Thomas Haden Church

©Abaca, Smith Stephen/DDP USA
Le bac en poche en 1979, et alors qu'il poursuit ses études à l'Université du Nord Texas, Thomas Richard McMillen, de son vrai nom, commence sa carrière professionnelle en tant que DJ et annonceur dans une radio locale. Mais après avoir obtenu un premier petit rôle dans le film indépendant "Gypsy Angels" (1980) d'Alan Smithee, le jeune diplômé décide par la suite de s'envoler pour Los Angeles afin de se reconvertir définitivement dans le septième Art.

Celui qui se fera appeler Thomas Haden Church débute véritablement sa carrière d'acteur à 29 ans, enchaînant d'abord les apparitions télévisées. C'est d'ailleurs sur le petit écran qu'il ne tarde pas à décrocher le rôle qui le fera connaître du grand public : il incarne, entre 1990 et 1995, le mécanicien Lowell Mather dans le feuilleton populaire "Wings". Après avoir quitté celle-ci au bout de sept saisons, l'acteur rempile avec une autre sitcom, "Ned and Stacey", dont il partage l'affiche avec Debra Messing, prolongeant ainsi un temps sa notoriété auprès des téléspectateurs... Jusqu'à son annulation quelque peu précoce au bout de deux saisons.

Après quoi Thomas Haden Church se tourne vers le cinéma, obtenant toute une série de seconds rôles plus ou moins remarqués : il est Lyle Van de Groot dans la comédie familiale "George de la jungle" (1997) de Sam Weisman avec Brendan Fraser dans le rôle-titre, Larry dans le "Free Money" (1998) d'Yves Simoneau avec Marlon Brando et Donald Sutherland, Quigley dans le film d'action comique "Destination: Graceland" (2001) de Demian Lichtenstein mené par Kurt Russell et Kevin Costner dans la peau de sosies du King, ou encore Killer dans la comédie "Lone Star State of Mind" (2002) de David Semel avec Joshua Jackson.

Sa carrière sur le grand écran n'étant ainsi pas à la hauteur de ses espérances, l'acteur décide de s'essayer à la réalisation. Il présente en effet la comédie indépendante "Rolling Kansas" en 2003, proposant aux spectateurs un road-trip loufoque entre trois frères, à la recherche d'une mythique forêt de... marijuana. Présenté au Festival du film de Sundance, le long obtient par la suite un créneau sur la chaîne Comedy Central, parvenant alors à trouver son (jeune) public et se voyant même plutôt bien reçu des critiques - pour son registre - sans toutefois causer beaucoup de remous.

Thomas Haden Church est alors prêt à abandonner Hollywood, préférant de toute façon passer son temps dans son ranch au Texas, quand le réalisateur Alexander Payne lui passe un coup de fil. Ayant gardé l'acteur en tête après quelques auditions passées pour ses précédentes oeuvres ("L'arriviste", 1999, et "Monsieur Schmidt", 2002), ce dernier lui offre de rejoindre le casting de son "Sideways", au côté notamment de Paul Giamatti. Il doit y interpréter Jack, une vedette has been de la télévision qui doit dire adieu à son passé de séducteur notoire lorsqu'il s'apprête à se marier. C'est, ni plus ni moins, le rôle de sa carrière. Celui qui lui vaut d'être nommé en 2005 aux Golden Globes et aux Oscars.

Fort de cette expérience, Thomas Haden Church attire (enfin) l'attention des réalisateurs et producteurs. S'il fait l'erreur de refuser un rôle dans "Little Miss Sunshine" (2006), il en accepte un autre qui l'expose définitivement au grand public : celui du méchant Flint Marka aka Sandman de "Spider-Man 3", dernier volet de la trilogie réalisée par Sam Raimi, avec Tobey Maguire dans le costume de l'homme-araignée. Alors que le film - pour lequel il prend pas moins de dix kilos de muscles - est, sans surprise, un gros succès au box-office en 2007, l'acteur se voit la même année récompensé aux Emmy Awards, obtenant même une seconde nomination aux Golden Globes, pour avoir joué Tom Harte face à Robert Duvall dans la mini-série western "Broken Trail".

Sa carrière ainsi bien relancée, il continue ...
depuis d'investir régulièrement les salles obscures et ce, bien que toujours cantonné aux seconds rôles, au sein de castings de choix. L'année 2009 notamment est des plus prolifiques pour Thomas Haden Church, qui apparaît dans pas moins de quatre longs-métrages : jouant auprès d'Eddie Murphy dans le familial "Dans ses rêves" (2009) de Karey Kirkpatrick, prêtant sa voix à une créature extra-terrestre pour "Les Zintrus" (2009) de John Schultz, partageant l'affiche avec Sandra Bullock et Bradley Cooper dans la comédie romantique "All About Steve" (2009) de Phil Traill, et tenant enfin le rôle-titre du thriller "Don McKay" (2009) de Jake Goldberger.

L'acteur apparaît par la suite dans "Easy Girl" (2010) de Will Gluck porté par Emma Stone, rejoint Emile Hirsch et Matthew McConaughey dans le thriller "Killer Joe" (2011) de William Friedkin, participe au "Nouveau Départ" (2011) de Cameron Crowe avec Matt Damon et Scarlett Johansson, ainsi qu'au blockbuster fantastique "John Carter" (2012) d'Andrew Stanton. Récemment, les spectateurs ont également pu le retrouver dans un second rôle pour la comédie "Very Bad Dads" (2015) de Sean Anders menée par Will Ferrell et Mark Wahlberg. Surtout, Thomas Haiden Church fait son grand retour sur le petit écran en 2016 : il forme un duo de choc avec Sarah Jessica Parker dans une nouvelle sitcom estampillée HBO, "Divorce", qui se voit déjà renouvelée pour une deuxième saison en 2017.

Filmographie :

Réalisateur

2003 : Rolling Kansas

Acteur

2017 : Crash Pad, de Kevin Tent
2017-2016 : Divorce (Série TV)
2016 : Cardboard Boxer, de Knate Lee
2015 : Very Bad Dads, de Sean Anders
2015 : Max, de Boaz Yakin
2014 : Et si le ciel existait?, de Randall Wallace
2013 : Lucky Them, de Megan Griffiths
2013 : Whitewash, d'Emanuel Hoss-Desmarais
2012 : Regular Show (Série TV)
2012 : John Carter, d'Andrew Stanton
2011 : Nouveau départ, de Caemron Crowe
2011 : Killer Joe, de William Friedkin
2011 : Another Happy Day, de Sam Levinson
2010 : Zombie Roadkill (Série TV)
2010 : Easy Girl, de Will Gluck
2009 : All About Steve, de Phil Traill
2009 : Les Zintrus, de John Schultz
2009 : Dans ses rêves, de Karey Kirkpatrick
2009 : Don McKay, de Jake Goldberger
2008 : Smart People, de Noam Murro
2007 : Spider-Man 3, de Sam Raimi
2006 : Le petit monde de Charlotte, de Gary Winick
2006 : Idiocracy, de Mike Judge
2006 : Broken Trail (Série TV)
2006 : Nos voisins, les hommes, de Tim Johnson et Karey Kirkpatrick
2004 : Spanglish, de James L. Brooks
2004 : Sideways, d'Alexander Payne
2004 : Serial Killing 4 Dummys, de Trace Slobotkin
2004 : Teen Titans (Série TV)
2003 : George of the Jungle 2, de David Grossman
2003 : Lucky (Série TV)
2003 : Rolling Kansas, de Thomas Haden Church
2003 : Miss Match (Série TV)
2002 : En eaux troubles, de Robby Henson
2002 : Lone Star State of Mind, de David Semel
2001 : On the Road Again (Série TV)
2001 : The What a Cartoon Show (Série TV)
2001 : Monkeybone, de Henry Selick
2001 : Destination: Graceland, de Demian Lichtenstein
2001 : Gary & Mike (Série TV)
2000 : The Specials, de Craig Mazin
1999 : Goosed, d'Aleta Chappelle
1998 : Free Money, d'Yves Simoneau
1998 : Susan a un plan, de John Landis
1998 : Mr. Murder, de Dick Lowry (Téléfilm)
1997-1995 : Ned et Stacey (Série TV)
1997 : Pour une nuit..., de Mike Figgis
1997 : George de la jungle, de Sam Weisman
1995 : Ménage à trois (Série TV)
1995-1990 : Wings (Série TV)
1995 : Le cavalier du diable, d'Ernest R. Dickerson
1993 : Tombstone, de George P. Cosmatos et Kevin Jarre
1993 : Fugitive Nights: Danger in the Desert, de Gary Nelson (Téléfilm)
1992 : Flying Blind (Série TV)
1989 : Booker (Série TV)
1989 : China Beach (Série TV)
1989 : Cheers (Série TV)
1989 : 21 Jump Street (Série TV)
1989 : Protect and Surf, de Larry Shaw (Téléfilm)
1980 : Gypsy Angels, d'Alan Smithee

Récompense :

2007 : Emmy Award du Meilleur second rôle masculin dans une mini-série ou un téléfilm, pour "Broken Trail"

Ses derniers films

Tous ses films

Max

tous publics
sortie le 1 janvier 2015
Max

Very Bad Dads

comédie
sortie le 1 janvier 2015
Very Bad Dads

Et si le ciel existait ?

drame
sortie le 1 janvier 2014
Et si le ciel existait ?

Whitewash

drame
sortie le 1 janvier 2013
Whitewash
 
0 commentaire - Thomas Haden Church
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]