Anita Ekberg

Anita Ekberg©Getty Images, Dominique Charriau

Universal rachète son contrat en 1952 et permet à la jeune femme de faire ses débuts à l'écran dans "Le Gentilhomme de la Louisianne" et "La Légende de l'épée magique". En 1956, elle remporte le Golden Globe du meilleur espoir féminin pour son rôlede la chinoise Wei Ling dans "L'Allée sanglante" de William A. Wellman.

Dès lors, celle que tout le monde surnomme "l'Iceberg" enchaîne les rôles. On la voit notamment dans la comédie musicale "Artistes et modèles" de Frank Tashlin, "Un vrai cinglé de cinéma" avec Jerry Lewis, le film historique "Guerre et Paix" de King Vidor, ou encore le polar "Signes particuliers : néant". En 1956, Anita Ekberg tourne "Valérie", première de ses trois collaborations avec Gerd Oswald, où elle rencontre Anthony Steel, qu'elle épouse avant de divorcer trois ans plus tard. En 1959, la sublime Suédoise s'installe à Rome et tourne Sous le signe de Rome de Guido Brignone.

L'année suivante, la plantureuse Anita rencontre celui qui fait d'elle une star internationale : Federico Fellini. Le cinéaste lui offre le rôle devenu culte de Sylvia dans sa "Dolce Vita", actrice hollywoodienne qui fait succomber Marcello Mastroianni au cours notamment d'une scène mythique où elle se rafraîchit, chevelure dorée, maquillage prononcé et courbes dessinées dans la fontaine de Trevi. Le film remporte la Palme d'or à l'unanimité et fait d'Anita Ekberg une icône du glamour et de la sensualité, bien qu'ayant choqué certains spectateurs de l'époque pour son incarnation très érotique du personnage. Elle retrouve Fellini deux ans plus tard pour son film à sketches "Boccace 70". En 1963, elle épouse le comédien néerlandais Rik Van Nutter, dont elle divorcera après 12 ans de mariage.

La "bombe suédoise" donne ensuite la réplique à Frank Sinatra dans "Quatre du Texas" avant de retrouver Frank Tashlin pour "ABC contre "Hercule Poirot" ou de tourner dans le film à sketches de Vittorio de Sica "Sept fois Femme". En 1971, Fellini fait une nouvelle fois appel à elle pour "Les Clowns", où elle joue son propre rôle, avant de perdre 25 kilos au moment du tournage de "Suora Omicidi" (1978). L'actrice connaît ensuite un grand passage à vide et sombre dans l'alcool alors que sa carrière est au plus bas. En 1987, elle retrouve son réalisateur fétiche et Marcello Mastroianni pour "Intervista", film hommage au cinéma italien.

De plus en plus rare, Anita Ekberg signe sa dernière apparition sur le grand écran en 1997 dans "Le Nain rouge" d'Yvan Le Moine. Ruinée - elle demandera une aide financière à la fondation Fellini - l'actrice passe ses dernières années en maison de retraite après une fracture du col du fémur. Elle décède le 11 janvier 2015 en Italie à l'âge de 83 ans.

Filmographie :

1998 : ... Le nain rouge, d'Yvan Le Moine
1996 : Bámbola, de Bigas Luna
1996 : La signora della cittá, de Beppe Cino (Téléfilm)
1992 : Cattive ragazze, de Marina Ripa di Meana
1992 : Ambrogio, de Wilma Labate
1991 : Il conte Max, de Christian De Sica
1998 : Quando ancora non c'erano i Beatles (Série TV)
1986 : Dolce pelle di Angela, d'Andrea Bianchi
1982 : Cicciabomba, d'Umberto Lenzi
1980 : Nom de code : S.H.E., de Robert Michael Lewis
1979 : La petite soeur du diable, de Giulio Berruti
1979 : L'or des amazones, de Mark L. Lester (Téléfilm)
1972 : Northeast of Seoul, de David Lowell Rich
1972 : La longue chevauchée de la vengeance, de Tanio Boccia
1972 : Maison de rendez-vous, de Ferdinanco Merighi
1970 : Quella chiara notte d'ottobre, de Massimo Franciosa
1970 : Il debito coniugale, de Franco Prosperi
1970 : Il divorzio, de Romolo Guerrieri
1969 : La mort sonne toujours deux fois, d'Harald Philipp
1969 : Un sudario a la medida, de José Maria Elorrieta
1969 : Malenka la vampire, d'Amando de Ossorio
1969 : Mardi ?... C'est dont la Belgique, de Mel Stuart
1968 : La nuit du massacre, de Jaime Jesus Balcázar
1967 : Sept fois femme, de Vittorio De Sica
1967 : La sfinge d'oro, de Luigi Scattini
1967 : Le Cobra, de Mario Sequi
1966 : Scusi, lei è favorevole o contrario ?, d'Alberto Sordi
1966 : Tiens bon la rampe, Jerry, de Gordon Douglas
1966 : Comment j'ai appris à aimer les femmes, de Luciano Salce
1965 : ABC contre Hercule Poirot, de Frank Tashlin
1965 : Belles d'un soir (Collectif)
1964 : Bianco, rosso, giallo, rosa, de Massimo Mida
1963 : Quatre du Texas, de Robert Aldrich
1963 : Appelez-moi chef, de Gordon Douglas
1962 : Boccace 70 (Collectif)
1961 : Les Mongols (Collectif)
1961 : A porte chiuse, de Dino Risi
1960 : Petites femmes et haute finance, de Camillo Mastrocinque
1960 : Les trois etc. du colonel, de Claude Boissol
1960 : Le dernier train de Shanghai, de Renzo Merusi
1960 : La dolce vita, de Federico Fellini
1959 : Sous le signe de Rome, de Guido Brignone
1958 : Signes particuliers : néant, de John Gilling
1958 : Le ballet du désir, de Gerd Oswald
1958 : A Paris tous les deux, de Gerd Oswald
1957 : Valerie, de Gerd Oswald
1957 : Police internationale, de John Gilling
1956 : Zarak le valeureux, de Terence Young
1956 : Man in the Vault, d'Andrew V. McLaglen
1956 : Un vrai cinglé de cinéma, de Frank Tashlin
1956 : Les échappés du néant, de John Farrow
1956 : Guerre et paix, de King Vidor
1955 : Artistes et modèles, de Frank Tashlin
1955 : L'allée sanglante, de William A. Wellman et John Wayne
1955 : Casablanca (Série TV)
1953 : Private Secretary (Série TV)
1953 : La légende de l'épée magique, de Nathan Juran
1953 : Take Me to Town, de Douglas Sirk
1953 : Deux nigauds chez Vénus, de Charles Lamont
1953 :Le gentilhomme de la Louisiane, de Rudolph Maté

Récompense :

1955 : Golden Globe du meilleure espoir féminin pour "L'Allée sanglante"

Ses dernières news

Toutes ses news
10 lieux mythiques de tournage à visiter en Europe
Hélène Demarly
17 novembre 2016

10 lieux mythiques de tournage à visiter en Europe

17 novembre 2016
diaporama
5 baisers de cinéma qui cachent bien leur jeu
Marine de Guilhermier
01 août 2016

5 baisers de cinéma qui cachent bien leur jeu

01 août 2016
article
La Dolce Vita :  un remake en préparation pour le film de Fellini
Camille Inglebert
13 juillet 2015

La Dolce Vita : un remake en préparation pour ...

13 juillet 2015
article

Ses dernières vidéos

Toutes ses vidéos
Artistes et modèles - bande annonce - VO - (1956)

Artistes et modèles - bande annonce - VO - (1956)

Dick, dessinateur sans emploi, et Eugène, qui ...
02 septembre 2017
Guerre et paix - bande annonce - VOST - (1956)

Guerre et paix - bande annonce - VOST - (1956)

Moscou, 1805. La jeune comtesse Natacha est ...
04 septembre 2017
La Dolce Vita - bande annonce - VOST - (1960)

La Dolce Vita - bande annonce - VOST - (1960)

Marcello Rubini, a quitté sa province ...
24 août 2017
Boccace 70 - bande annonce - VO - (1962)
02:20

Boccace 70 - bande annonce - VO - (1962)

Quatre adaptations modernes des contes pour ...
14 septembre 2017

Ses derniers films

Tous ses films

Artistes et modèles

comédie
sortie le 6 septembre 2017
Artistes et modèles

Guerre et paix

autre
sortie le 13 avril 2016
Guerre et paix

La Dolce Vita

comédie dramatique
sortie le 16 juillet 2014
La Dolce Vita

Boccace 70

comédie dramatique
sortie le 4 juin 2003
Boccace 70

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU