Aurélie Dupont

  • En bref
  • 3 news
  • vidéos
  • photos
  • Filmographie
  • Discographie
Aurélie Dupont©Abaca

Lorsqu'elle était jeune, Aurélie Dupont pratiquait la gymnastique et jouait du piano. C'est en regardant une comédie musicale américaine à la télé qu'elle se prend de passion pour la danse et commence à prendre des cours à l'école de la rue de La Fontaine (Paris XVI).
Précoce dans la pratique sportive, la petite fille se présente, à l'âge de 10 ans, à l'école de l'Opéra national de Paris sur les conseils de son professeur de danse Liane Dayné. Elle intègre l'école en 1983 et se fait engager dans la foulée au sein du corps de ballet à l'âge de 16 ans. Elle est promue coryphée deux ans plus tard.
A 21 ans, elle se présente au concours international de ballet de Varna et repart avec la médaille d'or. D'après ses déclarations, cela lui a permis de prouver son choix de carrière à son père qui ne pensait pas que la danse était sa voie. Elle devient première danseuse après la variation d'Henriette dans le deuxième acte de Raymonda.
Alors qu'elle s'appliquait à avoir une technique irréprochable afin d'obtenir les rôles les plus difficiles à danser, Aurélie Dupont se fait choisir par Pina Bausch pour danser dans Le Sacre du Printemps. La chorégraphe de danse contemporaine la pousse à se relâcher et à montrer ses failles. Cette évolution dans sa manière de danser aboutit à un changement dans ses choix de ballet. Elle préfère désormais se consacrer aux ... rôles à histoire et aux tragédies plutôt qu'aux rôles durs. Elle gagne le Prix de l'AROP en 1993 puis le Prix du Cercle Carpeaux en 1994.
Le 31 décembre 1998, elle se fait nommer étoile à la fin de la représentation de Don Quichotte alors qu'elle n'a que 25 ans. Réalisant qu'elle a une fracture du genou depuis plus d'un an, elle se fait opérer et suit une rééducation alors qu'on lui avait prédit qu'elle ne pourrait plus danser. Elle apprend alors à changer ses appuis et remporte le Prix Benois de la Danse en 2001. La danseuse est nommée Chevalier des Arts et des Lettres en 2005.
Régulièrement invitée à se produire dans des corps de ballets étrangers, elle part en 2002 à Saint-Pétersbourg pour danser Roméo et Juliette au Théâtre Mariinsky ainsi qu'à l'American Ballet Theatre pour Joyaux de George Balanchine en novembre 2009. Elle part au Japon durant ses vacances en août 2014 pour danser avec la compagnie Karas sur Saburo Teshigawara.
Aurélie Dupont se retire le 18 mai 2015 à l'issue d'une représentation de L'histoire de Manon. Un reportage sur elle, signé Cédric Klapisch, est diffusé le 30 mai 2015 sur France 3. Elle devient maître de ballet à la demande du nouveau directeur de l'Opéra, Benjamin Millepied.
Récompenses :
1993 : Prix de l'AROP
1994 : Prix du Cercle Carpeaux
2001 : Prix Benois de la Danse
2005 : Nommée Chevalier des Arts et des Lettres

Ses dernières news

Toutes ses news
Brigitte Macron, Française la plus influente du monde ?
Hélène Demarly
21 novembre 2017

Brigitte Macron, Française la plus influente ...

21 novembre 2017
article
Les femmes de la semaine du 19 au 25 novembre 2016
Hélène Demarly
25 novembre 2016

Les femmes de la semaine du 19 au 25 novembre 2016

25 novembre 2016
diaporama
Les femmes de la semaine du 30 janvier au 5 février 2016
Hélène Demarly
05 février 2016

Les femmes de la semaine du 30 janvier au 5 ...

05 février 2016
diaporama

Vos réactions doivent respecter nos CGU.