Armando Bo

Armando Bo©BestImage
L'année suivante, Armando Bo, reconnaissable grâce à sa chevelure frisée imposante, passe pour la première fois derrière la caméra. Dans "Ultimo Elvis", qu'il monte, produit et scénarise également, il fait de John Mc Inerny un ouvrier de Buenos Aires s'accrochant à la vie en imitant, physiquement et vocalement, son idole : Elvis Presley. Très remarqué, ce film, qui aborde le sujet casse-gueule du fanatisme extrême et de la figure de sosie, est présenté en avant-première au Festival de Sundance 2012.

L'Argentin travaille par la suite avec Nicolas Giacobone et Alexander Dinelaris sur le scénario du prochain film de son ami Iñárritu : "Birdman". Le long-métrage fait revivre un acteur bien connu des fans du super-héros Batman, Michael Keaton, dans la peau (ou plutôt le plumage) d'un acteur à la gloire passée qui va tenter de monter une pièce de théâtre à Broadway. Adapté d'une pièce de théâtre de Raymond Carver et inspiré de la carrière de Michael Keaton qui, après avoir endossé le costume de l'homme chauve-souris pour Tim Burton, a connu une longue traversée du désert faites de performances passées inaperçues, "Birdman" réussit plusieurs prouesses.

Le pari était pourtant risqué. Mettre en haut de l'affiche un acteur disparu de la circulation, il y en a peu à Hollywood qui s'y serait risqué. Mais l'audace va payer puisque, acclamé par la ...
critique, le film permet à Michael Keaton de faire un retour inespéré (nomination à l'Oscar du meilleur acteur, Golden Globe en poche...) Seconde prouesse : des effets visuels inédits. Michael Keaton alias Birdman se balade en effet, grâce à des trucages, dans un film se présentant visuellement comme un seul et unique plan-séquence.

Techniquement, "Birdman" devient alors le plus long faux plan-séquence de l'histoire du cinéma. Enfin, dernière prouesse et pas des moindres : quatre Oscars ont été attribué au film dont celui du Meilleur scénario original pour Iñárritu, Dunelaris, Giabone et Bo, qui reçoit alors ses lettres de noblesse en tant que scénariste.

Cette plume devenu célèbre se retrouve sur le court-métrage "Lifeline", un thriller qu'il dirige seul. Porté par les acteurs asiatiques Leehom Wang et Xia Tai Li, le film met en scène un homme se réveillant seul sur son bateau à Shanghai. Sa petite amie a soudainement disparu, laissant derrière elle la seule chose permettant de la retrouver : son smartphone.

Armando Bo planche aujourd'hui sur son prochain long-métrage, "Stand By", prévu pour 2017. Jack Huston, Ed Helms et Bel Powley font d'ores et déjà parti du casting de ce drame qui devrait parler d'un homme prenant des mesures désespérées pour améliorer sa santé après qu'on lui ait diagnostiqué une maladie possiblement mortelle.

Filmographie :

2017 : Stand By
2012 : Ultimo Elvis

Ses dernières vidéos

Toutes ses vidéos
Birdman - teaser - VO - (2015)
01:46

Birdman - teaser - VO - (2015)

À l'époque où il incarnait un célèbre ...
06 septembre 2017
Birdman - bande annonce - VOST - (2015)

Birdman - bande annonce - VOST - (2015)

À l'époque où il incarnait un célèbre ...
06 septembre 2017
Birdman - bande annonce 2 - VOST - (2015)

Birdman - bande annonce 2 - VOST - (2015)

À l'époque où il incarnait un célèbre ...
06 septembre 2017
Birdman - bande annonce 3 - VF - (2015)
01:50

Birdman - bande annonce 3 - VF - (2015)

À l'époque où il incarnait un célèbre ...
06 septembre 2017

Ses derniers films

Tous ses films

Animal

drame
sortie le 1 janvier 2017
Animal

Birdman

comédie
sortie le 25 février 2015
Birdman

Ultimo Elvis

drame
sortie le 16 janvier 2013
Ultimo Elvis

Biutiful

drame
sortie le 20 octobre 2010
Biutiful

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
0 commentaire - Armando Bo
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]