Bernard Pivot

Bernard Pivot©Abaca, Reynaud Julien/APS-Medias/ABACA

Avant d'animer Apostrophes (1975-1990) et par la suite Bouillon de Culture (1991-2001), sur Antenne 2 puis France 2, Bernard Pivot voit le jour dans la belle ville de Lyon en 1935. Il grandit dans un milieu modeste élevé par des épiciers, Charles et Marie-Louise. Plus portés sur la culture populaire, les Pivot se rendent au théâtre et au cinéma. Bernard lui, "(...) essaie d'achever chaque jour les mots-croisés du Progrès (quotidien lyonnais)", confie-t-il au M, le Magazine du Monde en 2016.
Concernant ses études, il fait du droit à Lyon, puis à Paris où il intègre le CFJ (Centre de Formation des Journalistes). Cependant il n'aura jamais fait d'études de lettres, ce qu'il souligne toujours comme une force, notamment au Mag de France 5 : "Ma chance, c'est de ne pas avoir fait d'études supérieures de lettres". L'écrivain et ami Jorge Semprun est également de cet avis, explique-t-il toujours au Monde de mai 2016 : "Le succès d'Apostrophes s'explique par le fait que Bernard n'a pas fait d'études et aborde les sujets avec fraîcheur".
A Paris, il tente sa chance au Figaro Littéraire, où le rédacteur en chef teste le jeune homme sur ses connaissances en lectures, mais les réponses sont évasives... A deux doigts de se faire remercier, Pivot tourne les talons jusqu'à ce que le responsable de la rubrique interroge le Lyonnais sur ses connaissances sur le Beaujolais... Une fois le test réussi, Pivot fait son entrée au Figaro Littéraire où il siégera jusqu'en 1974, notamment en tant que chef de service. C'est en 1975 qu'il fonde avec son ami Jean-Louis Servan-Schreiber le magazine Lire où Pivot occupe divers postes jusqu'en 1998.
Homme de presse certes, c'est néanmoins avec la télévision que Bernard Pivot atteint sa notoriété. Il anime sur l'unique chaîne de l'ORTF, Ouvrez les guillemets, une émission littéraire. Un an plus tard, l'ORTF fait place à trois chaînes distinctes : TF1, Antenne 2 et France 3. Pivot installe le plateau de son nouveau programme sur " la deux " et présente alors Apostrophes, grand-messe des passionnés de (belles) lettres. Les auteurs les plus incontournables se pressent alors pour aller "chez Pivot" : Marguerite Yourcenar, Vladimir Nabokov, Serge Gainsbourg, Umberto Ecco, Ivan Cloulas mais aussi John le Carré ou encore François Truffaut... Impossible de réunir tous les noms qui ont foulé le plateau de l'émission, parlant littérature et courants de pensée, entre bouffées de fumée et pages écornées.
Le point final à 724 émissions est mis en 1991. Le monde de l'édition est presque en deuil, la portée de l'émission de Bernard Pivot permettait à beaucoup d'auteurs une très grande publicité. Toujours fort de son succès, il ... ne s'en tient pas là et le journaliste commence Bouillon de Culture la même année, toujours sur le service public et tous les dimanches soirs. L'actualité littéraire est traitée, mais également le théâtre, le cinéma ou les arts en général. Plateau de tous les possibles, le programme compile également nombre d'anecdotes, des plus tragiques aux plus comiques : coups de gueules, dialogues enflammés et même une tentative de suicide en pleine antenne.
L'émission finit de bouillonner en 2001 et par la suite il anime le divertissement Double Jeu, toujours sur France 2 (2002-2005).
Hormis sa carrière télévisée, Bernard Pivot est auteur d'ouvrages, notamment de "Remontrance à la ménagère de moins de cinquante ans" ou encore du "Dictionnaire amoureux du vin", lui-même passionné par la région du Beaujolais.
Il est également le créateur des championnats du monde d'orthographe, les Dicos d'or, entre 1985 et 2005, où figurait la fameuse et redoutée "Dictée de Pivot". Le journaliste a également pensé, imaginé et conçu le "Questionnaire de Pivot" qui consiste à répondre à des questions très simples et courtes pour dessiner le portrait d'une personnalité : "Quel mot préférez-vous ?", "Votre juron favori ?" ou encore "Votre drogue favorite ?"
James Lipton, éminent présentateur de télévision et spécialiste du cinéma aux Etats-Unis, soumet régulièrement ses prestigieux invités au "Questionnaire de Pivot". Robin Williams ou John Cusack en ont été les cobayes parmis tant d'autres. Woody Allen s'est lui-même soumis à l'exercice, devant Bernard Pivot en personne.
Loin d'être nostalgique de la grande littérature, Bernard Pivot est depuis quelques années un incontournable membre du réseau social Twitter, s'y rendant dès potron-minet pour y exprimer ses pensées, ses idées, des anecdotes, à la manière d'un petit éditorial. Très scruté sur Internet, il sème ces petites pépites : "Le retweet est la forme moderne de l'écho des montagnes" (23 octobre 2013) ou encore récemment la très remarquée poétique définition imaginée par ses soins : "Cahuzaquer. Verbe irrégulier. Jurer les yeux dans les yeux. (...)"
En 2013, il fait d'ailleurs publier l'ouvrage "Les Tweets sont des chats". Le Pape français de l'orthographe fut néanmoins piégé par des internautes vigilants - et sans pitié - qui ont relevé l'unique erreur de français (connue) du journaliste, en juin 2015. Ayant omis un "t" à la terminaison d'un verbe, l'animateur plaidera avec humour un réveil difficile...
Le journaliste a changé de registre et de plateau, Bernard Pivot est actuellement sur scène avec une conférence-spectacle intitulé : "Au secours ! Les mots m'ont mangé".
Les Minikeums, programme pour enfants crée par Alain Duverne en 1993, imagine la marionnette Bernard, le petit intello de la bande, en hommage à l'amoureux des livres...

Ses dernières news

Toutes ses news
5 choses que vous ne saviez peut-être pas sur le prix Goncourt
Hélène Demarly
10 octobre 2019

5 choses que vous ne saviez peut-être pas sur ...

10 octobre 2019
article
Bernard Pivot : après un tweet sur Greta Thunberg jugé sexiste, il se défend
Solène Filly
25 septembre 2019

Bernard Pivot : après un tweet sur Greta ...

25 septembre 2019
article
Pour des raisons de santé, Bernard Pivot annule sa tournée
Azza Kamaria
27 septembre 2018

Pour des raisons de santé, Bernard Pivot ...

27 septembre 2018
article
Bernard Pivot dévoile comment il aimerait mourir
Fabien Gallet
01 juillet 2018

Bernard Pivot dévoile comment il aimerait mourir

01 juillet 2018
article

Ses dernières vidéos

Toutes ses vidéos
L'Age des ténèbres - bande annonce - (2007)
01:52

L'Age des ténèbres - bande annonce - (2007)

Dans ses rêves, Jean-Marc est un preux ...
24 août 2017

Ses derniers films

Tous ses films

L'Age des ténèbres

comédie dramatique
sortie le 26 septembre 2007

L'Age des ténèbres

Faux et usage de faux

drame
sortie le 1 janvier 1990

Faux et usage de faux

Mangeclous

comédie dramatique
sortie le 1 janvier 1988

Mangeclous

Partir, revenir

drame
sortie le 27 mars 1985

Partir, revenir

Vos réactions doivent respecter nos CGU.