Vince Gilligan

©Abaca

Le cinéma fait irruption très tôt dans sa vie. Alors qu'il est ami avec Angus Wall, futur monteur de The Social Network, la mère de ce dernier lui prête une caméra avec laquelle il va réaliser ses premiers films en Super 8.

Habile avec l'image et fan de science-fiction, il commence à participer à des concours amateurs et remporte, à l'âge de 13 ans, le premier prix d'un concours de cinéma organisé par l'université de Virginie.

Suite à ce prix, l'apprenti cinéaste obtient une bourse d'étude à l'Interlochen Center for the Arts. Diplômé en 1985, il se forme ensuite à la Tisch School of the Arts de l'Université de New York et en ressort avec un Bachelor of Fine Arts en production audiovisuelle.

C'est sur les bancs de l'université de New York qu'il écrit la comédie d'humour noir Méli-mélo, avec laquelle il reçoit en 1989 un prix du comté de Virginie. En 1998, Méli-Mélo fera l'objet d'une adaptation au cinéma, avec Drew Barrymore et Luke Wilson en têtes d'affiche.

Pour son deuxième scénario, Vince Gilligan choisit de raconter l'histoire de deux frères dotés du don de pyrokinésie, l'art de jouer avec le feu. Réalisé par Glenn Gordon Caron, Mise à feu sort sur les écrans américains en 1993. Au même moment, la série X-Files fait son apparition sur le petit écran. Le jeune scénariste se prend alors de passion pour cette série et rencontre par chance son créateur, Chris Carter, qui n'est autre que le mari de sa cousine, qui est également son agent à l'époque.

Les deux hommes sont dès le début sur la même longueur d'onde et Chris Carter invite Vince Gilligan à travailler sur la série. De 1994 à 2001, il écrira au total 30 épisodes et occupera les postes de réalisateur mais aussi de producteur.

En parallèle de son travail sur la série X-Files, le touche-à-tout co-crée avec John Shiban et Frank Spotnitz The Lone Gunmen, un spin-off de X-Files. L'après X-Files est compliqué pour le scénariste, qui entre dans le creux de la vague. Il se voit confier la production d'Harsh Realm et écrit la série policière Los Angeles : Division homicide, mais le succès n'est pas au rendez-vous.

Il lui faudra patienter jusqu'en 2003, date de sa rencontre avec le producteur Michael Mann, pour se voir proposer un projet d'envergure : l'écriture du scénario d'Hancock. Pendant cinq ans, Vince Gilligan travaille sur le film de super-héros, qui voit enfin le jour en 2008. Porté par Will Smith, le blockbuster de Peter Berg engrange plus que 620 millions de dollars de recettes dans le monde.

Depuis ses débuts dans le milieu de l'écriture, Vince Gilligan réfléchit à une série d'un autre genre, qu'il écrirait seul. En 2007, Breaking Bad voit le jour. Pendant cinq saisons, le showrunner tient en haleine des télespectateurs devenus accro à cette histoire de prof de chimie (Bryan Cranston) tombé dans le trafic de métamphétamine après avoir appris son cancer du poumon. Couronnée de 16 Emmy Awards, la série érige le scénariste au rang de star.

En 2015, il écrit un spin-off de Breaking Bad, baptisé Better Call Saul et centré sur le personnage de Saul Goodman, un avocat véreux prêt à tout pour s'enrichir. En parallèle de Better Call Saul, Vince Gilligan et David Shore (créateur de Dr House) ont l'idée de la série Battle Creek, d'après un script de Vince Gilligan écrit en 2002. La série, mettant en scène un détective devant faire équipe avec une agent du FBI, n'est pas reconduite après sa première saison.

Récompenses :

2009 : Writers Guild of America Award du meilleur scénario pour une série télévisée dramatique pour Chute libre
2009 : Writers Guild of America Award du meilleur scénario pour un épisode dramatique pour Breaking Bad
2012 : Writers Guild of America Award du meilleur scénario pour un épisode dramatique pour Breaking Bad
2012 : Writers Guild of America Award du meilleur scénario pour une série télévisée dramatique pour Le Cutter
2012 : Writers Guild of America Award du meilleur scénario pour une série télévisée dramatique pour Breaking Bad
2013 : Primetime Emmy Award de la meilleure série télévisée dramatique pour Breaking Bad
2013 : Writers Guild of America Award du meilleur scénario pour une série télévisée dramatique pour Breaking Bad
2014 : Primetime Emmy Award de la meilleure série télévisée dramatique pour Breaking Bad
2014 : Writers Guild of America Award du meilleur scénario pour une série télévisée dramatique pour Breaking Bad
2014 : Directors Guild of America Award du meilleur réalisateur de série télévisée dramatique pour Revenir et Mourir
2014 : Producers Guild of America Award : Norman Felton du meilleur producteur de série télévisée dramatique pour Breaking Bad
2014 : Directors Guild of America Award du meilleur réalisateur de série télévisée dramatique pour Breaking Bad
2014 : British Academy Television Award de la meilleure série internationale pour Breaking Bad
2015 : Producers Guild of America Award : Norman Felton du meilleur producteur de série télévisée dramatique pour Breaking Bad

Ses dernières news

Toutes ses news
EXCLU - Giancarlo Esposito : "J'ai refusé 3 fois Breaking Bad avant d'accepter"
Marine de Guilhermier
20 avril 2016

EXCLU - Giancarlo Esposito : "J'ai refusé ...

20 avril 2016
article
Ambiance intergalactique à Paris Comics Expo 2016 : on y était !
Roxane Centola
19 avril 2016

Ambiance intergalactique à Paris Comics Expo ...

19 avril 2016
article

Ses derniers films

Tous ses films

Hancock

action
sortie le 9 juillet 2008
Hancock

Fly on the Wall

comédie
sortie le 1 janvier 2007
Fly on the Wall

Méli-Mélo

comédie
sortie le 1 janvier 1998
Méli-Mélo

Wilder Napalm

comédie dramatique
sortie le 1 janvier 1993
Wilder Napalm
 
0 commentaire - Vince Gilligan
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]