Artur Jorge

  • En bref
  • news
  • vidéos
  • photos
  • Filmographie
  • Discographie
©Getty Images

Après une saison dans le club de sa ville natale, le jeune joueur rejoint le club d'Académica en 1965, équipe avec laquelle il jouera jusqu'en 1968. Mais ce sera avec le Benfica Lisbonne que le footballeur se démarquera de 1968 à 1975. Elu 2 fois meilleur buteur du championnat du Portugal, en 1971 et 1972, Artur Jorge et le Benfica seront sacrés 4 fois champions du Portugal (1969, 1971, 1972 et 1973). Le club remportera également la Coupe du Portugal à 3 reprises (1969, 1970 et 1972).

Après 95 matchs et 72 buts marqués, l'attaquant rejoint le club du Belenenses en 1975 pour une saison de 47 matchs et 13 buts. C'est en 1977 qu'il s'envole pour l'Angleterre et intègre brièvement le club de Rochester. En 1978, après 7 matchs et 2 buts, le footballeur est déjà de retour au Belenenses, dans son pays natal.

Côté sélection, le footballeur a fait partie de l'équipe nationale du Portugal entre 1967 et 1977, prenant ainsi part à 16 rencontres pour ne marquer qu'un seul but. Après la saison 1978-1979, Artur Jorge met fin à sa carrière de joueur après 7 matchs et 1 but au sein du championnat portugais.

Le sportif se reconvertit alors en entraîneur et part pour Leipzig en République démocratique allemande, afin d'y étudier le football et les méthodes d'entraînement. Licencié en philologie allemande, il sortira diplômé de l'école d'entraîneurs de Leipzig. Après avoir entraîné les équipes portugaises de Vitória entre 1980 et 1981, du Belenenses en 1981 et du Portimonense entre 1981 et 1983, Artur Jorge signe au FC Porto en 1984. Son équipe remportera 2 championnats de suite (1985 et 1986), tout en soulevant la Coupe d'Europe des Clubs Champions en 1987. Ce sera après la victoire de son équipe sur le Bayern Munich (2 à 1), notamment grâce à un but en talonnade de Rabah Madjer, que l'entraîneur sera surnommé "Rei Artur" ("Roi Arthur").

En 1987, l'ancien joueur s'engage avec le RC Paris ,où il prodiguera ses précieux conseils durant deux saisons, avant de revenir au FC Porto. Dès son retour en 1989, le club se voit sacré vice-champion du Portugal et devient de nouveau champion la saison suivante, soulevant également la coupe du Portugal en 1991.

Entraîneur de l'équipe du Portugal en parallèle, entre 1989 et 1991, Jorge prend ensuite la tête du Paris Saint-Germain, avec qui il remportera la Coupe de France et sera sacré vice-champion en 1993, avant de devenir champion de France l'année suivante. De retour au Portugal en 1994, il rejoint le Benfica, qui terminera 3ème du championnat. Remplacé en début de saison suivante par Mário Wilson, il devient alors le sélectionneur de l'équipe de Suisse qui vient de se qualifier pour l'Euro 1996 : elle sera cependant éliminée dès le premier tour. Voyant son contrat résilié, Artur redevient alors le sélectionneur de l'équipe du Portugal : là encore ses résultats ne seront pas satisfaisants.

Jorge s'envole ensuite pour l'Espagne et prend ainsi les commandes du CD Tenerife pour la saison 1997-1998, avant de rejoindre les Pays-Bas et le Vitesse Arnhem pour quelques mois en 1998. La même année, il reprend finalement les rênes du PSG pour une saison. Artur Jorge a aussi entraîné le club saoudien d'Al-Nasr, entre 1999 et 2000, avant de rejoindre l'Al-Hilal la saison suivante, club avec lequel il devient alors champion d'Arabie saoudite en 2002. Après avoir entraîné l'Académica de Coimbra au Portugal, l'ancien footballeur prend la tête du CSKA Moscou, avec lequel il remporte la Supercoupe de Russie tout en étant sacré vice-champion de Russie en 2004. A la suite de cette expérience, Jorge s'envole pour le Cameroun et entraîne l'équipe nationale pour les qualifications de la Coupe du monde et de la Coupe d'Afrique des nations 2006 : il réussira à qualifier son équipe pour la CAN mais pas pour le Mondial.

Après de mauvaises relations avec les instances camerounaises et une absence de paiement de salaire, Artur Jorge quitte le Cameroun en mars 2006 et revient en France pour entraîner le club de Ligue 2 de Créteil. Ne pouvant éviter la relégation, il quittera l'équipe à la fin de la saison. Annoncé à la tête de l'équipe d'Iran en décembre 2007, sa nomination sera cependant remise en cause par le président de la fédération iranienne : ce sera finalement Ali Daei qui héritera de ce poste en janvier 2008. Jorge, quant à lui, prendra les commandes du MC Alger en 2014.

Récompenses :

1971 : Meilleur buteur du championnat du Portugal (avec le Benfica Lisbonne
1972 : Meilleur buteur du championnat du Portugal (avec le Benfica Lisbonne)
16 sélections et 1 but en équipe du Portugal entre 1967 et 1977

Palmarès :

Joueur

1969 : Champion du Portugal (avec le Benfica Lisbonne)
1969 : Vainqueur de la Coupe du Portugal (avec le Benfica Lisbonne)
1970 : Vice-champion du Portugal (avec le Benfica Lisbonne)
1970 : Vainqueur de la Coupe du Portugal (avec le Benfica Lisbonne)
1971 : Champion du Portugal (avec le Benfica Lisbonne)
1971 : Finaliste de la Coupe du Portugal (avec le Benfica Lisbonne)
1972 : Champion du Portugal (avec le Benfica Lisbonne)
1972 : Vainqueur de la Coupe du Portugal (avec le Benfica Lisbonne)
1973 : Champion du Portugal (avec le Benfica Lisbonne)

Entraîneur

1984 : Vice-champion du Portugal (avec le FC Porto)
1985 : Champion du Portugal (avec le FC Porto)
1985 : Finaliste de la Coupe du Portugal (avec le FC Porto)
1986 : Champion du Portugal (avec le FC Porto)
1987 : Vainqueur de la Coupe d'Europe des clubs champions (avec le FC Porto)
1987 : Vice-champion du Portugal (avec le FC Porto)
1989 : Vice-champion du Portugal (avec le FC Porto)
1990 : Champion du Portugal (avec le FC Porto)
1991 : Vice-champion du Portugal (avec le FC Porto)
1991 : Vainqueur de la Coupe du Portugal (avec le FC Porto)
1993 : Vice-champion de France (avec le Paris SG)
1993 : Vainqueur de la Coupe de France (avec le Paris SG)
1994 : Champion de France (avec le Paris SG)
2002 : Vainqueur du Championnat d'Arabie saoudite (avec l'Al Hilal Riyad)
2004 : Vice-champion du Championnat de Russie (avec le CSKA Moscou)
2004 : Vainqueur de la Supercoupe de Russie (avec le CSKA Moscou)

 
0 commentaire - Artur Jorge
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]