Adele

  • info
  • photos
Chargement en cours
Adele à Cologne le 6 décembre 2015.
Adele à Cologne le 6 décembre 2015.
Adele est furieuse après Donald Trump qui utilise ses musiques lors de ses meetings sans son accord. Selon le quotidien anglais The Independent, le milliardaire américain, fan de la chanteuse anglaise qu'il a vue récemment en concert à New York, se permet de passer Rolling in the Deep et Skyfall lors de plusieurs de ses meetings de campagne à l'investiture américaine et ce, sans avoir demandé l'autorisation. La star s'y est donc opposée lundi 1er février, premier jour du marathon des primaires américaines, sans jamais nommer le candidat Trump. Elle "n'a pas donné son autorisation à l'usage de ses chansons dans des rassemblements politiques", a souligné dans un communiqué le porte-parole de l'artiste.
19/19

Autres diaporamas

Vos réactions doivent respecter nos CGU.