Audrey Hepburn

Audrey Hepburn

Dès son enfance, elle jouit d'une large culture littéraire et artistique : polyglotte de par ses origines (elle parle l'anglais, le français, le néerlandais, l'espagnol et l'italien), elle suit des cours de danse durant la Seconde Guerre mondiale, période pendant laquelle elle doit changer de nom pour éviter d'être déportée. Elle déménage ensuite à Londres pour entamer une carrière d'actrice, en 1948. Après deux films peu reconnus (second rôle dans Le Néerlandais en sept leçons, de même dans Rires au Paradis), elle monte sur les planches de Broadway grâce à Colette, une écrivaine française, qui la choisit pour sa pièce Gigi : le succès est indéniable, Audrey Hepburn se voit ouvrir les portes d'Hollywood.
L'année 1953 marque un tournant pour Audrey Hepburn qui est repérée par William Wyler, qui n'hésite pas à lui offrir sa chance comme premier rôle féminin dans Vacances Romaines, une prestation pour laquelle elle reçoit l'Oscar de la meilleure actrice. Dès lors, c'est la consécration.
Dans les treize années qui suivent, Audrey Hepburn tourne peu de films, mais tous sont des succès notables :Sabrina (1954), Drôle de frimousse (1957), Ariane (1957), Au risque de se perdre (1959) Diamants sur canapé (1961), My Fair Lady (1964). C'est aussi l'époque à laquelle elle rencontre Hubert de Givenchy, qui restera un fidèle ami mais également le créateur de ses robes à l'écran.
Audrey Hepburn partage l'écran avec plusieurs acteurs très populaires, considérés comme des "monstres du septième art" : Fred Astaire dans Drôle de frimousse, Anthony Perkins dans Vertes Demeures (1959), Cary Grant dans Charade (1963), Peter O'Toole dans Comment voler un million de dollars (1966), ou Sean Connery dans La Rose et la Flèche (1976). Son dernier rôle, c'est Steven Spielberg qui le lui offre dans la romance fantastique Always en 1989. Elle décède quatre ans plus tard d'un cancer du colon, à l'âge de 63 ans.
Au-delà de sa popularité cinématographique, exacerbée avec le tournage de Diamants sur canapé, Audrey Hepburn jouit d'un autre type de popularité. Elle devient effectivement ambassadrice pour l'UNICEF et s'investit pour des causes humanitaires, ce qui la rend d'autant plus appréciable et appréciée. En parallèle, elle est considérée comme une véritable icône de la mode : on parle aujourd'hui de "chic Hepburn", d'un "chic particulier". Sa notoriété en matière de mode est d'autant plus forte qu'elle collabore, dans la vie comme à l'écran, avec Hubert de Givenchy. D'ailleurs, sa "petite robe noire", vue dans Diamants sur canapé et créée par ce dernier, ... a insufflé des idées à la maison Guerlain en matière de parfum : féminité et élégance sont au rendez-vous pour cette fragance particulière, qui constitue un clin d'oeil à l'actrice.
Aujourd'hui encore, Audrey Hepburn est un symbole fort de simplicité, d'authenticité et d'élégance, un symbole qui inspire largement les arts tels que la peinture, la littérature ou encore même la photographie. Une image empreinte de rêve et de perfection, de nos jours encore très sollicitée dans les publicités.
Audrey Hepburn a été mariée à deux reprises : avec l'acteur et réalisateur Mel Ferrer de 1954 à 1968, puis avec le psychiatre italien Andrea Dotti, de 1969 à 1982. Elle a deux enfants : Sean Hepburn Ferrer, issu de sa première union, et Luca Dotti, né de son second mariage.
Filmographie :
1948 : Le Néerlandais en sept leçons de Charles Huguenot van der Linden
1951 : Une avoine sauvage de Charles Saunders
1951 : Rires au paradis de Mario Zampi
1951 : Histoire de jeunes femmes de Henry Cass
1951 : De l'or en barre de Charles Crichton
1952 : Secret People de Thorold Dickinson
1952 Nous irons à Monte-Carlo de Jean Boyer
1954 : Sabrina de Billy Wilder
1956 : Guerre et Paix de King Vidor
1957 : Drôle de frimousse de Stanley Donen
1957 : Ariane de Billy Wilder
1959 : Vertes Demeures de Mel Ferrer
1959 : Au risque de se perdre de Fred Zinnemann
1960 : Le Vent de la plaine de John Huston
1961 : Diamants sur canapé de Blake Edwards
1961 : La Rumeur The Children's Hour William Wyler Karen Wright
1963 : Charade de Stanley Donen
1964 : Deux têtes folles de Richard Quine
1964 : My Fair Lady de George Cukor
1966 : Comment voler un million de dollars de William Wyler
1967 : Voyage à deux de Stanley Donen
1967 Seule dans la nuit de Terence Young
1976 : La Rose et la Flèche de Richard Lester
1979 : Liés par le sang de Terence Young
1981 : Et tout le monde riait de Peter Bogdanovich
1989 : Always de Steven Spielberg
Récompenses :
1954 : Golden Globe de la meilleure actrice dans un drame pour Vacances romaines
BAFTA de la meilleure actrice britannique pour Vacances romaines
Oscar de la meilleure actrice pour Vacances romaines
1960 : BAFTA de la meilleure actrice britannique pour Au risque de se perdre
1965 : BAFTA de la meilleure actrice britannique pour Charade
1990 : Cecil B. DeMille Award aux Golden Globes
1993 : Jean Hersholt Humanitarian Award aux Oscars

Ses dernières news

Toutes ses news
10 films pour choisir votre prochaine destination de vacances
Marine de Guilhermier
12 juillet 2018

10 films pour choisir votre prochaine ...

12 juillet 2018
diaporama
My Fair Lady : le chemisier d'Audrey Hepburn vendu aux enchères
Azza Kamaria
04 juillet 2018

My Fair Lady : le chemisier d'Audrey Hepburn ...

04 juillet 2018
article
Trois accessoires essentiels pour un été stylé
Azza Kamaria
25 juin 2018

Trois accessoires essentiels pour un été stylé

25 juin 2018
article
Solaires : 10 paires qui nous en mettent plein la vue
Azza Kamaria
20 juin 2018

Solaires : 10 paires qui nous en mettent plein ...

20 juin 2018
diaporama

Ses dernières vidéos

Toutes ses vidéos
Diamants sur canapé - bande annonce - VO - (1962)
02:31

Diamants sur canapé - bande annonce - VO - (1962)

Une croqueuse de diamants cherche à épouser un ...
01 septembre 2017

Ses derniers films

Tous ses films

Charade

suspense
sortie le 25 avril 2018
Charade

Diamants sur canapé

comédie dramatique
sortie le 17 janvier 2018
Diamants sur canapé

Ariane

comédie
sortie le 20 décembre 2017
Ariane

My Fair Lady

musical
sortie le 1 novembre 2017
My Fair Lady

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU