Yolande Moreau

©Abaca

En 1981, elle passe à l'écriture et signe le one-woman-show Sale affaire, du sexe et du crime. Sa performance lui vaut de décrocher le Grand Prix du Festival du rire de Rochefort.

Elle se fait ensuite repérer par Agnès Varda, qui la lance au cinéma dans le court-métrage Sept pièces, s.d.b., cuisine... à saisir puis dans Sans toit ni loi (1985). Elle ne délaisse pas les planches pour autant et rejoint la troupe de Jérôme Deschamps et Macha Makéïeff. Ensemble, le trio va monter une dizaine de pièces et créer la série télévisée humoristique et populaire Les Deschiens, qui fera connaître l'actrice au grand public, aux côtés de François Morel, Philippe Duquesne ou encore Bruno Lochet.

Suite à ce succès, Yolande Moreau accumule alors les petits rôles comiques et décalés dans différents films à succès à l'instar du Bonheur est dans le pré (1995), des Trois Frères (1995) ou du Fabuleux destin d'Amélie Poulain (2001).

En 2004, elle co-réalise avec Gilles Porte et joue dans Quand la mer monte..., dont le scénario s'inspire de son itinéraire de comédienne. Elle décroche les César de la Meilleure première oeuvre de fiction et de la Meilleure actrice.

Quatre ans plus tard, sa prestation de femme de ménage secrètement peintre de génie dans Séraphine (2008), de Martin Provost, lui permet d'obtenir pour la deuxième fois le César de la Meilleure actrice, devenant alors la première actrice belge à recevoir deux fois la récompense. Le réalisateur lui offre ensuite un rôle dans son drame franco-belge Où va la nuit (2010).

La même année, elle partage l'affiche de Mammuth, avec Gérard Depardieu, et joue dans le film de genre sanglant La Meute. En 2011, elle interprète la mère de Camille dans Camille redouble, puis retrouve l'année suivante Gustave Kervern et Benoît Delépine pour l'épopée punk Le Grand soir, avant de jouer dans le thriller Dans la maison, de François Ozon. L'année suivante, elle retourne derrière la caméra et réalise Henri (2013), nommé dans quatre catégories aux Magritte du cinéma, l'équivalent belge des César.

Depuis, Yolande Moreau séduit toujours autant par sa gouaille, sa simplicité et son côté populaire. La plupart du temps sollicitée pour camper des personnages de la France d'en bas, elle tourne pour Jean-Michel Ribes (Brèves de comptoir), Jaco Van Dormael (Le Tout Nouveau Testament) ou encore Stéphane Brizé (Une vie).

Comédienne engagée, elle réalise en 2016 son premier documentaire, Nulle part en France, portant sur les réfugiés de Calais et de Grande Synthe.

Filmographie :

Actrice

2016 : Une vie, de Stéphane Brizé
2016 : L'Enfance d'un chef, de Brady Corbet
2015 : Voyage en Chine, de Zoltan Mayer
2015 : Le Tout Nouveau Testament, de Jaco Van Dormael
2015 : Un monde truqué, de Christian Desmares et Franck Ekinci (Film d'animation)
2014 : Ablations, d'Arnold de Parscau
2014 : Brèves de comptoir, de Jean-Michel Ribes
2013 : Henri, de Yolande Moreau
2013 : Neuf mois ferme, d'Albert Dupontel
2012 : Le Grand Soir, de Benoît Delépine et Gustave de Kervern
2012 : Cendrillon au Far West, de Pascal Hérold
2012 : Camille redouble, de Noémie Lvovsky
2012 : Dans la maison, de François Ozon
2011 : Où va la nuit, de Martin Provost
2010 : Gainsbourg, vie héroïque, de Joann Sfar
2010 : Mammuth, de Benoît Delépine et Gustave de Kervern
2010 : La Meute, de Franck Richard
2010 : Ya basta !, de Gustave Kervern et Sébastien Rost
2009 : La Véritable Histoire du chat botté, de Pascal Hérold, Jérôme Deschamps et Macha Makeïeff
2009 : Incognito, d'Eric Lavaine
2009 : Micmacs à tire-largot, de Jean-Pierre Jeunet
2008 : Villa Marguerite, de Denis Malleval (Téléfilm)
2008 : Musée haut, musée bas, de Jean-Michel Ribes
2008 : Séraphine, de Martin Provost
2008 : Louise-Michel, de Benoît Delépine et Gustave Kervern
2008 : Les Plages d'Agnès, d'Agnès Varda
2008 : Mia et le Migou, de Jacques-Rémy Girerd
2007 : Une vieille maîtresse, de Catherine Breillat
2007 : Un air si pur..., d'Yves Angelo
2007 : Vous êtes de la police ?, de Romuald Beugnon
2006 : Enfermés dehors, d'Albert Dupontel
2006 : Le Cri (Série TV)
2006 : Au crépuscule des temps, de Sarah Lévy (Téléfilm)
2006 : Paris, je t'aime, d'Olivier Assayas, de Frédéric Auburtin, de Sylvain Chomet, d'Ethan et Joel Coen
2006 : Je m'appelle Elisabeth, de Jean-Pierre Améris
2005 : Ze Film, de Guy Jacques
2005 : Le Couperet, de Costa-Gavras
2005 : Bunker Paradise, de Stefan Liberski
2005 : Les Vacances de Noël, de Jan Bucquoy
2004 : La vie est si courte, d'Hervé Baslé (Téléfilm)
2004 : Quand la mer monte..., de Yolande Moreau et Gilles Porte
2003 : Bienvenue chez les Rozes, de Francis Palluau
2003 : Corps à corps, de François Hanss
2002 : Une part du ciel, de Bénédicte Liénard
2002 : Un honnête commerçant, de Philippe Blasband
2001 : Le Fabuleux Destin d'Amélie Poulain, de Jean-Pierre Jeunet
2001 : Sa mère, la pute, de Brigitte Roüan (Téléfilm)
2001 : Le Lait de la tendresse humaine, de Bénédicte Liénard
1999 : Merci mon chien, de Philippe Galland
1999 : L'Ami du jardin, de Jean-Louis Bouchaud
1999 : Le Voyage à Paris, de Marc-Henri Dufresne
1998 : Le choix d'une mère, de Jacques Malaterre (Téléfilm)
1998 : Que la lumière soit !, d'Arthur Joffé
1998 : Vollmond, de Fredi M. Murer
1997 : Tout doit disparaître, de Philippe Muyl
1996 : Baloche, de Dominique Baron (Téléfilm)
1996 : La Belle Verte, de Coline Serreau
1995 : Le Hussard sur le toit, de Jean-Paul Rappeneau
1995 : Le bonheur est dans le pré, d'Etienne Chatiliez
1995 : Les Vacances de Maigret (Série TV)
1995 : L'avocate (Série TV)
1995 : Le Cheval de coeur, de Charlotte Brandstrom (Téléfilm)
1995 : Les Trois Frères, de Didier Bourdon et Bernard Campan
1993 : La Lettre inachevée, de Chantal Picault (Téléfilm)
1993 : Germinal, de Claude Berri
1993 : Le Fils du requin, d'Agnès Merlet
1993-2002 : Les Deschiens (Série TV)
1992 : Les Amies de ma femme, de Didier Van Cauwelaert
1992 : La Cavale des fous, de Marco Pico
1991 : Navarro (Série TV)
1985 : Sans toit ni loi, d'Agnès Varda
1985 : Vivement ce soir, de Patrick Van Antwerpen
1984 : Sept pièces, d'Agnès Varda

Réalisatrice

2016 : Nulle part en France (Documentaire)
2013 : Henri
2004 : Quand la mer monte... coréalisé avec Gilles Porte

Récompenses :

2013 : Magritte du cinéma de la Meilleure actrice dans un second rôle pour Camille redouble
2009 : César de la Meilleure actrice pour Séraphine
2009 : Étoiles d'or du cinéma français de la Meilleure actrice pour Séraphine
2009 : Los Angeles Film Critics Award de la Meilleure actrice pour Séraphine
2009 : National Society of Film Critics de la Meilleure actrice pour Séraphine
2009 : Prix Lumière de la Meilleure actrice pour Séraphine
2008 : Meilleure actrice pour Villa Marguerite au Festival de la fiction TV de La Rochelle
2008 : Meilleure actrice pour Séraphine au Festival du film francophone d'Angoulême
2005 : César de la Meilleure actrice pour Quand la mer monte...
2005 : César du Meilleur premier film pour Quand la mer monte...
2005 : Prix Louis-Delluc pour Quand la mer monte...

Ses dernières news

Toutes ses news
Jean Dujardin et Yolande Moreau dans un film sur Emmaüs
Marine de Guilhermier
07 décembre 2016

Jean Dujardin et Yolande Moreau dans un film ...

07 décembre 2016
article
Les femmes de la semaine du 9 au 15 avril 2016
Hélène Demarly
15 avril 2016

Les femmes de la semaine du 9 au 15 avril 2016

15 avril 2016
diaporama
Miossec dévoile "Après le bonheur", le premier extrait de son prochain album
Clara Lemaire
14 mars 2016

Miossec dévoile "Après le bonheur", ...

14 mars 2016
article
Interview - Jaco Van Dormael : "Je n'aurais aucun plaisir à choquer" (Exclu)
Hawoly Ba
03 septembre 2015

Interview - Jaco Van Dormael : "Je ...

03 septembre 2015
article

Ses dernières vidéos

Toutes ses vidéos

Ses derniers films

Tous ses films

Crash Test Aglaé

comédie dramatique
sortie le 2 août 2017
Crash Test Aglaé

De toutes mes forces

drame
sortie le 3 mai 2017
De toutes mes forces

Une Vie

drame
sortie le 23 novembre 2016
Une Vie

Le Tout Nouveau Testament

comédie
sortie le 2 septembre 2015
Le Tout Nouveau Testament
 
0 commentaire - Yolande Moreau
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]