Alain Perrin

  • En bref
  • news
  • vidéos
  • photos
  • Filmographie
  • Discographie
Alain Perrin©Abaca

Alain Perrin évolue au poste de défenseur sur les terrains français du Tomblaine et de l'AS Nancy-Lorraine, avant de passer professionnel en 1976, à l'âge de vingt ans, au sein du club de Varangéville de Meurthe-et-Moselle.

En 1983, le footballeur rejoint l'AS Nancy-Lorraine, club dans lequel il avait fait ses armes pendant son adolescence. Il y restera quatre ans et portera à la fois la casquette de défenseur et d'entraîneur.

Fort de son expérience dans le club lorrain, Alain Perrin envisage très sérieusement de devenir entraîneur à temps plein. Il lui faudra patienter jusqu'en 1993, six ans après sa retraite de joueur, pour que l'ES Troyes AC lui donne sa chance.

Quand il prend en main l'équipe, cette dernière évolue encore dans l'ancien championnat de National 2. En trois saisons, l'Estac passe au niveau professionnel, remporte la Coupe Intertoto en 2001 et termine demi-finaliste de la Coupe de France en 2001.

Chevronné, le nouvel entraîneur vise plus haut. En 2002, le voilà à la tête de l'Olympique de Marseille, qu'il mène à la troisième place du championnat de Division 1 à la fin de la saison. L'aventure s'arrêtera subrepticement au début de l'année 2004 après l'élimination du club dès la phase de poule de la Coupe d'Europe et plusieurs défaites en championnat.

Suite à son limogeage, Alain Perrin s'exile en 2004 aux Emirats arabes unis pour tout recommencer à zéro. Il entraîne pendant un an l'Al-Ain, puis s'envole direction l'Angleterre pour prendre les rênes du club de Portsmouth, mais n'y restera que quelques mois.

Grâce à une offre du FC Sochaux, l'entraîneur revient dans l'Hexagone en 2006 et amène l'équipe à ... la Coupe de France de football en 2007, avant de partir pour l'Olympique lyonnais à la fin de la saison.

Successeur de Gérard Houllier, l'entraîneur au parcours instable parvient néanmoins à faire parler de lui, autrement que pour ses transferts. Avec l'Olympique lyonnais, il remporte la Peace Cup et le Trophée des Champions en 2007.

Le 24 mai 2008, l'OL réalise même le premier doublé de son histoire en remportant le Championnat de France de L1 et la Coupe de France de football. Malgré le succès, des divergences éclatent au sein du club entre Perrin et le préparateur physique Robert Duverne. Perrin est alors licencié et remplacé par Claude Puel. Un nouveau coup dur pour l'entraîneur mal-aimé.

À l'été 2008, pourtant sans contrat, il refuse une offre du FC Nantes et se reconverti en consultant pour Canal +. Le terrain commence à lui manquer, si bien qu'en novembre 2008, le voilà affilié à un nouveau club français : l'AS Saint-Etienne. L'équipe enchaîne malheureusement les contre-performances et Perrin se fait limoger de son poste et remplacer par son adjoint Christophe Galtier en décembre 2009.

L'histoire se répète et Perrin s'exile de nouveau à l'été 2010, signant un contrat de deux ans avec le club qatari d'Al-Khor et succédant à Bertrand Marchand.

Nommé à la tête de la sélection olympique qatarie de football en 2012, Alain Perrin officie comme sélectionneur de l'équipe nationale chinoise de football depuis le 26 février 2014.

Palmarès :

Entraîneur

Coupe Intertoto en 2001
Vainqueur avec l'ES Troyes AC

Coupe de France en 2007
Vainqueur avec le FC Sochaux

Peace Cup en 2007
Vainqueur avec l'Olympique lyonnais

Vos réactions doivent respecter nos CGU.