Sergio Leone

©Getty Images, Archivio Cameraphoto Epoche
Biberonné aux westerns − son père réalise en 1913 le tout premier western italien, "La Vampire indienne", dans lequel sa mère tient le rôle de l'Indienne − il suit la trajectoire de ses parents en faisant de la figuration avant de devenir assistant réalisateur auprès de grands noms du cinéma (Vittorio de Sica, Robert Wise, William Wyler). Sergio Leone se lance ensuite en solo, sur le tard en 1960, en réalisant "Le Colosse de Rhodes", son premier péplum.
L'année suivante, il démissionne du tournage de Sodome et Gomorrhe suite à des désaccords avec Robert Aldrich et décide de réaliser, en 1964, le remake du "Garde du corps" d'Akira Kurosawa. Il transpose cette histoire féodale japonaise dans l'univers du western, pour américaniser son nom et rendre hommage à son père en prenant le pseudonyme de Bob Robertson. Après avoir fait lire le script à différentes stars de l'époque, pour une question de budget, c'est finalement Clint Eastwood, alors acteur sur la série "Rawhide", qui tient le premier rôle de ce justicier solitaire.
Il engagera un ancien camarade de classe pour composer la musique du film, Ennio Morricone, qui deviendra son plus fidèle collaborateur, composant au total six de ses bandes-originales. Ensemble, le tandem ...
va révolutionner la musique de western, alternant entre cultes du silence et bruitages exacerbés.
En 1965, il réalise son deuxième long-métrage qu'il intitule "Et pour quelques dollars de plus", en référence aux déboires financiers qu'il a connu avec les producteurs de son précédent film, partis avec la caisse. Il engage de nouveau Clint Eastwood, ainsi que Lee Van Cleef qui est choisi suite au désistement de Lee Marvin. Sa trilogie se clôture en 1966 avec "Le bon, la brute et le truand" : Clint Eastwood, Lee Van Cleef, Eli Wallach forment le fameux trio. Avec un budget beaucoup plus conséquent, Sergio Leone installe son histoire sur fond de guerre de sécession. Le film remporte un joli succès aux Etats-Unis et lance la carrière de Clint Eastwood.
Le réalisateur italien s'attèle, de son côté, à un projet qui lui tient ardemment à coeur, l'adaptation du roman "The Hoods" d'Harry Grey, qui deviendra "[MOVIE" DATA-ID="1941" STYLE="BACKGROUND-COLOR: #FFFFFF;">IL éTAIT UNE FOIS EN AMéRIQUE". LA PARAMOUNT ACCEPTE DE FINANCER SON PROJET, MAIS SEULEMENT S'IL RéALISE UN NOUVEAU WESTERN : CE SERA LE CAS AVEC "IL éTAIT UNE FOIS EN AMéRIQUE". LA PARAMOUNT ACCEPTE DE FINANCER SON PROJET, MAIS SEULEMENT S'IL RéALISE UN NOUVEAU WESTERN : CE SERA LE CAS AVEC "

Ses dernières news

Toutes ses news
Le cimetière du Bon, la brute et le truand reconstruit en Espagne
Clement Caillive
11 août 2017

Le cimetière du Bon, la brute et le truand ...

11 août 2017
article
Claudia Cardinale : ses souvenirs de Belmondo, Fonda et Mastroianni
Marine de Guilhermier
15 mai 2017

Claudia Cardinale : ses souvenirs de Belmondo, ...

15 mai 2017
article
Ces stars qui ont le plus gros... QI !
Fabien Gallet
21 février 2017

Ces stars qui ont le plus gros... QI !

21 février 2017
diaporama
Donald Trump : ses 5 films préférés de tous les temps
Pauline Julien
30 novembre 2016

Donald Trump : ses 5 films préférés de tous ...

30 novembre 2016
article

Ses derniers films

Tous ses films

Il était une fois dans l'Ouest

western
sortie le 28 septembre 2016
Il était une fois dans l'Ouest

Le Voleur de bicyclette

drame
sortie le 25 novembre 2015
Le Voleur de bicyclette

Pour une poignée de dollars

western
sortie le 1 juillet 2015
Pour une poignée de dollars

Il était une fois en Amérique

drame
sortie le 6 mai 2015
Il était une fois en Amérique
 
0 commentaire - Sergio Leone
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]