Alan Vega

Alan Vega©Getty Images, Ebet Roberts

D'abord attiré par une carrière de peintre, ce fils de tailleur de pierres précieuses étudie l'art au Brooklyn College et commence à façonner des objets à partir de matériaux de recyclage. Le plasticien crée ses premières sculptures lumineuses à la fin des années 1970 et co-fonde, en 1968, MUSEUM, un lieu alternatif artistique new-yorkais visant à accueillir vingt-quatre heures sur vingt-quatre des artistes venus de divers horizons.
C'est à cette époque que le fan d'Elvis Presley a une révélation. Alors qu'il assiste à l'un des concerts donné au New York State Pavillon par le groupe d'Iggy Pop, les Stooges, il réalise que la musique, plus que l'art plastique, pourrait lui permettre d'être un véritable artiste, libre et connecté à son public.
C'est alors que conjointement à ses activités de plasticien, le New-Yorkais forme en 1970 avec Martin Rev - rencontré l'année précédente via son groupe de jazz expérimental - le groupe de rock minimaliste Suicide. D'abord accompagné d'un guitariste et d'une batteuse, ils décident finalement de resserrer le groupe à un duo dès 1975.
Suicide s'affirme comme un groupe avant-gardiste, prônant un rock primitif inspiré de l'arte povera, cet "art pauvre" privilégié par Vega dans les arts plastiques. Le terme punk jaillit de leurs concerts, souvent synonymes d'émeutes, offrant au public un cocktail explosif de rockabilly et les prémices de la musique électronique.
Le premier album du groupe,l'éponyme Suicide, sort dans les bacs en 1977 et devient instantanément un ... classique du genre. Suivront quatre albums studios jusqu'en 2002, inspirant la New Wave des années 1980. Après leur deuxième album, le langoureux Alan Vega -Martin Rev (1980), le duo ferme la parenthèse The Suicide et Alan Vega s'attèle dans la foulée à exister en solo. Son tube Jukebox Babe raisonnera sur les ondes du monde entier et le fera notamment connaître en France, où il collaborera avec le chanteur Christophe (Les Vestiges du Chaos).
La parenthèse Suicide se rouvre en 1988 avec l'album Way of Life, tandis que Vega a déjà sorti de son côté une poignée d'albums au succès mitigé (Collision Drive, Saturn Strip...). Son dernier opus, Sniper, sort en 2010.
En 2012, Alan Vega est victime d'une attaque cardiaque. Quatre ans plus tard, le 16 juillet 2016, il décède pendant son sommeil à l'âge de 78 ans. Ses morceaux continueront de vivre dans la bouche d'autres groupes à l'instar de LCD Sound System, Bruce Springsteen ou encore Peaches, qui reprennent ses classiques sur scène.
Discographie :
En solo
2010 : Sniper
2007 : Station
1999 : 2007
1996 : Cubist Blues
1995 : Dujang Prang
1993 : New Raceion
1991 : Power on to Zero Hour
1990 : Deuce Avenue
1985 : Just a Million Dreams
1983 : Saturn strip
1981 : Collision Drive
1980 : Alan Vega
Avec Suicide
2002 : American Supreme
1992 : Y B Blue
1988 : Way of Life
1977 : Suicide

Ses dernières news

Toutes ses news
Ric Ocasek est mort à 75 ans : 5 titres de The Cars à écouter
Fabien Gallet
16 septembre 2019

Ric Ocasek est mort à 75 ans : 5 titres de The ...

16 septembre 2019
article
Musique : ils nous ont quittés en 2016
Clara Lemaire
16 décembre 2016

Musique : ils nous ont quittés en 2016

16 décembre 2016
diaporama
Mort d'Alan Vega, icône punk et leader de Suicide
Sébastien Jenvrin
18 juillet 2016

Mort d'Alan Vega, icône punk et leader de Suicide

18 juillet 2016
article

Vos réactions doivent respecter nos CGU.