Ali Farka Touré

Ali Farka Touré©Getty Images, Alberto Rodriguez

Originaire de Kanau, un village proche du fleuve Niger, Ali Farka Touré est issu d'une famille noble de l'ethnie Arma. Il est le 10e enfant de ses parents et surtout, le seul à avoir atteint l'âge adulte. C'est ce statut d'enfant survivant qui lui vaudra d'ailleurs le surnom de Farka (qui signifie "âne"). Après la mort de son père pendant la Seconde Guerre mondiale, la famille s'installe alors à Niafunké (situé 250 km au sud-ouest de Tombouctou) et Ali quitte l'école pour travailler dans les champs. C'est à cette époque qu'il commence à s'intéresser à la musique, et plus particulièrement à certains instruments : le gurkel, petite guitare traditionnelle, le njarka, un violon populaire, la flûte peule ou le luth ngoni à quatre cordes.
En 1956, le jeune homme connaît un premier choc artistique en assistant à un concert du compositeur et dramaturge guinéen Fodéba Keïta, qui l'initie à la guitare. Il fait une autre rencontre décisive avec l'écrivain Amadou Hampâté Bâ avec qui il parcourt le Mali à la découverte des musiques traditionnelles. En 1960, Ali Farka Touré fonde et dirige son premier groupe, La Troupe 117 avec laquelle il parcourt le Mali à travers les festivals. En 1968, il effectue son premier voyage hors d'Afrique pour se rendre au festival international des arts à Sofia (Bulgarie), où il s'offre d'ailleurs sa première guitare. Deux ans plus tard, il intègre l'orchestre de Radio Mali, dont il est également l'un des ingénieurs du son.
Son premier album, Farka, sort en 1976 et rencontre un énorme succès au Mali, ce qui lui permet d'effectuer dans les années 1980 plusieurs tournées en Europe et aux États-Unis. En 1991, ... il enregistre The Source avec le bluesman Taj Mahal et s'ouvre ainsi à la fusion de la World music. La sortie en 1993 de l'album Talking Timbuktu en duo avec Ry Cooder, le guitariste de blues américain, le propulse sur la scène internationale avec succès : il est d'ailleurs récompensé d'un Grammy Award pour cet album.
En 1997, le musicien annonce qu'il veut se retirer dans son village de Niafounké pour y travailler la terre. Ce qui n'empêchera pas le musicien-paysan de sortir deux albums, dont In the Heart of the Moon, récompensé d'un deuxième Grammy Award, en février 2006. Quelques semaines plus tard, le 7 mars 2006 au matin, il décède à Bamako, des suites d'un cancer dont il souffrait depuis plusieurs années. Il est inhumé à Niafunké. Il venait de terminer le travail sur un dernier album en solo, Savane. Le 13 février 2011, un album enregistré en 2005 par Touré avec Toumani Diabaté, intitulé Ali and Toumani remporte le Grammy Award du "Meilleur album de World music traditionnelle" lors de la 53e cérémonie des Grammy Awards, à Los Angeles.
Discographie :
2006 : Savane
1999 : Niafunké
1994 : Talking Timbuktu
1991 : The River
1990 : African Blues
1989 : Ali Farka Touré
1988 : Ali Farka Touré
1984 : Ali Farka Touré
1980 : Ali Touré dit Farka
1979 : Ali Touré Farka
1978 : Biennale
1976 : Spécial " Biennale du Mali "
1976 : Farka
Récompenses :
2011 : Grammy Award du meilleur album de musique du monde traditionnelle pour Ali and Toumani
2006 : Grammy Award du meilleur album de musique du monde traditionnelle pour In the Heart of the Moon
1995 : Grammy Award du meilleur album de musique du monde pour Talking Timbuktu

Ses dernières vidéos

Toutes ses vidéos
Les Arrivants - bande annonce - (2010)
01:51

Les Arrivants - bande annonce - (2010)

Caroline est jeune, impulsive. Colette, plus ...
25 août 2017
Du Mali au Mississippi - bande annonce - VOST - (2004)

Du Mali au Mississippi - bande annonce - VOST - (2004)

Martin Scorsese nous offre un voyage depuis ...
22 août 2017
Fin août, début septembre - bande annonce - (1999)
01:29

Fin août, début septembre - bande annonce - (1999)

Chronique de la vie de deux amis, Gabriel et ...
23 août 2017

Ses derniers films

Tous ses films

Les Arrivants

documentaire
sortie le 7 avril 2010
Les Arrivants

Desert blues, un voyage au coeur du Mali

autre
sortie le 1 janvier 2006
Desert blues, un voyage au coeur du Mali

Du Mali au Mississippi

documentaire
sortie le 24 mars 2004
Du Mali au Mississippi

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.