Stephan Eicher

©Getty Images

Enfant, Stephan et ses deux frères sont initiés à la musique par leur père, un violoniste de jazz amateur. A 11 ans, il quitte le foyer familial pour intégrer l'École d'Humanité, un internat privé de l'Oberland bernois. C'est là qu'il apprend le français et l'anglais.

Adolescent, après quelques petits boulots, il suit des cours de vidéo dans une école d'art à Zurich dont il sort trois ans plus tard diplômé. En 1977, il joue dans le groupe The Noise Boys, mais l'aventure s'arrêtera au bout de quelques mois. Deux ans plus tard, il compose ses premières chansons sur un ordinateur prêté par un copain. En 1980, il fonde avec son plus jeune frère Martin le groupe Grauzone, orienté électro-industriel et au sein duquel il joue du synthé et de la guitare. Il réalise également les vidéos Super 8 et les photos projetées lors des concerts du groupe. Grauzone connaît le succès dès 1981 avec le 45-tours Eisbär.

Parallèlement, Stephan Eicher enregistre son premier album solo sur un dictaphone, Spielt Noise Boys. En 1982, il met momentanément sa carrière entre parenthèses pour faire de la radio à Bologne. C'est là qu'il rencontre le groupe Liliput avec lequel il tourne en France et en Allemagne pendant un temps comme guitariste. Klaudia Schifferle, la bassiste leader de Liliput, écrira plus tard des chansons pour lui. Le manager de Liliput, Martin Hess, finit par encadrer la carrière solo de Stephan Eicher. En 1984, il participe en France à de nombreux festivals, comme les Transmusicales de Rennes ou Le Printemps de Bourges et donne un concert aux célèbres Bains Douches, à Paris.

Avec ses chansons à base d'instruments électroniques (ordinateurs, samplers, séquenceurs, synthés...), les premiers albums de Stephan Eicher s'inscrivent dans le courant new wave en vogue au début des années 1980. Il se fait connaître en France avec l'album Les chansons bleues (1983), succès d'estime qui est suivi d'un premier tube Two People in a Room (album I Tell This Night 1985) et de Combien de temps (album Silence 1987) composé avec Corinne Dacla. Eicher fait une rencontre décisive avec le romancier Philippe Djian lors de Rapido, l'émission d'Antoine de Caunes. Djian écrira les textes de toutes les chansons françaises d'Eicher à partir de l'album My Place en 1989 dont les tubes Déjeuner en paix, Pas d'ami comme toi, Des hauts des bas.

Dans les années 1990, Stephan Eicher enrichit ses compositions d'instruments acoustiques. Après l'été 1994, où il donne 114 concerts, Eicher sort son premier album live Non ci badar, guarda e passa accompagné de la vidéo guarda e passa, dans laquelle on retrouve les coulisses de la tournée. Le best-of Hotel*S sort en 2001, la version deluxe est complétée d'un CD de chansons inédites, de versions oubliées ou inattendues. En 2002, il compose en collaboration avec le violoncelliste Jean-Philippe Audin et le pianiste Achim Meier, la musique du film Monsieur N. d'Antoine de Caunes. A cette époque, il chante avec I Muvrini, Patricia Kaas, la chanteuse québécoise Claire Pelletier, compose pour Johnny Hallyday (Ne reviens pas) et trouve enfin le temps d'enregistrer en 2003 Taxi Europa.

Le 16 avril 2007, sous le label Barclay, sort Eldorado, 12e album studio. Il est réalisé par Frédéric Lo. Le Club Tour 2007, la tournée accompagnant la sortie de ce disque, comprend des concerts en France, en Allemagne et en Suisse notamment et se termine en octobre 2008, à Paris. En 2011, il participe à Tels Alain Bashung, l'album de reprises de chansons d'Alain Bashung, en interprétant Volutes. En 2012, il écrit et met en musique la cinquième rêverie du promeneur solitaire de Jean-Jacques Rousseau sur l'album Rêveries. En octobre sort son 13ème album studio L'Envolée avec un premier single Le sourire. En 2015, il part seul sur scène accompagné d'automates pour la tournée Stephan Eicher und die Automaten.

Discographie :

1980 : Spielt Noise Boys
1983 : Les Chansons bleues
1985 : I Tell This Night
1987 : Silence
1989 : My Place
1991 : Engelberg
1993 : Carcassonne
1996 : 1000 vies
1999 : Louanges
2003 : Taxi Europa
2007 : Eldorado
2012 : Rêveries
2012 : L'Envolée

Ses dernières news

Toutes ses news
Gaëtan Roussel et l'actrice Rachida Brakni forment le duo Lady Sir
Sébastien Jenvrin
26 janvier 2017

Gaëtan Roussel et l'actrice Rachida Brakni...

26 janvier 2017
article
Carla Bruni, Biolay, Françoise Hardy réunis sur un album de reprises 60's
Sébastien Jenvrin
01 juillet 2016

Carla Bruni, Biolay, Françoise Hardy réunis sur...

01 juillet 2016
article
Manu Katché : ce jour où il a dû tirer un trait sur sa passion
Fabien Gallet
20 mars 2016

Manu Katché : ce jour où il a dû tirer un trait...

20 mars 2016
article
Stephan Eicher, chef d'orchestre pour sa tournée "Automates"
Sébastien Jenvrin
17 février 2016

Stephan Eicher, chef d'orchestre pour sa...

17 février 2016
article

Ses derniers films

Tous ses films

Mary Reine d'Ecosse

biopic
sortie le 12 novembre 2014
Mary Reine d'Ecosse

Monsieur N.

autre
sortie le 12 février 2003
Monsieur N.

Sa discographie avec

Toute sa discographie
Les Chansons Bleues
Les Chansons Bleues
Stephan Eicher
L'Envolée
L'Envolée
Stephan Eicher
Louanges
Louanges
Stephan Eicher
 
0 commentaire - Stephan Eicher
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]