Steven Tyler

©Abaca, AKM-GSI
Celui que l'on surnomme le "Démon du Cri" surgit sur la scène rock au début des années 1970 comme une réponse américaine à Mick Jagger. Même cheveux longs, mêmes pas de danses excentriques, même bouche béante... Steven Victor Tallarico, de son vrai nom, se voit immédiatement comparé au chanteur britannique, et pas forcément de manière élogieuse. "La critique de 'la pâle imitation des Rolling Stones' était constante. Et ça a fait mal les deux premières années. C'était constamment Mick Jagger ci, Mick Jagger ça (...) 'Eh bien, il lui ressemble, écrivons quelque chose là-dessus'", s'exprimera plus tard le célèbre leader d'Aerosmith lors d'une interview au magazine Rolling Stone. Et son binôme, le guitariste Joe Perry, d'ajouter : "Ça se voyait qu'ils n'écoutaient pas, parce que notre musique ne ressemblait définitivement pas à celle des Stones".

Les deux hommes se sont rencontrés à l'aube des années 1970 à Sunapee, lieu de vacances familiales du New Hampshire. Steven Tyler, chanteur hors pair et multi-instrumentiste (batteur, pianiste et joueur d'harmonica), faisait alors partie d'un groupe appelé The Strangeurs, puis Chain Reaction, avec lequel il avait enregistré deux singles en 1966 et 1968. Joe Perry formait quant à lui un duo avec le bassiste Tom Hamilton, dans quelques formations comme Pipe Dream et Jam Band. Les trois décident d'unir leurs forces en 1970 pour fonder Aerosmith, se voyant bientôt rejoints par le batteur Joey Kramer et le guitariste Brad Whitford. Lancé dans les petites salles de Boston, puis avec un premier hit intitulé Dream On en 1973, le groupe parviendra au fil des années, de tubes comme Walk This Way ou Sweet Emotions et d'albums cultes tels que "Toys in the Attics" (1975) et "Rocks" (1976), à se démarquer en tant que phénomène à part. Et non comme une pâle copie de leur homologue britannique, comme le laissent en effet entendre les premières critiques, mais un groupe de rock définitivement made in USA.

La folle ascension d'Aerosmith arrive toutefois à terme à la fin de la décennie. S'ils forment un duo d'auteurs-compositeurs à la hauteur du célèbre Jagger/Richards, Steven Tyler et Joe Perry ne sont pas surnommés les "Toxic Twins" par hasard. La drogue fait des ravages au sein du groupe, les tensions s'accumulent et la formation finit par éclater lorsque les deux guitaristes - Perry suivi de Whitford - claquent la porte l'un après l'autre en 1979 et 1980. Le chanteur tente bien de faire perdurer le groupe, embauchant Jim Crespo et Rick Dufay pour les remplacer, mais la magie n'opère plus. Alors qu'il semble sombrer au plus bas, par ailleurs victime d'un accident de moto en 1981 qui l'immobilise pendant six mois, le leader excentrique d'Aerosmith parvient finalement à sortir du gouffre. Désintoxiqué, il renoue le contact avec Joe Perry et Brad Whitford qui, ne rencontrant pas beaucoup plus de succès de leur côté, acceptent de revenir dans la formation en 1984. Deux ans plus tard, le groupe est remis au goût du jour grâce à une reprise de son Walk This Way par les rappeurs de Run-D.M.C. Et les prochains efforts studios qu'ils fournissent font à nouveau un carton.

Alors qu'ils se consacrent principalement aux tournées depuis la fin des années 1990, les membres d'Aerosmith commencent à rencontrer, le nouveau millénaire entamé, quelques soucis de santé. Steven Tyler, notamment, se voit opéré de la gorge en 2006, forçant le groupe à annuler toute une série de concerts prévus en Amérique du Nord. La même année, il annonce avoir par ailleurs subi un traitement intensif de trois ans pour lutter contre l'hépatite C, contractée des années auparavant - sans doute dans ses usages de drogues... En 2008, le chanteur fait à nouveau face à une longue convalescence lorsqu'il se fait opérer d'une affection appelée névrome de Morton au pied, qu'il aurait selon lui trop usé à force de toutes ses années passées à danser comme un fou. L'année suivante, le sexagénaire se fracture l'épaule en tombant de la scène d'un concert dans le Dakota du Sud - alors qu'il gesticulait, en effet. L'incident mène à l'annulation de nouvelles dates... et quelques rumeurs comme quoi ce serait la fin du groupe légendaire. Mais voilà que Steven Tyler et ses acolytes, plus en forme que jamais, reprennent du service en 2010 avec une nouvelle tournée.

Les voilà également de retour en studio en 2011, alors que leur leader publie son autobiographie acclamée "Does The Noise In My ...
Head Bother You?" et accepte un siège de juré dans le télé-crochet à succès American Idol. Après deux saisons passées auprès de Jennifer Lopez et Randy Jackson, le chanteur décide toutefois de laisser sa place (à Keith Urban) pour se consacrer de nouveau entièrement à Aerosmith et la promotion de leur album "Music from Another Dimension!" Ce sera le dernier du groupe, qui annoncera en 2016 préparer une tournée d'adieux... Celle-ci, prévue à partir de mai 2017, pourrait néanmoins durer "pour toujours" selon les mots de Steven Tyler.

Côté vie privée, l'homme a eu en tant que bonne rock-star plusieurs femmes à son bras, souvent avec des top-modèles, souvent plus jeunes que lui - un trait de ressemblance avec Mick Jagger qu'il ne peut cette fois pas nier... Après une amourette controversée, et nourrie aux drogues, avec la (très) jeune Julia Holcomb, Steven Tyler entame une relation en 1976 avec le mannequin Bebe Buell. De celle-ci naîtra une fille, sa première, dont il ne saura toutefois qu'il est le père qu'à ses 8 ans : il s'agit de Liv Tyler. Entre-temps le chanteur épouse un autre top, Cyrinda Foxe, qui donne naissance en 1978 à Mia Tyler. À peine divorcé dix ans plus tard, il épouse Teresa Barrick, avec qui il aura deux autres enfants, Chelsea et Taj Monroe, avant de divorcer une nouvelle fois en 2006. Cinq ans plus tard, il annonce ses fiançailles avec le mannequin Erin Brady - de trente-neuf ans sa cadette, et même dix ans plus jeune que sa fille Liv - mais le couple se sépare finalement début 2013.

Parallèlement à sa carrière musicale, celui qui a été introduit avec les autres membres d'Aerosmith au Rock and Roll Hall of Fame en 2001 s'est essayé à quelques reprises au jeu d'acteur. À commencer par une apparition, avec son groupe, dans le déluré "Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band" (1978) de Michael Schultz. S'il joue souvent son propre rôle, notamment pour des épisodes de séries comme "Mon oncle Charlie" et "Nashville", Steven Tyler prête aussi sa voix à quelques personnages de film d'animation, un elfe dans "Le pôle express" (2004) de Robert Zemeckis ou Nim Galuu dans "Epic: La bataille du royaume secret" (2013) de Chris Wedge, obtenant même un nomination aux Emmy Awards pour son doublage dans un épisode de la série animée familiale "Wonder Pets!" (2010). En 2016, il tient le rôle de Kasape Suka dans le thriller "Happy Birthday" de Casey Tebo.

Cette année-là, Steven Tyler se lance par ailleurs en solo. S'il avait déjà sorti trois singles à son nom (I Love Trash, 1998 ; Love Lives, 2010 ; (It) Feels So Good, 2011), ce n'est en effet qu'après quarante-six ans de carrière que le chanteur américain ose poser seul sur une jaquette d'album. Porté par les singles Love Is Your Name et Red, White & You, son "We're All Somebody from Somewhere" atteint la dix-neuvième place du classement général américain. Pas mal pour un premier essai, d'autant que le rockeur s'essaie à un registre davantage country - dans lequel il obtient d'ailleurs la première place du classement. Mais il est encore loin des scores qu'il a pu obtenir auprès d'Aerosmith... Sans lequel il ne serait certainement pas devenu cette légende vivante du rock encore tant célébrée aujourd'hui.

Discographie :

En solo :

2016 : We're All Somebody from Somewhere

Au sein d'Aerosmith :

2012 : Music from Another Dimension!
2004 : Honkin' On Bobo
2001 : Just Push Play
1997 : Nine Lives
1993 : Get a Grip
1989 : Pump
1987 : Permanent Vacation
1985 : Done with Mirrors
1982 : Rock in a Hard Place
1979 : Night in the Ruts
1977 : Draw the Line
1976 : Rocks
1975 : Toys in the Attic
1974 : Get Your Wings
1973 : Aerosmith

Filmographie :

2016 : Happy Birthday, de Casey Tebo
2016 : Les Simpson (Série TV animée)
2015 : Nashville (Série TV)
2014 : Hot in Cleveland (Série TV)
2013 : Epic: La bataille du royaume secret, de Chris Wedge (Film d'animation)
2010 : Wonder Pets! (Série TV animée)
2006 : Mon oncle Charlie (Série TV)
2005 : Les Lectures d'une blonde (Série TV)
2005 : Be Cool, de F. Gary Gray
2004 : Le pôle express, de Robert Zemeckis (Film d'animation)
2004 : Goodnight, Joseph Parker, de Dennis Brooks
2003 : Mon oncle Charlie (Série TV)
2000 : Les Simpson (Série TV animée)
1999 : Clubland, de Mary Lambert
1993 : Wayne's World 2, de Stephen Surjik
1991 : Les Simpson (Série TV animée)
1978 : Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band, de Michael Schultz

Ses dernières news

Toutes ses news
Les événements musicaux les plus attendus de 2017
Sébastien Jenvrin
04 janvier 2017

Les événements musicaux les plus attendus de 2017

04 janvier 2017
diaporama
Aerosmith : le chanteur Steven Tyler annonce la séparation du groupe
Clara Lemaire
28 juin 2016

Aerosmith : le chanteur Steven Tyler annonce ...

28 juin 2016
article
Elton John : le chanteur, bientôt star dans une série !
Fabien Gallet
07 avril 2016

Elton John : le chanteur, bientôt star dans ...

07 avril 2016
article
Ces stars qui ont été adoptées
Fabien Gallet
29 mars 2016

Ces stars qui ont été adoptées

29 mars 2016
diaporama

Ses derniers films

Tous ses films

Be Cool

comédie
sortie le 23 mars 2005
Be Cool

Le Pôle Express

animation
sortie le 1 décembre 2004
Le Pôle Express
 
0 commentaire - Steven Tyler
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]