Victoria Abril

©Abaca

Ce sera sur les conseils de son professeur de danse qu'elle s'essayera à l'art dramatique avec succès : à l'âge de 16 ans, elle obtient son premier rôle dans le film Obsession de Francisco Lara Polop en 1975. Elle enchaîne alors avec La Rose et la Flèche de Richard Lester aux côtés d'Audrey Hepburn et Sean Connery : c'est à cette période qu'elle devient Victoria Abril.

Sa carrière prend un tournant décisif lorsque la jeune actrice commence à tourner avec le réalisateur Vicente Aranda qui la choisit pour le rôle d'un homme dans Cambio de sexo en 1977 : Victoria y montre tout son talent et c'est là le début d'une longue collaboration. La jeune femme se fait connaître, en parallèle, en tant qu'animatrice en 1976 à la télévision espagnole et présente notamment des jeux télévisés. Au cinéma, son exubérance naturelle séduira de nombreux réalisateurs espagnols de renom, comme Francisco Lara Polop, Carlos Saura et surtout Pedro Almodóvar dont elle deviendra l'une des actrices fétiches.

Victoria Abril mène une carrière parallèle en France où elle tourne dans plusieurs long-métrages. Elle sera nommée au César de la meilleure actrice dans un second rôle en 1984 pour La Lune dans le caniveau de Jean-Jacques Beineix, ainsi qu'en 1985 pour L'Addition de Denis Amar. Elle se fera aussi connaître grâce à des films comme Talons Aiguilles (1991), Kika (1993) et Gazon maudit (1995) où elle joue aux côtés d'Alain Chabat et Josiane Balasko.

C'est en 1990 que vient la reconnaissance internationale : dans Attache-moi ! de Pedro Almodóvar, elle donne la réplique à Antonio Banderas. La comédienne sera ensuite récompensée de l'Ours d'argent de la meilleure actrice au Festival de Berlin en 1991 pour Amants de Vicente Aranda ainsi que d'un Goya de la meilleure actrice en 1996 pour Personne ne parlera de nous quand nous serons mortes d'Agustín Díaz Yanes.

On la retrouve en 2010 sur les petits écrans français dans la série Clem sur TF1. Elle y interprète Caroline, maman de l'héroïne qui tombe enceinte à l'âge de 16 ans. La série est un succès et l'on y retrouve une Victoria drôle et attachante. Elle revient sur les petits écrans espagnols en 2014 avec la série Sin Identidad, une fiction récompensée au festival de la télévision de Luchon où elle joue le rôle d'une ancienne prostituée alcoolique à qui on a volé son enfant sous la dictature de Franco : un rôle fort qui lui vaut d'être nommée aux "premios actores y actrices".

Parallèlement à sa carrière de comédienne, Victoria Abril est aussi chanteuse et a sorti pas moins de cinq disques en Espagne et s'est même présentée à la sélection espagnole du concours de l'Eurovision de la chanson en 1979 où elle a terminé deuxième. Elle sort notamment un disque en 2005 où elle interprète des standards de la bossa nova et se produit également sur scène.

Discographie :

2005 et 2006 : Putcheros do Brasil, RCA
2007 : Olala, RCA

Filmographie :

1975 : Obsession, de Francisco Lara Polop
1976 : El Puente, de Juan Antonio Bardem
1976 : El Hombre que supo amar, de Miguel Picazo
1976 : La Rose et la Flèche, de Richard Lester
1977 : Robin, flèche et karaté, de Tonino Ricci
1977 : Cambio de sexo, de Vicente Aranda
1980 : La Fille à la culotte d'or (La Muchacha de las bragas de oro), de Vicente Aranda
1980 : Mater amatíssima, de José Antonio Salgot
1980 : Mieux vaut être riche et bien portant que fauché et mal foutu, de Max Pécas
1980 : Le Coeur à l'envers, de Franck Apprederis
1981 : La Vengeance impitoyable, de Ferdinando Baldi
1981 : Asesinato en el Comité Central, de Vicente Aranda
1982 : La Guérilléra, de Pierre Kast
1983 : La noche más hermosa, de Manuel Gutiérrez Aragón
1983 : La Ruche (La Colmena), de Mario Camus
1983 : Sans l'ombre d'un péché, de José Fonseca e Costa
1983 : J'ai épousé une ombre, de Robin Davis
1983 : La Lune dans le caniveau, de Jean-Jacques Beineix
1983 : Le Bâtard, de Bertrand Van Effenterre
1984 : Le Voyage, de Michel Andrieu
1984 : On the Line (Río abajo), de José Luis Borau
1984 : Les bicyclettes sont pour l'été, de Jaime Chávarri
1984 : Padre nuestro (Our Father), de Francisco Regueiro
1984 : L'Addition, de Denis Amar
1985 : Max mon amour, de Nagisa Oshima
1985 : Rouge-gorge, de Pierre Zucca
1986 : L'Heure des sortilèges (La Hora bruja), de Jaime de Armiñán
1986 : Nuit d'ivresse, de Bernard Nauer
1986 : Tiempo de silencio, de Vicente Aranda
1987 : Barrios altos, de José Ignacio Berlanga
1987 : Ternosecco, de Giancarlo Giannini
1987 : El Lute, marche ou crève (El Lute: Camina o revienta), de Vicente Aranda
1988 : Ada dans la jungle, de Gérard Zingg
1988 : El Placer de matar, de Felix Rotaeta
1988 : Bâton rouge, de Rafael Moleón
1988 : Sans peur et sans reproche, de Gérard Jugnot
1988 : La Loi du désir, de Pedro Almodóvar
1989 : Si te dicen que cai, de Vicente Aranda
1989 : Sandino, de Miguel Littin
1990 : Attache-moi ! (¡Átame!), de Pedro Almodóvar
1990 : Seule avec toi, d'Eduardo Campoy
1991 : Une époque formidable..., de Gérard Jugnot
1992 : Talons aiguilles (Tacones lejanos), de Pedro Almodóvar
1993 : Intruso (Intruder), de Vicente Aranda
1993 : Amants (Amantes) de Vicente Aranda
1994 : Jimmy Hollywood, de Barry Levinson
1994 : Kika, de Pedro Almodóvar
1994 : Casque bleu, de Gérard Jugnot
1995 : Libertarias, de Vicente Aranda
1995 : Personne ne parlera de nous quand nous serons mortes (Nadie hablará de nosotras cuando hayamos muerto) d'Agustín Díaz Yanes
1995 : Gazon maudit, de Josiane Balasko
1997 : La Femme du cosmonaute, de Jacques Monnet
1999 : Entre les jambes, de Manuel Gómez Pereira
1999 : Mon père, ma mère, mes frères et mes soeurs..., de Charlotte de Turckheim
2001 : 101 Reykjavik, de Baltasar Kormákur
2001 : Et après ?, de Mohamed Ismaïl
2002 : Incautos, de Miguel Bardem
2003 : Kaena, la prophétie, de Chris Delaporte
2003 : Sans nouvelles de Dieu, d'Agustín Díaz Yanes
2004 : Cause toujours !, de Jeanne Labrune
2004 : Escuela de seduccion, de Javier Balaguer
2005 : Les gens honnêtes vivent en France, de Bob Decout
2005 : Le Septième Jour (El séptimo día), de Carlos Saura
2005 : Tirant le Blanc, de Vicente Aranda
2006 : Summer rain, d'Antonio Banderas
2006 : Les Aristos, de Charlotte de Turckheim
2008 : Oscar : una pasion surrealista, de Lucas Fernandez
2008 : Le piquant de la vie (Mejor que nunca), de Dolores Payas
2008 : Solo quiero caminar, d'Agustín Díaz Yanes
2008 : 48 heures par jour, de Catherine Castel
2008 : Leur morale... et la nôtre, de Florence Quentin
2008 : Musée haut, musée bas, de Jean-Michel Ribes
2009 : Myster Mocky présente, de Jean-Pierre Mocky (1 épisode) (Série TV)
2009 : X Femmes, de Blanca Li (1 épisode) (Série TV)
2010-en cours : Clem, de Joyce Buñuel (tous les épisodes) (Série TV)
2011 : Les Beaux Mecs, de Gilles Bannier (Série TV de 8 épisodes)
2011 : La Chanson du Dimanche (1 épisode) (TV)
2011 : Hôpital central (1 épisode) (TV)
2012 : Mince alors !, de Charlotte de Turckheim2012 : Louves, de Teona Mitevska
2013 : Un air de star jurée de l'émission (TV)
2014 : Sin Identidad (8 épisodes) (TV)
2016 : Joséphine s'arrondi, de Marilou Berry

Récompenses :

1985 : Prix Sant Jordi de la meilleure actrice espagnole pour La noche más hermosa et On the Line
1986 : Fotogramas de Plata de la meilleure actrice de cinéma pour L'Addition, L'Heure des sortilèges et Padre nuestro
1987 : Prix de la meilleure interprétation féminine au 35ème Festival de Saint-Sébastien pour El Lute, marche ou crève
1988 : Fotogramas de Plata de la meilleure actrice de cinéma pour El Lute, marche ou crève et Barrios altos
1990 : Fotogramas de Plata de la meilleure actrice de cinéma pour Si te dicen que cai
1991 : Ours d'argent de la meilleure actrice au 41ème Festival de Berlin pour Amantes
1993 : Caméra de la Berlinale
1995 : Coquille d'argent de la meilleure actrice au 43ème Festival de Saint-Sébastien pour Personne ne parlera de nous quand nous serons mortes
1995 : Prix ACE de la meilleure actrice pour Kika
1995 : Prix Ondas de la meilleure actrice pour Personne ne parlera de nous quand nous serons mortes
1996 : Goya de la meilleure actrice pour Personne ne parlera de nous quand nous serons mortes
2002 : European Award d'honneur-Contribution européenne au cinéma mondial
2004 : Médaille d'or du mérite des beaux-arts par le Ministère de l'Éducation, de la Culture et des Sports

Ses dernières news

Toutes ses news
Les 1001 projets de Damon Albarn
Jessica Rat
22 novembre 2017

Les 1001 projets de Damon Albarn

22 novembre 2017
diaporama
10 relations lesbiennes sur grand écran
Christian Pambrun
10 août 2017

10 relations lesbiennes sur grand écran

10 août 2017
diaporama
3 histoires d'amour entre femmes qui ont marqué les salles obscures
Pauline Julien
27 octobre 2016

3 histoires d'amour entre femmes qui ont ...

27 octobre 2016
article
5 films à regarder entre copines
Sophie Castelain
16 juillet 2016

5 films à regarder entre copines

16 juillet 2016
article

Ses derniers films

Tous ses films

Talons Aiguilles

comédie dramatique
sortie le 17 août 2016
Talons Aiguilles

Joséphine s'arrondit

comédie
sortie le 10 février 2016
Joséphine s'arrondit

Mince alors !

comédie
sortie le 28 mars 2012
Mince alors !

The Woman Who Brushed Off Her Tears

drame
sortie le 1 janvier 2012
The Woman Who Brushed Off Her Tears

Sa discographie avec

Toute sa discographie
Olala
Olala
Victoria Abril
 
0 commentaire - Victoria Abril
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]