Sepp Blatter

  • En bref
  • news
  • vidéos
  • photos
  • Filmographie
  • Discographie
©BestImage

Devenu directeur des relations publiques de la marque d'horlogerie de luxe Longines qui s'occupe du chronométrages de plusieurs épreuves olympiques, il participe à l'organisation des JO de Munich en 1972 et de Montréal en 1976.

Il fait ensuite la rencontre de João Havelange, président de la FIFA, qui lui attribue le poste de directeur des programmes de développement. Sepp Blatter va alors mettre en place plusieurs compétitions : la Coupe du monde de football féminin, la Coupe du monde des moins de 20 ans, et le foot en salle.

L'Helvète prend ensuite du galon et devient secrétaire général de l'association. En 1990, il est nommé président exécutif et s'occupe de plusieurs coupes du Monde. Huit ans plus tard, il devient président de la FIFA, et doit faire face dès son élection à de nombreuses accusations de soutiens corrompus. Mais l'homme est populaire, et sera ensuite réélu en 2002, 2007, 2011 et 2015.

En 17 ans, il permet de faire de la FIFA une organisation extrêmement rentable (avec des réserves financières d'1,5 milliard de dollars), et tente aussi de changer l'image du football qu'il voit comme "une superbe école de la vie", et comme un formidable moyen d'éducation. Il fera d'ailleurs changer la devise de la fédération en 2007 : "Pour le jeu. Pour le monde"

Mais Sepp Blatter s'illustre aussi lors de quelques dérapages : en 2004, il suggère que les footballeuses pourraient porter des shorts plus moulants. En 2010, il invite les homosexuels à "s'abstenir de toute activité sexuelle" pendant le Coupe du Monde 2022 au Quatar, s'attirant les foudres des associations gay.

En 2014, il fait dépenser à la FIFA 25 millions de francs suisses pour United Passions, un film à sa gloire qui retrace l'histoire de la fédération et qui va connaître un échec commercial retentissant.

Le 29 mai 2015, il est réélu pour un cinquième mandat à la tête de la FIFA, alors qu'il se trouve au coeur d'un scandale de corruption. Trois jours, plus tard, il annonce pourtant sa démission, annonçant "ce mandat n'a pas le soutien de l'intégralité du monde du football".

 
0 commentaire - Sepp Blatter
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]