Anohni

  • En bref
  • news
  • vidéos
  • photos
  • Filmographie
  • Discographie
Anohni©Getty Images, Scott Dudelson / Contributeur

Anohni annonce en 2015 un album solo. Un titre très engagé est alors diffusé sur Internet, intitulé "4 degrees", attaque sincère et franche contre la pollution provoquée par le monde moderne. Anohni s'inflige également la responsabilité du désastre environnemental dans lequel évolue péniblement la planète.
Son premier album en solo est baptisé "Hopelessness" et voit le jour en mai 2016. Fidèle à son activisme féministe et à son âme écologiste, elle exprime dans son opus la violence de la société de consommation, les dérives des politiques environnementales, vise même dans la presse l'échec de la COP 21 et la surveillance des individus. Anohni, collabore alors avec Oneohtrix Point Never et Hudson Mohawke et livre une productive très électro, relativement éloigné des violons et du spleen identitaire de l'époque des Johnsons.
Son album est alors très remarqué par la presse, voire encensé notamment pour le changement de style opéré par l'artiste. La chanteuse ... décide de frapper fort pour sa chanson dénonçant l'activité des drones, "Drone Bombe Me". C'est Nabil, le réalisateur des clips de Frank Ocean notamment qui met en scène pour celui d'Anohni le supermodel Naomi Campbell, assise en larmes, énonçant en playback chaque parole de la chanson. Le clip sombre, obscur et christique fait l'unanimité.
En 2016, la chanteuse publie une lettre au vitriol contre les membres de l'Académie des Oscars, alors qu'elle est nommée pour la meilleure chanson originale pour le documentaire "Racing Exctinction". Elle explique qu'elle refuse de se produire sur scène, se sentant encore mal acceptée par ses pairs en tant que personne transgenre. Malgré sa nomination, elle n'avait pas été invitée à se produire en direct. Elle ne reprochera aucune transphobie de la part de l'Académie, mais suppose que cette mise à l'écart est dûe au fait qu'elle n'est pas une artiste commerciale.
Discographie :
2016 : Hopelessness

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU