Álex de la Iglesia

Álex de la Iglesia©BestImage, Action Press

Repéré par Pedro Almodovar, il monte le financement de son premier film, Action mutante en 1993, une comédie de science-fiction décalée qui se déroule dans un monde où les handicapés et autres "disgracieux" sont rejetés par la société. "Le Jour de la bête" (1996) sur le retour de Jésus, le road movie "Perdita Durango" (1997), "Mort de rire" (1999) et ses deux comiques qui s'entretuent définissent le cadre de son univers et son humour noir, révélé au public avec le succès de "Mes chers voisins" en 2000.

Il continue d'explorer sa verve anticonformiste dans "800 balles" (2002) et "Le Crime farpait" (2004) puis s'essaye à Hollywood avec le thriller "Crimes à Oxford" (2008) emmené par Elijah Wood et John Hurt. Visiblement pas convaincu, en tout cas pas plus que la critique et le public, il revient à ses origines avec un "Balada triste" (2010) nettement plus dramatique. En 2009, il est nommé Président de l'Académie du cinéma espagnol, qui décerne chaque année les Goya, l'équivalent de nos César.

En 2011, il réalise la comédie Un jour de chance avec José Mota et Salma Hayek, suivi d'un film aussi décadent et follement bariolé qu'un long-métrage de son compatriote Guillermo del Toro : la comédie horrifique "Les sorcières de Zugarramurdi", avec Javier Botet et Carmen Maura. ... Pour écrire cette histoire, Álex de la Iglesia s'est inspiré, avec le soutien de Jorge Guerricaechevarria, d'une mythologie basée sur l'autodafé de Logroño en 1610. Acclamé la critique, le film repart avec huit Goyas en 2014.

Le cinéaste n'a pas attendu ces récompenses pour se pencher sur un autre projet. Très éloigné de ses productions précédentes, le biopic "Messi" - le premier documentaire entièrement consacré à la vie du joueur de football - dévoile une nouvelle facette de son cinéma, ici naturaliste, épuré et plein d'humanité. Il retrouve ensuite son cinéma habituel avec la comédie sophistiquée "Mi gran noche" (2015), dans la droite lignée des comédies de son mentor Pedro Almodovar.

Il est attendu dans les salles espagnoles le 24 mars 2017 avec son nouveau film, "El bar", mélange de deux genres incompatibles sur le papier, la comédie et le thriller, mais Álex de la Iglesia l'a montré à plusieurs reprises : il n'a peur de rien.

Filmographie :

2017 : El bar
2015 : Mi gran noche
2014 : Messi (Documentaire)
2014 : Words with Gods
2013 : Les sorcières de Zugarramurdi
2011 : Un jour de chance
2010 : Balada Triste
2008-2009 : Pluton B.R.B. Nero
2008 : Crimes à Oxford
2006 : La chambre du fils (Téléfilm)
2004 : Le crime farpait
2002 : 800 balles
2000 : Mes chers voisins
1999 : Muertos de risa
1999 : Perdita Durango
1995 : Le jour de la bête
1993 : Action mutante

Ses dernières news

Toutes ses news
Crimes à Oxford
02 novembre 2012

Crimes à Oxford

02 novembre 2012
on-tv-tonight
Insensibles : le film choc !
10 octobre 2012

Insensibles : le film choc !

10 octobre 2012
news
Même terrassé, le cinéma espagnol bouge encore
08 octobre 2012

Même terrassé, le cinéma espagnol bouge encore

08 octobre 2012
news

Ses dernières vidéos

Toutes ses vidéos
Pris au piège - bande annonce - VOST - (2017)

Pris au piège - bande annonce - VOST - (2017)

Madrid, 9 heures du matin. Des clients, qui ne ...
14 septembre 2017
Herederos de la bestia - bande annonce - VO - (2016)
02:13

Herederos de la bestia - bande annonce - VO - (2016)

Herederos de la bestia Bande-annonce VO
22 janvier 2018
Les Sorcières de Zugarramurdi - bande annonce - VOST - (2014)

Les Sorcières de Zugarramurdi - bande annonce - VOST - ...

En plein jour, un groupe d'hommes braque un ...
04 septembre 2017

Ses derniers films

Tous ses films

En las estrellas

drame
sortie le 1 janvier 2018
En las estrellas

Perfectos desconocidos

comédie dramatique
sortie le 1 janvier 2017
Perfectos desconocidos

El Bar

comédie
sortie le 1 janvier 2017
El Bar

Errementari : Le Forgeron et le Diable

fantastique/SF
sortie le 1 janvier 2017
Errementari : Le Forgeron et le Diable

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU