Billy Paul

  • En bref
  • 1 news
  • vidéos
  • photos
  • Filmographie
  • Discographie
Billy Paul©Abaca

Avec ses deux compagnons de route, Paul Williams tente de mettre sur pied un groupe de jazz. Si Elvis Presley ne suit pas, Crosby et Williams se retrouvent à la tête du Symphony Band Jazz Blues.
À son retour de l'armée, dans les années 1960, le meneur de troupe s'inspire des Beatles pour incorporer plus de rhythm and blues dans son chant. Mais c'est une autre figure de la musique qui déterminera sa carrière : Kenny Gamble, qu'il rencontre à la même époque dans un magasin de musique de Philadelphie.
Ce dernier, accompagné de Leon Huff, monte en 1971 le label indépendant américain de musique soul Philadelphia International Records (PIR), et fait prospérer ce qui sera plus tard appelé le "Philadelphia sound", un style de musique soul né à Philadelphie, se nourrissant d'influences funk et jazz et considéré comme le précurseur de la musique disco.
Voilà donc qu'en 1970, Paul Williams, devenu Billy Paul (sous les conseils de son manager - qui voulait éviter toute confusion avec le compositeur Paul Williams et d'autres musiciens portant le même nom) sort son premier album baptisé Ebony Woman.
Inspiré notamment par les pattes musicales de Nina Simone ou d'Ella Fitzgerald, il se fait un nom dans les années 1970, jusqu'à devenir rapidement une légende de la soul, participant même à des sessions avec Charlie Parker.
Hit de l'année 1972, son morceau Me and Mrs Jones, qu'il sort à la quarantaine passée, contribue à sa renommée et fait de lui une vedette du rhythm blues moderne. Numéro 1 des charts pendant trois semaines au États-Unis, le titre langoureux ... et envoûtant racontant une histoire d'amour naissante dans un café avec Mrs Jones, s'écoule à 2 millions d'exemplaires. Cette année-là, il reprend également avec succès le titre Your Song, initialement interprété par Elton John et Bernie Taupin.
Lauréat en 1973 d'un Grammy Award pour son tube de l'année précédente, Billy Paul, barbe foisonnante et grosses lunettes de vue, sort ensuite le morceau funky Am I Black Enough for You ? ("Est-ce que je suis assez noir pour vous ?"), dans lequel il glisse des allusions au mouvement Black Power, puis surfe sur le registre de la variété, associant son nom à une dizaine d'albums, le dernier datant de 1988.
Quasi absent de la scène musicale dans les années 1990, Billy Paul participe en 2011 à l'album Gospel & Soul, à l'initiative de la chanteuse française Chimène Badi, qui l'invite à chanter en duo avec elle sur le morceau de Marvin GayeNo Mountain High Enough. L'album s'écoulera à 300 000 exemplaires.
Le 24 avril 2016, la légende de la soul s'éteint à Blackwood, dans le New Jersey, des suites d'un cancer du pancréas. Il avait 81 ans.
Discographie :

1988 : Wide Open
1985 : Lately
1979 : First Class
1977 : Only the Strong Survive
1976 : Let 'Em In
1975 : Got My Head on Straight
1975 : When Love Is New
1974 : Billy Paul Live in Europe
1973 : Feelin' Good at the Cadillac Club
1973 : War of the Gods
1972 : 360 Degrees of Billy Paul
1971 : Going East
1970 : Ebony Woman
Récompenses :
1973 : Grammy Award de la meilleure prestation vocale R&B masculine pour Me and Mrs Jones

Ses dernières news

Toutes ses news
Billy Paul, chanteur du célèbre "Me and Mrs. Jones", est décédé
Sébastien Jenvrin
25 avril 2016

Billy Paul, chanteur du célèbre "Me and ...

25 avril 2016
article

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.