Woody Harrelson

©Getty Images, Samir Hussein
Woody Harrelson a une enfance... particulière. Sa mère est une fervente presbytérienne. Son père, un tueur à gages. Il ne le voit pas beaucoup en grandissant, quelques passages en prison oblige. Mais lorsque ce dernier est finalement condamné à perpétuité pour le meurtre d'un juge, le jeune homme de 20 ans, en quête de figure paternelle, décide de renouer contact. Aussi aura-t-il le temps de trouver quelques traits communs avec son père, avant qu'il ne meure derrière les barreaux en 2007 : "C'était ahurissant de voir toutes les choses qu'il faisait comme moi. (...) Sa façon de rire. Le visage, très similaire", confiera-t-il en effet à un journaliste du Guardian. De quoi expliquer, sans doute, les choix comme les performances, troublantes - dans le meilleur sens du terme - de l'acteur...

Ce dernier obtient une bourse à l'Université presbytérienne Hanover dans l'Indiana, d'où il ressort diplômé en arts dramatiques en 1983. Choisissant ainsi de s'épanouir dans la comédie, Woody Harrelson devient bientôt cet électron libre, anarchiste, activiste, écologiste, vegan, et surtout acteur accompli, bien loin de ce que lui promettait son enfance chaotique. Filant à 22 ans à New York pour réaliser son rêve d'acteur, il commence sa carrière sur les planches en tant que doublure pour la pièce "Biloxi Blues" de Neil Simon, et obtient quelques rôles de figurants sur les écrans.

Woody Harrelson ne tarde toutefois pas à connaître le succès, puisqu'il incarne dès 1985 un de ses personnages les plus célèbres : celui du barman Woody Boyd dans la sitcom - très populaire outre-Atlantique - "Cheers". Pour ce rôle, il est déjà nommé aux Emmy Awards, cinq fois, remportant une de ces prestigieuses statuettes en 1989 comme Meilleur second rôle masculin.

Alors qu'il reste dans la série jusqu'à son tout dernier épisode, en 1993, Woody Harrelson passe entre-temps au grand écran en tournant dans la comédie "Femme de choc" (1986) de Michael Ritchie, avec Goldie Hawn et Wesley Snipes. Il retrouve ce dernier en 1992 dans "Les Blancs ne savent pas sauter" de Ron Shelton. Mais c'est encore l'année suivante, avec "Proposition indécente" d'Adrian Lyne, où il donne la réplique à Demi Moore et Robert Redford, qu'il connaît son premier succès au cinéma. Lequel lui permet de décrocher un rôle, controversé, qui boostera d'autant plus sa carrière : celui du tueur en série psychopate Mickey Knox - un clin d'oeil à papa ? - dans le fameux "Tueurs nés" (1994) d'Oliver Stone, où il partage l'affiche avec Juliette Lewis.

Après s'être diversifié, participant au film d'action "Money Train" (1995) de Joseph Ruben, où il retrouve une nouvelle fois Wesley Snipes, ou encore à la comédie "Kingpin" (1996) des frères Farrelly, Woody Harrelson joue à nouveau la carte de la controverse... Il incarne en 1996 le magnat du porno Larry Flint dans un biopic éponyme réalisé par Miloš Forman. Le pari était risqué, mais se traduit en une nouvelle réussite : sa performance est tant applaudie qu'elle lui vaut ses premières nominations aux Oscars et aux Golden Globes.

Depuis, Woody Harrelson tourne pour les plus grands : dans "La Ligne rouge" (1998) de Terrence Malick, "En direct sur EdTV" (1999) de Ron Howard, "She Hate Me" (2004) de Spike Lee, "No Country for Old Men" (2007) des frères Coen, ou encore "2012" (2009) de Roland Emmerich. De même qu'il multiplie les partenaires de renom : Antonio Banderas dans "Les Adversaires" (1999) de Ron Shelton, Pierce Brosnan dans "Coup d'éclat" (2004) de Brett Ratner, Charlize Theron dans "L'Affaire Josey Aimes" (2005) de Niki Caro, ou encore Keanu Reeves dans "A Scanner Darkly" (2006) de Richard Linklater.

Après avoir rencontré un grand succès au box-office grâce à "Bienvenue à Zombieland" de Ruben Fleischer, au côté de Jesse Eisenberg en 2009, Woody Harrelson décroche une nouvelle nomination aux Oscars en 2010 pour le drame "The Messengers" d'Oren Moverman. Deux ans plus tard, il réitère la formule succès critique d'une part, blockbuster d'autre part... Il participe en effet au téléfilm, largement applaudi, "Game Change" de Jay Roach, face à Julianne Moore dans la peau de Sarah Palin et Ed Harris dans celle de John McCain, qui lui vaut de nouvelles nominations aux Golden Globes et Emmy Awards. Tandis qu'on le retrouve par ailleurs dans le carton phénoménal qu'est "Hunger Games", où il campe l'alcoolique néanmoins sympathique Haymitch Abernathy, le mentor de Katniss Everdeen alias Jennifer Lawrence. Un rôle qu'il reprendra pour trois autres volets de la franchise, chaque année jusqu'en 2015.

Constamment en tournage, le Texan obtient par la suite des seconds rôles dans "Insaisissables" (2013) de Louis Leterrier ou encore "Les Brasiers de la colère" (2013) de Scott Cooper avec Christian Bale. C'est néanmoins ...
sur le petit écran qu'on le retrouve dans un nouveau rôle d'exception, celui du détective Marty Hart face à Matthew McConaughey pour la série policière "True Detective" (2014).

Avec déjà plus de trente ans de carrière derrière lui, celui qui partage par ailleurs sa vie depuis 1990 avec son ancienne assistante Laura Louie, avec qui il a eu trois filles depuis leur mariage en 2008, continue encore d'enchaîner les projets. Alors qu'il revient en 2016 pour la suite d'"Insaisissables", dirigée par Jon M. Chu, il campe également le président Lyndon B. Johnson dans le biopic "LBJ" de Rob Reiner. Et il est d'ores et déjà attendu dans pas moins de cinq films annoncés pour 2017 : notamment le policier "Three Billboards Outside Ebbing, Missouri" de Martin McDonagh, avec également Sam Rockwell et Peter Dinklage, le drame "Shock and Awe" de Rob Reiner avec entre autres Milla Jovovich, Jessica Biel et Tommy Lee Jones, ou encore un nouveau volet de la célèbre franchise "La planète des singes", "War for the Planet of the Apes" réalisé par Matt Reeves.

Filmographie :

2017 : War for the Planet of the Apes, de Matt Reeves
2017 : Wilson, de Craig Johnson
2017 : Shock and Awe, de Rob Reiner
2017 : The Glass Castle, de Destin Cretton
2017 : Three Billboards Outside Ebbing, Missouri, de Martin McDonagh
2016 : The Edge of Seventeen, de Kelly Fremon Craig
2016 : LBJ, de Rob Reiner
2016 : The Duel, de Kieran Darcy-Smith
2016 : Insaisissables 2, de Jon M. Chu
2016 : Triple 9, de John Hillcoat
2015 : Hunger Games : La Révolte, partie 2, de Francis Lawrence
2014 : True Detective (Série TV)
2014 : Hunger Games : La Révolte, partie 1, de Francis Lawrence
2013 : Les Brasiers de la colère, de Scott Cooper
2013 : Insaisissables, de Louis Leterrier
2013 : Hunger Games : L'Embrasement, de Francis Lawrence
2013 : Drôle de dindes, de Jimmy Hayward (Film d'animation)
2012 : Sept psychopathes, de Martin McDonagh
2012 : Hunger Games, de Gary Ross
2012 : Game Change, de Jay Roach (Téléfilm)
2011 : Rampart, d'Oren Moverman
2011 : Sexe entre amis, de Will Gluck
2010 : Bunraku, de Guy Moshe
2009 : Defendor : héro ou zéro, de Peter Stebbings
2009 : The Messenger, d'Oren Moverman
2009 : Bienvenue à Zombieland, de Ruben Fleischer
2009 : 2012, de Roland Emmerich
2008 : Sept vies, de Gabriele Muccino
2008 : Transsibérien, de Brad Anderson
2008 : Surfer, Dude, de S.R. Bindler
2008 : Sleepwalking, de Bill Maher
2008 : Semi-pro, de Kent Alterman
2008 : Love Manager, de Stephen Belber
2007 : The Grand, de Zak Penn
2007 : No Country for Old Men, de Joel et Ethan Coen
2007 : Bataille à Seattle, de Stuart Townsend
2007 : Nanking, de Bill Guttentag et Dan Sturman
2007 : The Walker, de Paul Schrader
2006 : The Last Show, de Robert Altman
2006 : A Scanner Darkly, de Richard Linklater
2006 : Slipp Jimmy Fri, de Christopher Nielsen
2005 : The Prize Winner of Defiance, Ohio, de Jane Anderson
2005 : The Big White, de Mark Mylod
2005 : L'Affaire Josey Aimes, de Niki Caro
2004 : She Hate Me, de Spike Lee
2004 : Coup d'éclat, de Brett Ratner
2003 : Self Control, de Peter Segal
2003 : Le casse, de Gavin Grazer
2001 : Will et Grace (Série TV)
1999 : Les Adversaires, de Ron Shelton
1999 : En direct sur Ed TV, de Ron Howard
1999 : Austin Powers 2 : L'Espion qui m'a tirée, de Jay Roach
1999 : Frasier (Série TV)
1998 : The Hi-Lo Country, de Stephen Frears
1998 : Palmetto, de Volker Schlöndorff
1998 : La Ligne rouge, de Terrence Malick
1998 : Ellen (Série TV)
1997 : Des hommes d'influence, de Barry Levinson
1997 : Bienvenue à Sarajevo, de Michael Winterbottom
1996 : The Sunchaser, de Michael Cimino
1996 : Spin City (Série TV)
1996 : Larry Flynt, de Miloš Forman
1996 : Strike !, de Bobby et Peter Farrelly
1995 : Money Train, de Joseph Ruben
1994 : Les Simpson (Série TV)
1994 : Tueurs nés, d'Oliver Stone
1994 : I'll Do Anything, de James L. Brooks
1994 : Deux cow-boys à New York, de Gregg Champion
1993-1985 : Cheers (Série TV)
1993 : Proposition indécente, d'Adrian Lyne
1992 : Les blancs ne savent pas sauter, de Ron Shelton
1991 : Ted and Venus, de Bud Cort
1991 : L.A. Story, de Mick Jackson
1991 : Doc Hollywood, de Michael Caton-Jones
1990 : Mother Goose Rock 'n' Rhyme, de Jeff Stein (Téléfilm)
1990 : Cool Blue, de Mark Mullin et Richard Shepard
1990 : Disney Parade (Série TV)
1989 : Dear John (Série TV)
1988 : Killer Instinct, de Waris Hussein (Téléfilm)
1988 : Mickey's 60th Birthday, de Scott Garen (Téléfilm d'animation)
1988 : La vie en plus, de John Hugues
1987 : Le Mystère de la baie, de Carl Schenkel (Téléfilm)
1987 : Paul Reiser Out on a Whim, de Carl Gottlieb (Téléfilm)
1986 : Femme de choc, de Michael Ritchie
1978 : Harper Valley P.T.A., de Richard C. Bennett

Récompenses :

1994 : MTV Movie Awards du Meilleur baiser, partagé avec Demi Moore, pour "Proposition indécente"
1989 : Emmy Awards du Meilleur second rôle masculin dans une sitcom, pour "Cheers"

Ses dernières news

Toutes ses news
Han Solo : Woody Harrelson avait d'abord refusé son rôle
Jessica Rat
03 novembre 2017

Han Solo : Woody Harrelson avait d'abord ...

03 novembre 2017
article
Dumb and Dumber : Woody Harrelson a perdu son rôle au billard
Jessica Rat
14 juillet 2017

Dumb and Dumber : Woody Harrelson a perdu son ...

14 juillet 2017
article
10 films qui nous plongent dans l'enfer de la guerre
Jessica Rat
13 juillet 2017

10 films qui nous plongent dans l'enfer de la ...

13 juillet 2017
diaporama
Han Solo : tout ce que l'on sait du spin-off
Marine de Guilhermier
30 juin 2017

Han Solo : tout ce que l'on sait du spin-off

30 juin 2017
article

Ses derniers films

Tous ses films

Solo: A Star Wars Story

fantastique/SF
sortie le 23 mai 2018
Solo: A Star Wars Story

3 Billboards, Les Panneaux de la vengeance

drame
sortie le 17 janvier 2018
3 Billboards, Les Panneaux de la vengeance

Le Château de verre

drame
sortie le 27 septembre 2017
Le Château de verre
 
0 commentaire - Woody Harrelson
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]