Adrien Rabiot

  • En bref
  • 1 news
  • vidéos
  • photos
  • Filmographie
  • Discographie
Adrien Rabiot©BestImage, CYRIL MOREAU

Tout petit, Adrien Rabiot rêve déjà du maillot Bleu. C'est dans un club de Créteil qu'il lance, à 6 ans, une carrière de footballeur qui deviendra bientôt des plus prometteuses. Remarqué pour son talent, il effectue en 2008 une petite année d'"erasmus" sportif en rejoignant Manchester City, mais revient sitôt après en France, floué par le non-respect de son contrat. Le jeune prodige choisit alors de rejoindre les juniors de Pau, puis intègre le centre de formation du Paris Saint-Germain en 2010.

Bien que son père, victime d'un AVC en 2007, souffre du locked-in syndrome - maladie neurologique qui provoque une paralysie totale, si ce n'est pour un battement de paupières -, Adrien Rabiot ne peut s'empêcher de partager sa réussite avec son paternel. "Quand je lui ai annoncé que j'allais passer pro, j'ai quand même compris dans son regard qu'il était très fier de moi", racontera-t-il ainsi plus tard, cité par Gala. Et c'est à sa mère qu'il confie la gestion de sa carrière : "Depuis tout petit, elle m'a suivi partout, en Angleterre, dans le sud de la France. (...) C'est elle qui était en face de Leonardo (directeur sportif du PSG, ndlr.) pour négocier mon contrat pro", expliquera en effet le jeune joueur au Parisien lorsqu'il accède à la cour des grands.

Adrien Rabiot est officiellement titularisé pour jouer en milieu de terrain, aux côtés de Blaise Matuidi et Thiago Motta, lors d'un match du fameux club parisien contre Bordeaux le 26 août 2012. Il connaît toutefois par la suite des débuts de professionnel difficiles, ne parvenant pas à obtenir toute la confiance de l'entraîneur Carlo Ancelotti. À peine six mois plus tard, le joueur se voit même "prêté" à Toulouse pour finir la saison. Là, où il rencontre son ami Serge Aurier, qui le rejoindra plus tard au PSG, l'adolescent de 17 ans fait ses preuves. "Ça a été un plaisir de jouer avec lui six mois. Je serais tenté de dire qu'il a un très bel avenir car il dégage une maturité peu commune à son âge", dira ainsi le joueur toulousain Jonathan Zebina sur beIN Sport.

Finalement repris au Paris Saint-Germain, qui vient de changer de sélectionneur pour accueillir Laurent Blanc dans ses rangs, et se voit sacré Champion de France en mai 2013 - la première, depuis une décennie, d'une lignée de victoires ininterrompue -, Adrien Rabiot ne tarde pas à se faire remarquer avec le numéro 25 dans ... son dos. Notamment lorsqu'il remplace Javier Pastore pour marquer son premier but parisien, et le premier d'un match (pénible) contre Guingamp le 31 août 2013. Reste que le jeune homme, qu'importe son ambition, a encore beaucoup à prouver... Et tend à faire preuve d'impatience.

Trop laissé sur le banc de touche, à son goût, Adrien Rabiot s'inquiète de son avenir, l'heure de la renégociation de son contrat venue en 2014. Le joueur est finalement prolongé, jusqu'en 2019, mais continue d'osciller entre les hauts et les bas. Tantôt ses prouesses techniques impressionnent, tantôt son laxisme agace, comme ce retard qui lui vaudra la plus sévère (à son regard) des punitions : il ne participera pas à la finale de la Coupe de France disputée contre l'AJ Auxerre le 30 mai 2015. Son club remporte la victoire, réussissant au passage le tour de force d'un quadruplé historique cette année-là, ayant déjà gagné le championnat de Ligue 1, la Coupe de la Ligue et le Trophée des Champions - un exploit qu'il répétera la saison suivante. Adrien Rabiot peut toutefois se consoler quelques mois plus tard en marquant, le 25 novembre 2015, son premier but en Ligue des Champions contre l'équipe suédoise de Malmö. Puis, en faisant preuve de patience, en se voyant (enfin) sélectionné au sein de l'Équipe de France l'année suivante...

S'il a déjà été choisi en tant que réserviste dans le cadre de l'Euro 2016, le joueur du PSG doit encore attendre avant d'être accepté par Didier Deschamps au sein des Bleus. C'est pour un match amical contre la Côte d'Ivoire, le 15 novembre au Stade Bollaert-Delelis de Lens, qu'il défend pour la première fois les couleurs de la France. "Le fait de porter le maillot bleu, c'est autre chose qu'en club" confiera-t-il selon L'Équipe, rappelant que de jouer en équipe nationale "a été vraiment un objectif depuis tout petit". Du gamin rêveur des terrains de Créteil, devenu joueur du PSG réputé capricieux et maintenant fier porteur du maillot de l'Équipe de France, Adrien Rabiot a bien grandi. Et autant dire qu'à tout juste 21 ans, il a encore certainement un beau parcours devant lui.

Palmarès :

Au sein du PSG :

2016 : Coupe de la Ligue
2016 : Trophée des Champions
2016 : Coupe de France
2016 : Championnat de Ligue 1
2015 : Coupe de la Ligue
2015 : Trophée des Champions
2015 : Coupe de France
2015 : Championnat de Ligue 1
2014 : Championnat de Ligue 1
2013 : Championnat de Ligue 1

Ses dernières news

Toutes ses news
Didier Deschamps règle ses comptes avec Dugarry et Adrien Rabiot
Myriam Azoul
20 juillet 2018

Didier Deschamps règle ses comptes avec ...

20 juillet 2018
article

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU