la Guerre d'Algérie Hors-la-loi, présenté en 2010 en sélection officielle sur la Croisette.

En 2011, il prête ses traits à Omar Raddad dans le drame Omar m'a tuer, qui revient sur le procès du célèbre jardinier accusé du meurtre de sa patronne et ayant bataillé pendant sept ans pour prouver son innocence. Sur le petit écran, on le voit dans la série Signature aux côtés de Sandrine Bonnaire, où il campe un homme ayant grandi seul dans les montagnes de l'île de La Réunion après l'assassinat de ses parents et tuant désormais "ceux qui font du mal aux enfants".

Au cinéma, il continue d'alterner les registres, aussi à l'aise dans la comédie (Du goudron et des plumes, Pattaya) que dans le drame (Ce soir je vais tuer l'assassin de mon fils). En 2016, il revient à un autre genre qu'il connaît bien, le polar, en tenant le premier rôle de Braqueurs.

Filmographie :

2016 : Pattaya de Franck Gastambide
2016 : Good Luck Algeria de Farid Bentoumi
2016 : Braqueurs de Julien Leclercq
2015 : Orage de Fabrice Camoin
2014 : Du goudron et des plumes de Pascal Rabaté
2014 : Divin Enfant d'Olivier Doran
2011 : Omar m'a tuer de Roschdy Zem
2011 : Carré blanc de Jean-Baptiste Leonetti
2010 : Hors-la-loi de Rachid Bouchareb
2010 : De vrais mensonges de Pierre Salvadori
2009 : London River de Rachid Bouchareb
2009 : Le Siffleur de Philippe Lefebvre
2009 : Le Premier Cercle de Laurent Tuel
2009 : La Sainte Victoire de François Favrat
2007 : Les Témoins de André Téchiné
2007 : Le Dernier Gang de Ariel Zeitoun
2007 : 24 Mesures de Jalil Lespert
2006 : Le Concile de pierre de Guillaume Nicloux
2006 : Indigènes de Rachid Bouchareb
2005 : Zaïna, cavalière de l'Atlas de Bourlem Guerdjou
2005 : Avant l'oubli de Augustin Burger
2003 : Pas si grave de Bernard Rapp
2003 : Léo, en jouant " Dans la compagnie des hommes " de Arnaud Desplechin
2003 : La Légende de Parva
2002 : Vivre me tue de Jean-Pierre Sinapi
2002 : Nid de guêpes de Florent Emilio Siri
2002 : Embrassez qui vous voudrez de Michel Blanc
2001 : La Répétition de Catherine Corsini
2001 : Change moi ma vie de Liria Bégéja
2000 : La Faute à Voltaire de Abdellatif Kechiche
2000 : Faites comme si je n'étais pas là de Olivier Jahan
2000 : Drôle de Félix de Jacques Martineau et Olivier Ducastel
1999 : Nos vies heureuses de Jacques Maillot
1999 : Inséparables de Michel Couvelard
1998 : Couvre-feu d'Edward Zwick
1997 : Le Déménagement de Olivier Doran
1997 : Artemisia de Agnès Merlet
1996 : Anna Oz de Eric Rochant
1995 : Bye-Bye de Karim Dridi
1994 : Les Silences du palais de Moufida Tlatli
1993 : Les histoires d'amour finissent mal... en général de Anne Fontaine
1993 : L'Avocat de Leslie Megahey
1991 : La Thune de Philippe Galland

Récompenses :

2011 : Prix du meilleur acteur dans une série française au Festival Séries Mania pour Signature

2008 : César du meilleur acteur dans un second rôle pour Les Témoins

2006 : Prix d'interprétation masculine du Festival de Cannes pour Indigènes

Ses dernières news

Toutes ses news
Embrassez qui vous voudrez : une suite en tournage 15 ans après
Jessica Rat
30 août 2017

Embrassez qui vous voudrez : une suite en ...

30 août 2017
article
10 films qui nous plongent dans l'enfer de la guerre
Jessica Rat
13 juillet 2017

10 films qui nous plongent dans l'enfer de la ...

13 juillet 2017
diaporama
Pierre Niney s'entraîne dur pour jouer un pompier !
Clement Caillive
11 juillet 2017

Pierre Niney s'entraîne dur pour jouer un ...

11 juillet 2017
article
Audrey Tautou retrouve le réalisateur de Hors de Prix
Marine de Guilhermier
10 octobre 2016

Audrey Tautou retrouve le réalisateur de Hors ...

10 octobre 2016
article

Ses derniers films

Tous ses films

Les Bienheureux

comédie dramatique
sortie le 13 décembre 2017
Les Bienheureux

La Mécanique de l'ombre

suspense
sortie le 11 janvier 2017
La Mécanique de l'ombre

Braqueurs

suspense
sortie le 4 mai 2016
Braqueurs

Good Luck Algeria

comédie
sortie le 30 mars 2016
Good Luck Algeria
 
0 commentaire - Sami Bouajila
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]