Andreas Köpke

  • En bref
  • news
  • vidéos
  • photos
  • Filmographie
  • Discographie
Andreas Köpke©Abaca

Andreas Köpke fait ses premiers pas dans les cages en 1979, au sein du club de sa ville, l'Holstein Kiel. Alors âgé de 17 ans, il apprend les techniques de base pendant quatre ans puis intègre le SC Charlottenburg, un autre club allemand, pendant un an.

Le gardien allemand fait ensuite ses preuves au Hertha BSC Berlin, avant de rejoindre l'équipe nationale. Bien que gardien remplaçant en 1990, il est présent lorsque l'Allemagne remporte la Coupe du monde de football. Quatre ans plus tard, il devient gardien titulaire et participe à la victoire de son équipe à l'Euro 1996, qui marque deux buts sans n'en prendre aucun de la part de la République Tchèque.

Déjà sacré footballeur allemand de l'année en 1993 pour ses performances dans les cages, Andreas Köpke se fait élire meilleur gardien de football de l'année en 1996.

Suite à son expérience en équipe nationale, le goal s'offre ... une courte parenthèse française. En effet, après quatorze années à sillonner les clubs allemands, il rejoint pour deux ans l'Olympique de Marseille, évoluant alors en Ligue 1, après avoir failli signer pour le FC Barcelone.

Malheureusement, ses contre-performances durant la Coupe du monde de 1998 poussent l'entraîneur phocéen de l'époque, Rolland Courbis, à le mettre en concurrence avec un autre gardien de but, le français Stéphane Porato, de l'As Monaco. Ne supportant plus d'être mis sur le banc de touche et comparé sans relâche au petit prodige français, il quitte le club en 1998 pour le FC Nuremberg.

Andreas Köpke reste jusqu'en 2001 dans le club allemand. Depuis, il entraîne les gardiens de l'équipe nationale d'Allemagne.

Récompenses :

1993 : Footballeur allemand de l'année
1996 : Meilleur gardien de football de l'année
1996 : Meilleur gardien allemand de l'année

Palmarès :

Coupe du monde de football en 1990
Vainqueur avec l'Allemagne

Championnat d'Europe en 1996
Champion avec l'Allemagne

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.