Brian Wilson

Brian Wilson©Abaca

Brian Wilson passe une enfance mouvementée aux côtés d'un père alcoolique et brutal. Sourd de l'oreille droite depuis qu'il l'aurait violemment jeté contre le mur, le chanteur privilégie le son mono au détriment de la stéréo qu'il n'entend pas. Mais Brian Wilson, tout comme son frère Carl, possède l'oreille absolue. Une force qui l'aide à faire ses premiers succès avec les The Beach Boys dans les années 1960. Good Vibrations, Wouldn't It Be Nice, I Get Around... Autant de hits inoubliables qui font aujourd'hui partie de la culture populaire mondiale.
La période post Beach Boys n'est pas des plus réjouissantes pour Brian Wilson, puisqu'il s'enfonce dans une grande dépression dont il a du mal à sortir. L'homme consomme beaucoup de drogues, prend beaucoup de poids, et fait un séjour en hôpital psychiatrique en 1978. Pour couronner le tout, il divorce de sa femme un an plus tard après quinze ans de mariage.
Après cette douloureuse période, Brian Wilson se jette à corps perdu dans une carrière solo, encouragé par des patrons de disques comme Mo Ostin de Reprise Records, Seymour Stein de Sire Records, ainsi que son ami Lenny Waronker de Warner Brothers Records. Son tout premier album solo sobrement intitulé Brian Wilson, sort en 1988 et voit la collaboration d'artistes impressionnants : Fleetwood Mac, Lindsey Buckingham ou bien encore Jeff Lynne donnent leur accord pour participer au projet. Malheureusement pour Wilson, ce disque qui essaye de renouer avec l'essence de Beach Boys ne parvient pas à conquérir le public. Il préfère en effet offrir ses faveurs au nouveau single des Beach Boys Kokomo composé pour le film Cocktail, qui sort ... au même moment.
En 1998, après une considérable amélioration de sa santé, il sort Imagination, qui rencontre un bon succès critique. Brian Wilson décide alors de vaincre son trac maladif et de remonter sur scène après plusieurs décennies d'absence sur le devant de la scène. Le public cette fois est au rendez-vous, et applaudit l'ancien Beach Boys.
Sur l'album Gettin'In Over My Head sorti en 2004, il collabore avec des grands noms de l'époque tels que Paul McCartney, Elton John, Eric Clapton, et même son frère Carl Wilson. La même année, il publie Brian Wilson Presents Smile, un disque qui aurait dû sortir avec les Beach Boys mais qui, à cause de ses problèmes de santé et des malentendus entre les membres, n'a jamais pu aboutir. Enregistré avec son groupe de scène The Wondermints, il est réédité en 2011 avec les bandes originales des Beach Boys.
Son onzième album studio, No Pier Pressure, sort le 7 avril 2015 et se classe directement à la 28e position du Billboard 200 aux Etats-Unis.
Discographie :
1988 : Brian Wilson
1995 : I Just Wasn't Made For These Times
1995 : Orange Crate Art avec Van Dyke Parks
1998 : Imagination
2004 : Gettin' In Over My Head
2004 : Brian Wilson Presents Smile
2005 : What I Really Want For Christmas
2008 : That Lucky Old Sun
2010 : Brian Wilson reimagines Gerschwin
2011 : In the Key of Disney
2015 : No Pier Pressure
Récompenses :
2005 : Grammy Award de la meilleure performance rock instrumental pour Mrs. O'Leary's Cow
2013 : Grammy Award du meilleur album historique pour The Smile Sessions.

Ses dernières news

Toutes ses news
Brian Wilson demande aux fans des Beach Boys de boycotter son groupe
Fabien Gallet
07 février 2020

Brian Wilson demande aux fans des Beach Boys ...

07 février 2020
article
10 chansons à écouter à la plage
Christian Pambrun
09 août 2017

10 chansons à écouter à la plage

09 août 2017
diaporama
Jay Z, premier rappeur à entrer au panthéon des paroliers
Clara Lemaire
23 février 2017

Jay Z, premier rappeur à entrer au panthéon ...

23 février 2017
article
Paul McCartney signe chez Capitol et prépare un nouvel album
Sébastien Jenvrin
19 août 2016

Paul McCartney signe chez Capitol et prépare ...

19 août 2016
article

Vos réactions doivent respecter nos CGU.