Alberto Contador

  • En bref
  • news
  • vidéos
  • photos
  • Filmographie
  • Discographie
Alberto Contador

Si les victoires ne sont pas au rendez-vous, le jeune espoir de l'équipe Uni Pinto se distingue par ses facultés à résister lors des épreuves en montagne. Le grimpeur en fera d'ailleurs sa spécialité, notamment lorsqu'il rejoint en 2000 l'équipe madrilène RVC Portillo, avec laquelle il remporte quatre victoires.

Les nombreuses victoires en altitude d'Alberto Contador ne laissent pas l'équipe Iberdrola-Loinaz indifférente et elle finit par recruter le jeune coureur cycliste, qui choisit de mettre fin à ses études pour se consacrer pleinement au cyclisme.

Alberto Contador ne va pas regretter sa décision puisqu'il décroche son premier titre en amateur lors du championnat d'Espagne du contre-la-montre espoir (2002), puis se fait engager comme stagiaire au sein de l'équipe ONCE-Eroski, qu'il rejoint en tant que professionnel en 2003.

Le coureur espagnol signe sa première victoire professionnelle à l'âge de vingt ans, lors de la 8ème étape du Tour de Pologne (contre-la-montre). Mais sa carrière est mise entre parenthèses l'année suivante, suite à une chute au cours du Tour des Asturies, qui lui vaudra soixante-dix points de suture aux oreilles et deux plaques de titane dans le crâne.

Remis sur pied, il enjambe de nouveau un vélo au mois de décembre de la même année. Puis participe pour la première fois de sa vie sportive au Tour de France (2005) au sein de l'équipe Liberty Seguros-Würths, avec laquelle il termine 31ème au classement général, mais gagne la troisième place au classement des meilleurs jeunes.

À l'instar d'une quarantaine de coureurs cyclistes, Alberto Contador est cité en 2006 dans l'affaire de dopage dite "Affaire Puerto", et n'est pas autorisé à concourir pour le Tour de France.

À la suite de cette affaire, le coureur espagnol change d'équipe et rejoint Discovery Channel, l'ancienne équipe de Lance Armstrong. Mais le nouveau poulain ... de l'écurie américaine, en raison de la disparition de l'équipe, signe pour l'année 2008 avec l'équipe Astana.

Alberto Contador, qui peine à redorer son image suite à l'affaire de dopage, n'est pas épargné par les organisateurs d'événements sportifs tels que Amaury Sport Organisation et RCS Sport, qui ne convient pas l'équipe Astana lors du Paris-Nice et du Tour de France.

Le favori n'a pas dit son dernier mot et remonte en selle pour le Tour d'Italie 2008. Le Giro se termine sur une victoire au classement général d'Alberto Contador, qui s'empare également de la Vuelta la même année.

Suite à ce doublé gagnant, le grimpeur fixe son prochain objectif sur le Tour de France 2009. Alors qu'il est maillot jaune deux années consécutives, le Tribunal arbitral du sport le reconnaît coupable de dopage au clenbuterol et lui retire en février 2012 le titre de vainqueur du Tour de France 2010.

Concourant désormais sous le maillot de l'équipe Saxo Bank-Sungard, il échoue au Tour de France 2011, terminant 5ème au classement général, mais gagne la troisième place du Giro. Puis, quatre ans après sa victoire à la Vuelta, le leader espagnol remporte un premier maillot rouge au Tour d'Espagne 2012, suivi d'un second en 2014.

Les derniers Tour de France du leader en montagne n'ont pas été à la hauteur de ses attentes : une défaite lors du 100ème Tour de France en 2013 et un abandon à la dixième étape au Tour de France 2014.

Palmarès :

Tour de France en 2007 : vainqueur du classement général
Tour d'Italie en 2008 : vainqueur du classement général
Tour d'Espagne en 2008 : vainqueur du classement général
Tour de France en 2009 : vainqueur du classement général
Tour d'Espagne en 2012 : vainqueur du classement général
Tour d'Espagne en 2014 : vainqueur du classement général

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.