Antonio Pettigrew

  • En bref
  • news
  • vidéos
  • photos
  • Filmographie
  • Discographie
Antonio Pettigrew©Getty Images

Pendant ses études, l'athlète remporte à quatre reprises le NCAA Division II sur le 400 mètres, épreuve phare de l'athlétisme et au travers de laquelle il va se démarquer.

Du haut de son 1,83 mètre, le sprinteur américain remporte son premier grand titre en 1991, lors des championnats du monde d'athlétisme à Tokyo. Médaillé d'or sur le 400 mètres, son épreuve de prédilection, et médaillé d'argent sur le relais 4x400 mètres, le trentenaire court plus vite que son ombre.

Six ans plus tard, Antonio Pettigrew gagne le relais 4x400 m aux mondiaux d'Athènes, puis de Séville en 1999. Au plus haut de sa carrière en 2000, sa médaille d'or au cou lors des Jeux Olympiques de Sydney après avoir remporté le 4x100 m, l'Américain tombe de haut en 2008.

En effet, appelé à témoigner durant le procès de l'entraîneur jamaïcain d'athlétisme Trevor Graham, l'athlète reconnaît avoir utilisé des ... drogues afin d'améliorer ses performances. Jamais contrôlé positif tout au long de sa carrière au palmarès impressionnant, Antonio Pettigrew reconnaît avoir pris, de 1997 à 2003, de l'érythropoïétine (EPO) ainsi que des hormones de croissance (hGH).

Résultat des courses : l'athlète a rendu sa médaille d'or remportée aux Jeux Olympiques de 2000, et l'ensemble de ses résultats enregistrés depuis 2007 ont été annulés par l'IAAF, notamment son record du monde sur le relais 4x100 m, réalisé à Nassau en 1999.

Le 10 août 2010, l'athlète de 42 ans, alors entraîneur assistant à l'Université de Caroline du Nord, est retrouvé mort dans sa voiture, dans le Comté de Chatham. Il aurait succombé à une surdose de diphenhydramine, un antihistaminique servant également de somnifère.

Palmarès :

Championnats du monde d'athlétisme en 1991
Médaillé d'or sur le 400 mètres

Championnats du monde d'athlétisme en 1991
Médaillé d'argent sur le relais 4x400 mètres

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.