Cage the Elephant

Cage the Elephant©Abaca, MediaPunch


À l'origine, les frères Schultz et Jared Champion, leur ami, avaient formé un premier groupe baptisé Perfect Confusion qui avait par ailleurs enregistré un album.
Rejoints par Daniel Tichenor (basse) et Lincoln Parish (guitare), ils forment Cage the Elephant et publient un premier single, "Ain't No Rest for the Wicked" en 2008. Le titre cartonne dans les charts anglais, et sera suivi de l'album éponyme. Effectivement, ces Américains qui vivent en Grande-Bretagne ne puisent pas dans le rock de chez eux mais sont influencés par des formations britpop comme The Soup Dragons ou The Stone Roses.

Déjà appuyé par une fan base solide, Cage the Elephant récolte très vite les fruits de leur talent et de leur énergie incroyable. Les membres de Cage se taillent une réputation de musiciens ultra-dynamiques, habités même, notamment au travers de Matt Schultz, véritable volcan musical.

En 2011, paraît "Thank You, Happy Birthday" et c'est un carton commercial et public. Rock & Folk, prestigieuse bible, l'élit "disque du mois". La reconnaissance à travers le globe se fait vraiment ... avec ce troisième opus, "Melophobia". Le succès monte en flèche et c'est Muse qui fait appel à la bande des frères Schultz pour assurer sa première partie. Le groupe reçoit également sa première nomination aux Grammy Awards dans la foulée, pour "Melophobia".

Peu après, Cage the Elephant perd son guitariste qui quitte la formation, Lincoln Parish. Fin 2015, le 18 décembre exactement, paraît le dernier album de Cage, "Tell me I'm pretty", produit par Dan Auerbach, éminence grise du rock américain et membre de The Black Keys.

Cage fait par ailleurs une infidélité à sa terre d'accueil, l'Angleterre, pour enregistrer cet opus à Nashville. La patte de Dan Auerbach aura donné une couleur plus mûre et franche à cet album, qui ressemble évidemment un peu... aux Black Keys. Allié à une pochette élégante, épurée, on assiste à une jolie mutation des fous du rock garage, avec une proposition tout à fait séduisante.

Discographie :

2015 : Tell me I'm pretty
2013 : Melophobia
2011 : Thank you, Happy Birthday
2008 : Cage the Elephant

Ses dernières news

Toutes ses news
Adele détrône Beyoncé aux Grammy Awards 2017
Clara Lemaire
13 février 2017

Adele détrône Beyoncé aux Grammy Awards 2017

13 février 2017
article

Vos réactions doivent respecter nos CGU.