Sydney Pollack

©Abaca
Né le 1er juillet 1934 à Lafayette, dans l'Indiana, Sydney Pollack quitte sa ville natale pour étudier l'art dramatique à New York. Révélé dans les années 1960, il est d'abord comédien - il est formé par Sanford Meisner - enchaîne les petits rôles dans diverses séries, puis devient réalisateur de télévision. Il signe sa première mise en scène pour le cinéma avec le drame intimiste "Trente minutes de sursis" en 1965. Il connaît son premier succès un an plus tard avec le drame "Propriété interdite", d'après une pièce de Tennessee Williams.

En 1968, il aborde le film de guerre avec "Un Château en enfer" et confirme l'année suivante son talent avec l'adaptation cinématographique du roman de Horace McCoy, "On achève bien les chevaux" où il signe sa première collaboration avec Jane Fonda. Déjà, la sensibilité politique et sociale de Sydney se fait ressentir, avec une mise en scène franche et directe, sur les concours de danse inhumains organisés dans les années 1930 pendant la Grande Dépression. Les participants devaient danser pendant des jours et des jours pour remporter une somme minable.

En 1972, il dirige Robert Redford dans le western "Jeremiah Johnson", où domine le thème des rapports de l'homme avec la nature, première rencontre professionnelle et personnelle avec l'acteur qui pose la première pierre d'une collaboration fructueuse.

A travers la figure "lisse" mais très engagée de Redford, Sydney Pollack ne cesse de remettre en cause les institutions américaines et les médias, entre autres dans "Les Trois jours du Condor" (1976), "Le Cavalier électrique" (1979), "Absence de malice" (1981) et "La Firme" (1993) avec Tom Cruise. Il touche ainsi à tous les genres cinématographiques et ses films totalisent quarante-six nominations aux Oscars, dont trois en tant que réalisateur. "Out of Africa" avec Meryl Streep et Redford remporte sept Oscars en 1986, dont ceux du Meilleur Film et du Meilleur Réalisateur. Il dira de l'immense actrice qu'elle est tellement parfaite qu'elle en deviendrait ennuyeuse.

Le drame et le romantisme ne sont effectivement pas étrangers à Pollack qui livre également l'une des plus belles histoires d'amour du cinéma entre Robert Redford et la talentueuse Barbra Streisand dans "Nos Plus Belles Années", romance compliquée entre les années 1920 et 1950 entre un WASP et une militante communiste juive.

Egalement comédien, Sydney Pollack est au générique des longs métrages "The Player" de Robert Altman (1992), "Maris et femmes" de Woody Allen (1992), "Eyes Wide Shut" de Stanley Kubrick (1999) et avant son décès "Fauteuils d'orchestre" de Danièle Thompson (2006), où il campe un réalisateur qui cherche sa perle rare en la personne de... Valérie Lemercier. Cette dernière, avec son verbe habituel désopilant arrive à le convaincre de l'engager grâce à un speech en anglais des plus savoureux, dont cette actrice seule a le secret !

Mais en 1982 il offre l'un des plus beaux rôles de la carrière de Dustin Hoffman avec "Tootsie", film féministe prenant pour personnage principal un acteur idéaliste qui n'arrive guère à décrocher de casting et qui décide en secret de se travestir en femme d'une cinquantaine d'années pour décrocher un rôle dans un soap opéra. Le film est un immense succès critique et est nommé dans quasiment toutes les catégories des Oscars, et remporte des Golden Globes ainsi que de BAFTA.

En 1985, Sydney Pollack fonde Mirage Productions et produit entre autres sous cette ...
bannière "Susie et les Baker Boys" de Steven Kloves (1989), "Présumé innocent" d'Alan Pakula (1990), "Raison et sentiments" d'Ang Lee (1995), "Le Talentueux Mr. Ripley" (1999) et "Retour à Cold Mountain" (2003) d'Anthony Minghella, son partenaire et ami au sein de Mirage Productions depuis 2000.

Sydney Pollack est membre fondateur du Sundance Institute, président honoraire de l'American Cinemathèque, fondateur de la Film Foundation de la Directors Guild of America et fait partie du comité de direction de la Motion Picture and Television Fund Foundation. En 1986, il reçoit du gouvernement français la Médaille de Commandeur de l'Ordre des Arts et des Lettres.

Il est décédé le 26 mai 2008, à Los Angeles. Il laisse derrière lui une filmographie constituée de certaines des oeuvres les plus emblématiques du cinéma du XXe siècle et reste à jamais lié à son acteur fétiche, Robert Redford, qui lui doit la reconnaissance publique qui le préserve aujourd'hui.

Filmographie :

Réalisateur

2005 : L'interprète
1999 : L'ombre d'un soupçon
1995 : Sabrina
1993 : La firme
1990 : Havana
1985 : Out of Africa
1982 : Tootsie
1981 : Absence la malice
1979 : Le cavalier électrique
1977 : Bobby Deerfield
1975 : Les trois jours du condor
1974 : Yakuza
1973 : Nos plus belles années
1972 : Jeremiah Johnson
1969 : On achève bien les chevaux
1969 : Un château en enfer
1968 : Le chasseur de scalps
1966 : Propriété interdite
1965 : Trente minutes de sursis
1963-1965 : Bob Hope presents the Chrysler Theatre (Série TV)
1963-1965 : Kraft Suspense Theatre (Série TV)
1964 : Dr. Kildare (Série TV)
1964 : Slattery's People (Série TV)
1964 : Le fugitif (Série TV)
1963 : Breaking Point (Série TV)
1962-1963 : Ben Casey (Série TV)
1963 : Alcoa Premiere (Série TV)
1962-1963 : Suspicion (Série TV)
1963 : La grande caravane (Série TV)
1963 : Les accusés (Série TV)
1961-1962 : Frontier Circus (Série TV)
1962 : The Tall Man (Série TV)
1962 : The Law and Mr. Jones (Série TV)
1962 : Target : The Corruptors (Série TV)
1961 : Les barons de la pègre (Série TV)
1961 : Shotgun Slade (Série TV)

Acteur

2008 : Le témoin amoureux, de Paul Weiland
2007 : Michael Clayton, de Tony Gilroy
2007 : Entourage (Série TV)
2007 : Les Soprano (Série TV)
2006 : American Masters (Série TV)
2000-2006 : Will and Grace (Série TV)
2006 : Fauteuils d'orchestre, de Danielle Thompson
2005 : L'interprète
2002 : Dérapages incontrôlés, de Roger Michell
2001 : Fling (Série TV)
2001 : Les Rois du Texas (Série TV)
1999 : L'ombre d'un soupçon
1999 : Eyes Wide Shut, de Stanley Kubrick
1998 : Préjudice, de Steven Zaillian
1998 : Dingue de toi (Série TV)
1994 : Frasier (Série TV)
1992 : Maris et femmes, de Woody Allen
1992 : La mort vous va si bien, de Robert Zemeckis
1992 : The player, de Robert Altman
1982 : Tootsie
1979 : Le cavalier électrique
1959-1964 : Brenner (Série TV)
1961-1962 : Le gant de velours (Série TV)
1962 : La guerre est aussi une chasse, de Denis Sanders
1962 : Ben Casey (Série TV)
1961 : The Asphalt Jungle (Série TV)
1961 : The deputy (Série TV)
1961 : Have Gun Will Travel (Série TV)
1960 : La quatrième dimension (Série TV)
1960 : Alfred Hitchcock présente (Série TV)
1960 : The Robert Herridge Theater (Série TV)
1960 : Buick-Electra Playhouse (Série TV)
1959 : Startime (Série TV)
1959 : Armstrong Circle Theatre (Série TV°
1959 : The United States Steel Hour (Série TV)
1959 : Playhouse 90 (Série TV)
1958 : Now Is Tomorrow (Téléfilm)
1957 : The big story (Série TV)
1956 : The Kaiser Aluminium Hour (Série TV)

Récompenses :

1986 : Oscar du meilleur film pour Out of Africa
1986 : Caméra de la Berlinale
1982 : Mention honorable pour Absence of Malice à la Berlinale

Ses dernières news

Toutes ses news
Dustin Hoffman a 80 ans : retour sur 3 films emblématiques de l'acteur
Jessica Rat
08 août 2017

Dustin Hoffman a 80 ans : retour sur 3 films...

08 août 2017
article
Harrison Ford a 75 ans : 5 films où il a montré son côté romantique
Marine de Guilhermier
13 juillet 2017

Harrison Ford a 75 ans : 5 films où il a montré...

13 juillet 2017
article
Netflix réunit Jane Fonda et Robert Redford
Roxane Mansano
11 juillet 2016

Netflix réunit Jane Fonda et Robert Redford

11 juillet 2016
article
Michael Mann s'attaque à la Formule 1 avec un biopic d'Enzo Ferrari
Hawoly Ba
16 avril 2015

Michael Mann s'attaque à la Formule 1 avec un...

16 avril 2015
article

Ses derniers films

Tous ses films

Out of Africa - Souvenirs d'Afrique

biopic
sortie le 23 décembre 2015
Out of Africa - Souvenirs d'Afrique

Nos plus belles années

drame
sortie le 18 décembre 2013
Nos plus belles années

Propriété interdite

drame
sortie le 20 février 2013
Propriété interdite

Margaret

drame
sortie le 29 août 2012
Margaret
 
0 commentaire - Sydney Pollack
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]