Angel Olsen

Angel Olsen©Getty Images, Scott Dudelson

Après avoir grandi dans une famille d'accueil, son destin bascule lorsqu'elle croise la route de Will Oldham, qui fait d'elle la nouvelle choriste de son groupe, Bonnie "Prince" Billy. À ses côtés, l'ancienne membre du Cairo Gang s'initie au folk et travaille sa voix, intimiste et mélancolique.

Son premier album, Burn Your Fire For No Witness, sort dans les bacs en 2014. Influencée par la poésie sombre de Leonard Cohen, elle y propose des morceaux résolument tournés vers le recueillement, la solitude et l'errance. Produit par John Congleton, l'album folk contient également une poignée de titres électriques comme le rétro et langoureux Hi Five, que certains comparent aux compositions de Lana Del Rey.

Avec ce premier ... essai, la songwritter américaine tranche radicalement avec les thèmes abordés généralement par les chanteuses folks. Ici, pas de contes de fées arty mais des histoires de meurtres et de fantômes.

My Woman, le successeur de Burn Your Fire For No Witness, sort dans les bacs le 2 septembre 2016 chez Jagjaguwar/ et bénéficie de la patte du producteur Justin Raisen, connu pour ses collaborations avec Charli XCX ou Santigold. Un premier extrait, Intern, est dévoilé en juin et nous montre la chanteuse sous un nouveau jour : perruque argentée vissée sur la tête, si le look change, la voix écorchée vive, elle, est toujours là.

Discographie :

2016 : Woman
2014 : Burn Your Fire For No Witness

Ses dernières news

Toutes ses news
Molly Burch, la Françoise Hardy du Texas
Sébastien Jenvrin
21 février 2017

Molly Burch, la Françoise Hardy du Texas

21 février 2017
article

Vos réactions doivent respecter nos CGU.