The Radio Dept.

©Getty Images, Dana Nalbandian / Contributeur
Radioavedelningen est le nom d'une station d'essence en Suède qui s'est transformée en boutique de réparation pour radio et qui a inspiré le futur groupe pour son petit nom. Radio Dept. a connu divers membres même si la base dure est composée d'Elin Almered et Johan Ducanson. Le duo travaille dans son coin, souvent de manière artisanale, chacun chez soi après être allé à l'école. Malheureusement la sauce ne prend pas et Almered quitte vite son ami. Loin d'être découragé, Ducanson relance la formation en 1998 en accueillant les autres membres.

The Radio Dept. une fois formé, envoie une démo au magazine suédois Sonic. Le label indie Labrador est séduit et le premier album du groupe voit le jour deux ans plus tard, sous le titre de "Lesser Matters". Au même moment, Per Blomgren quitte le groupe, mais The Radio Dept. ne chôme pas et travaille à un EP en 2005 qu'il baptise "Pulling Our Weight".

Cette fois, c'est une cinéaste qui se passionne pour le travail des Suédois et incorpore divers titres à son nouveau film : en 2006, la réalisatrice Sofia Coppola utilise le groupe nordique pour la bande originale pop et acidulée de son film "Marie-Antoinette" et choisit entre autres Pulling our weight ou Keen on Boys. The Radio Dept. partage alors les deux faces du disque avec d'autres artistes de divers genres comme Bow wow wow ou encore Squarepusher, Aphex Twin et leur - presque - homologues britanniques des années 1980, New Order.

Lisa Carlberg fait également ses adieux à ses compagnons après de solides années de collaboration, puis en 2006, "Pet Grief" voit le jour, un album aux mélodies délicates, toujours très électro mais qui ne ...
rencontre pas vraiment son public sur un plan marketing, couplée a très peu de critiques appétissantes venant de la presse. Le site Pitchfork reproche notamment une certaine facilité dans l'écriture, laissant peu de place à la surprise.

Le groupe travaille alors encore plus fort, essayant de rectifier le tir pour retrouver l'accueil du début. Le single Freddie and the Trojan Horse sort en 2008, suivi exactement un an après par un deuxième extrait baptisé David. "Clinging to a Scheme", l'album, sort quant à lui deux ans plus tard, en avril 2010. En 2015, paraît "Occupied", un EP.

Un an après "Occupied", un extrait du travail de The Radio Dept. est disponible à l'écoute intitulé Swedish Guns. Le 21 octobre 2016 doit sortir "Running Out of Love", opus ambitieux et très attendu mais qui paraît fort pessimiste, souhaitant dresser un portrait négatif de la société actuelle, perdant ses repères.

Le groupe s'est exprimé dans un communiqué où il souligne notamment : "C'est album à propos de l'impatience qui se transforme en colère, la haine et finalement le retrait et l'apathie quand l'amour pour le monde ainsi que notre existence commence à faiblir." Eloquente description, donc.

The Radio Dept. s'est exprimé dans la presse asiatique, notamment le South China Morning Post, en juin 2016 soulignant le fait qu'ils ne trouvaient pas cela "si fun de jouer en Europe ou aux Etats-Unis, ce pays est trop cher et l'Europe est trop près de chez nous. Mais nous avons connu de belles soirées de concert en Europe." The Radio Dept. est connu pour annuler ses rendez-vous en interviews, et parfois des concerts.

Discographie :

2016 : Running Out of Love
2010 : Clinging to a Scheme
2006 : Pet Grief
2003 : Lesser Matters

Ses dernières news

Toutes ses news
The Radio Dept. : 3 bonnes raisons d'écouter "Running Out of Love"
Sébastien Jenvrin
20 octobre 2016

The Radio Dept. : 3 bonnes raisons d'écouter ...

20 octobre 2016
article

Sa discographie avec

Toute sa discographie
Running Out of Love
Running Out of Love
The Radio Dept.
Lesser Matters
Lesser Matters
The Radio Dept.
Pet Grief
Pet Grief
The Radio Dept.
 
0 commentaire - The Radio Dept.
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]