Vittorio De Sica

©Getty Images, ullstein bild / Contributeur
Vittorio de Sica voit le jour à Sora, dans le Latium, en Italie. À l'âge de 15 ans, vivant à Florence, il s'initie au théâtre dans de petits spectacles offerts aux soldats blessés et hospitalisés des suites de la Première Guerre mondiale.

Sa famille déménage ensuite à Rome, où il suit des études de comptabilité. Parallèlement à cela, il obtient un petit rôle dans le film muet d'Alfredo De Antoni, "L'affaire Clémenceau", en 1917.

Après l'obtention de son diplôme, il s'engage dans une carrière au théâtre en 1923, tout d'abord dans la compagnie de Tatiana Pavlova puis celle d'Italia Almirante en 1925 et enfin celle de Luigi Almirante en 1927.

En 1930, il se fait remarquer au cinéma grâce à la comédie "Les Hommes, quels mufles !" et gagne la reconnaissance du public italien. De Sica crée sa propre compagnie de théâtre en 1933 et continue à faire des représentations sur les planches jusqu'en 1949.

En parallèle, il commence à produire ses premiers films au début des années 1940, réalisant des comédies qui ne rencontrent guère de succès, telles que "Madeleine, zéro de conduite" et "Roses écarlates" (1940) ou encore "Un Garibaldien au couvent" (1942). Cependant "Mademoiselle Vendredi" contribue à révéler l'incandescente Anna Magnani.

Son cinquième film, "Les enfants nous regardent", sorti en 1944, lui fait rencontrer le succès et marque le début de sa collaboration avec le scénariste Cesare Zavattini, avec lequel il réalise "Sciuscia" en 1946 et "Le voleur de bicyclette" en 1948.

Ce dernier film remporte par ailleurs un Oscar spécial avant que la catégorie Film étranger ne soit mise en place. Vittorio de Sica avait pour mission de porter les problèmes sociaux, l'insécurité ou la pauvreté en Italie à l'écran.

"Miracle à Milan" (1951) remporte le grand prix du festival de Cannes et est nommé dans deux autres catégories. De Sica réalise ensuite "Umberto D." (1952), lequel connait un échec au box-office. Nombre de ses films sont toutefois des chefs-d'oeuvre, et beaucoup remportent prix et récompenses. "La paysanne aux pieds nus", en 1960, est nominé dans quatre catégories à Cannes et permet à Sofia Loren de devenir l'étoile italienne que l'on connaît aujourd'hui. "Hier, aujourd'hui et demain", réalisé en 1963, remporte l'Oscar du meilleur film étranger et "Le jardin des Finzi-Contini", tourné en 1971, gagne l'Ours d'or de la Berlinale.

De Sica est aussi acteur et tourne dans de nombreux films entre deux réalisations, tels que "Pain, amour et fantaisie", en 1953. Vittorio De Sica tourne finalement un dernier film, "Le voyage", en 1974 avant de s'éteindre le 13 novembre de la même année à Neuilly-sur-Seine des suites d'un cancer du poumon.

Vittorio de Sica était le beau-frère de Ramon Mercader, l'homme qui a assassiné Léon Trotski. Le réalisateur était par ailleurs un joueur compulsif, ce qui a longtemps gangréné sa vie.

Filmographie :

1974 : L'Eroe (Téléfilm)
1973 : Una breve vacanza
1973 : L'Affaire Matteotti
1973 : The Small Miracle (Téléfilm)
1972 : Lo chiameremo Andrea
1971 : Les Chevaliers de Malte (Documentaire)
1970 : Le Jardin des Finzi-Contini (Il giardino dei Finzi Contini)
1970 : Les Fleurs du soleil (I girasoli)
1967 : Sept fois femme
1966 : Le Renard s'évade à trois heures
1966 : Un monde nouveau
1966 : La Chasse au renard
1964 : Mariage à l'italienne
1963 : Hier, aujourd'hui et demain
1963 : Il boom
1962 : Lykke og krone (Documentaire)
1961 : Le Jugement dernier
1960 : La Ciociara
1959 : Les Quatre Justiciers (Série TV)
1956 : Le Toit (Il Tetto)
1954 : L'Or de Naples (L'Oro di Napoli)
1954 : Un siècle d'amour (Série TV)
1954 : Gran varietà (Série TV)
1953 : Station Terminus
1953 : Les Amants de Villa Borghese (Série TV)
1952 : Umberto D.
1952 : Heureuse époque (Série TV)
1951 : Miracle à Milan
1948 : Le Voleur de bicyclette
1946 : Sciuscià
1945 : La Porte du ciel
1943 : Les enfants nous regardent
1942 : Un garibaldien au couvent
1941 : Mademoiselle Vendredi
1940 : Roses écarlates, coréalisé avec Giuseppe Amato
1940 : Madeleine, zéro de conduite

Acteur













1975 : Ettore lo fusto, d'Enzo G. Castellari
1974 : Nous nous sommes tant aimés, d'Ettore Scola
1974 : Storia de fratelli e de cortelli, de Mario Amendola
1974 : Du sang pour Dracula,de Paul Morrissey et Antonio Margheriti
1974 : Viaggia, ragazza, viaggia, hai la musica nelle vene, de Pasquale Squitieri
1974 : Vittorio De Sica, il regista, l'attore, l'uomo, de Peter Dragadze
1972 : Les Aventures de Pinocchio, de Luigi Comencini
1972 : L'Odeur des fauves, de Richard Balducci
1972 : Snow Job, de George Englund
1971 : Dal referendum alla Costituzione, ovvero il 2 giugno - Nascita della Repubblica (Documentaire)
1971 : L'Italie est une république en liberté provisoire, de Manlio Scarpelli
1971 : Trastevere, de Fausto Tozzi
1971 : Comment entrer dans la mafia ?, de Steno
1971 : Io non vedo, tu non parli, lui non sente, de Mario Camerini
1969 :Mardi, c'est donc la Belgique (If It's Tuesday, This Must Be Belgium), de Mel Stuart
1969 : 12 + 1, de Nicolas Gessner et Luciano Lucignani
1968 : Les Souliers de Saint-Pierre, de Michael Anderson
1968 : Sophia : A Self-Portrait documentaire, de Robert Abel et Mel Stuart
1968 : Caroline chérie, de Denys de La Patellière
1968 : La Bande à César, de Ken Annakin
1967 : Gli altri, gli altri e noi, de Maurizio Arena
1967 : Un italiano in America, d'Alberto Sordi
1966 : Moi, moi, moi et les autres, d'Alessandro Blasetti
1965 : Les Aventures amoureuses de Moll Flanders, de Terence Young
1964 : Fontana di Trevi, de Carlo Campogalliani
1962 : Eva, de Joseph Losey et Guidarino Guidi
1962 : La Fayette, de Jean Dréville
1961 : Les Mille et une nuits (Le meraviglie di Aladino), de Mario Bava et Henry Levin
1961 : Gli attendenti, de Giorgio Bianchi
1961 : I due marescialli, de Sergio Corbucci
1961 : Gli Incensurati, de Francesco Giaculli
1961 : L'onorata società, de Riccardo Pazzaglia
1961 : Vive Henri IV... vive l'amour !, de Claude Autant-Lara
1960 : ...
L'Inassouvie (Un amore a Roma), de Dino Risi
1960 : Les Trois etc. du colonel, de Claude Boissol
1960 : L'Ange pourpre, de Nunnally Johnson
1960 : C'est arrivé à Naples, de Melville Shavelson
1960 : Austerlitz (The Battle of Austerlitz), d'Abel Gance
1960 : Gastone, de Mario Bonnard
1960 : Les Dessous de la millionnaire, d'Anthony Asquith
1960 : Les Pilules d'Hercule, de Luciano Salce
1960 : Le Vigile, de Luigi Zampa
1959 : Ferdinando I, re di Napoli, de Gianni Franciolini
1959 : Le Général Della Rovere (Il generale Della Rovere), de Roberto Rossellini
1959 : Polycarpe, maître calligraphe, de Mario Soldati
1959 : Pain, Amour et Andalousie, de Javier Setó
1959 : Les Noces vénitiennes, d'Alberto Cavalcanti
1959 : Il mondo dei miracoli, de Luigi Capuano
1959 : Il moralista, de Giorgio Bianchi
1959 : Nel blu dipinto di blu, de Piero Tellini
1959 : L'Ennemi de ma femme, de Gianni Puccini et Gabriele Palmieri
1959 : Uomini e nobiluomini, de Giorgio Bianchi
1959 : Brèves amours (Vacanze d'inverno), de Camillo Mastrocinque et Giuliano Carnimeo
1958 : Domenica è sempre domenica, de Camillo Mastrocinque
1958 : Le Faux Célibataire, de Giorgio Bianchi
1958 : Pezzo, capopezzo e capitano, de Wolfgang Staudte
1958 : Anna de Brooklyn (Anna di Brooklyn), de Vittorio De Sica et Carlo Lastricati
1958 : Amore e chiacchiere, d'Alessandro Blasetti
1958 : Ballerina e buon Dio, d'Antonio Leonviola
1958 : Les Fiancés de Rome, de Piero Costa
1958 : Portrait of Gina, d'Orson Welles
1958 : Anna de Brooklyn, coréalisé avec Carlo Lastricati
1957 : Dites 33 (Totò, Vittorio e la dottoressa), de Camillo Mastrocinque
1957 : Une histoire de Monte Carlo, de Samuel Taylor
1957 : Vacances à Ischia, de Mario Camerini
1957 : L'Adieu aux armes de Charles Vidor
1957 : Il conte Max, de Giorgio Bianchi
1957 : Casino de Paris, d'André Hunebelle
1957 : L'Aventurière de Gibraltar (La donna che venne dal mare), de Francesco de Robertis
1957 : Responsabilité limitée, de Turi Vasile
1957 : Pères et Fils, de Mario Monicelli
1957 : Le Médecin et le Sorcier, de Mario Monicelli
1957 : Souvenir d'Italie, d'Antonio Pietrangeli







1956 : Le Bigame (Il bigamo), de Luciano Emmer
1956 : Nos plus belles années (I giorni più belli), de Mario Mattoli
1956 : Les Week-ends de Néron, de Steno
1956 : Noi siamo le colonne, de Luigi Filippo D'Amico
1956 : Amours de vacances, d'Antonio Racioppi
1955 : Pain, amour, ainsi soit-il (Pane, amore e...), de Dino Risi
1955 : Histoires romaines (Racconti romani), de Gianni Franciolini
1955 : Par-dessus les moulins (La bella mugnaia), de Mario Camerini
1955 : Le Signe de Vénus (Il segno di Venere), de Dino Risi
1955 : Les Cinq dernières minutes (Gli Ultimi cinque minuti), de Giuseppe Amato
1954 : Dommage que tu sois une canaille (Peccato che sia una canaglia), d'Alessandro Blasetti
1954 : Pain, Amour et Jalousie (Pane, amore e gelosia), de Luigi Comencini
1954 : Les Gaietés de l'escadron (L'allegro squadrone), de Paolo Moffa
1954 : Secrets d'alcôve (Il letto), épisode Le Divorce (Il Divorzio), de Gianni Franciolini
1954 : Quelques pas dans la vie (Tempi nostri), d'Alessandro Blasetti
1954 : Il matrimonio, d'Antonio Petrucci
1954 : Vierge moderne, de Marcello Pagliero
1953 : Pain, Amour et Fantaisie, de Luigi Comencini
1953 : Madame de..., de Max Ophüls
1952 : Bonjour éléphant !, de Gianni Franciolini
1951 : Cameriera bella presenza offresi..., de Giorgio Pàstina
1950 : Demain il sera trop tard, de Léonide Moguy
1948 : Noël au camp 119, de Pietro Francisci
1948 : Les Belles Années, de Duilio Coletti et Vittorio de Sica
1947 : Perdu dans les ténèbres, de Camillo Mastrocinque
1946 : La nuit porte conseil, de Marcello Pagliero
1946 : Le monde est comme ça, de Giorgio Bianchi
1946 : Lo sconosciuto di San Marino, de Michal Waszynski
1946 : Au diable la richesse, de Gennaro Righelli
1945 : Lo sbaglio di essere vivo, de Carlo Ludovico Bragaglia
1945 : Vivre encore, de Nino Giannini
1945 : Nessuno torna indietro, d'Alessandro Blasetti
1943 : L'Ippocampo, de Gian Paolo Rosmino
1943 : Nos rêves, de Vittorio Cottafavi
1943 : Non sono superstizioso... ma !, de Carlo Ludovico Bragaglia
1942 : Se io fossi onesto, de Carlo Ludovico Bragaglia
1942 : Ma femme et son détective, de Carlo Ludovico Bragaglia
1941 : L'Avventuriera del piano di sopra, de Raffaello Matarazzo
1940 : La peccatrice, d'Amleto Palermi
1940 : Roses écarlates, coréalisation de Giuseppe Amato et Vittorio de Sica
1940 : Pazza di gioia, de Carlo Ludovico Bragaglia
1940 : Manon Lescaut, de Carmine Gallone
1939 : Finisce sempre così, d'Enrique Susini
1939 : Les Grands Magasins, de Mario Camerini
1939 : Ai vostri ordini, signora!, de Mario Mattoli
1939 : Dans la vie bleue, d'Augusto Genina
1938 : On a volé un homme, de Gennaro Righelli
1938 : L'orologio a cucù, de Camillo Mastrocinque
1938 : Le Due madri, d'Amleto Palermi
1938 : La mazurka di papà, d'Oreste Biancoli
1938 : Napoli d'altri tempi, d'Amleto Palermi
1938 : Partire, d'Amleto Palermi
1937 : Questi ragazzi, de Mario Mattoli
1937 : Monsieur Max, de Mario Camerini
1936 : Je donnerai un million, de Mario Camerini
1936 : Lohengrin, de Nunzio Malasomma
1936 : Mais ce n'est pas une chose sérieuse, de Mario Camerini
1936 : Non ti conosco più, de Nunzio Malasomma
1936 : L'uomo che sorride, de Mario Mattoli
1935 : Amo te sola, de Mario Mattoli
1934 : Lisetta, de Carl Boese
1934 : Paprika, d'Emerich Walter Emo
1934 : Il signore desidera?, de Gennaro Righelli
1934 : Tempo massimo, de Mario Mattoli
1933 : Un cattivo soggetto, de Carlo Ludovico Bragaglia
1933 : La canzone del sole, de Max Neufeld
1933 : La Secrétaire pour tous, d'Amleto Palermi
1932 : Les Hommes, quels mufles !, de Mario Camerini
1932 : La vecchia signora, d'Amleto Palermi
1932 : Deux coeurs heureux, de Baldassarre Negroni
1928 : La compagnia dei matti, de Mario Almirante
1926 : La bellezza del mondo, de Mario Almirante
1917 : L'Affaire Clemenceau, d'Alfredo De Antoni

Récompenses :

1971 : Ours d'or du Festival International du film de Berlin pour "Le Jardin des Finzi-Contini"
1971 : Grand Prix Interfilm du Festival International du film de Berlin
1965 : Oscar du meilleur film étranger pour "Hier, aujourd'hui et demain"
1951 : Grand Prix du Festival de Cannes pour Miracolo a Milano

Ses dernières news

Toutes ses news
Secrets de tournage : Zoolander 2
Pauline Julien
05 mars 2016

Secrets de tournage : Zoolander 2

05 mars 2016
article
Bill Murray retrouve Wes Anderson pour un film d'animation !
Pauline Julien
08 décembre 2015

Bill Murray retrouve Wes Anderson pour un film ...

08 décembre 2015
article
Un nouveau film en stop motion pour Wes Anderson ?
10 novembre 2014

Un nouveau film en stop motion pour Wes Anderson ?

10 novembre 2014
news
Profession : acteur amateur
13 septembre 2012

Profession : acteur amateur

13 septembre 2012
news

Ses derniers films

Tous ses films

Les Aventures de Pinocchio

comédie dramatique
sortie le 20 décembre 2017
Les Aventures de Pinocchio

Il Vigile (L'agent)

comédie
sortie le 23 novembre 2016
Il Vigile (L'agent)

Il Boom

comédie
sortie le 2 novembre 2016
Il Boom

Le Voleur de bicyclette

drame
sortie le 25 novembre 2015
Le Voleur de bicyclette
 
0 commentaire - Vittorio De Sica
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]