Candice Huffine

  • En bref
  • news
  • vidéos
  • photos
  • Filmographie
  • Discographie
Candice Huffine©Getty Images, Dominique Charriau

Elle a 15 ans lorsque sa mère, une représentante de parfums pour L'Oréal, la prend pour la première fois en photo en vue de les envoyer à diverses agences de mannequins des Etats-Unis. Car à Howie, la brune a déjà tout tenté : jouer les pom-pom girl à la Bowie High School, prendre des cours de chant et de danse et surtout participer à des concours de beauté comme sa grand-mère et sa mère avant elle : "De fait, j'ai eu une enfance très girly avec plein de robes à froufrous", racontera-t-elle au New York Magazine lors d'une interview en 2012.

Mais sa taille 38 s'avère beaucoup trop élevée pour les agences new-yorkaises, lui conseillant de perdre minimum sept kilos, sauf pour l'agence Wilhelmina, qui lui fait signer un contrat à 20 ans. Un vrai tremplin pour celle qui avait quitté depuis six ans son Maryland natal et qui ne parvenait pas à vendre ses courbes qui répondent aujourd'hui à ces chiffres : 97cm de tour de poitrine, 85 cm de tour de taille et 112 cm de tour de hanches.

Du haut de ses 1,90m et ses 90kilos, Candice Huffine franchit petit à petit les barrières de la mode, une industrie confortablement habituée aux standards de la minceur. L'ancienne serveuse de Times Square pose pour le pointu V Magazine en 2009, pose sous l'objectif de Steven Meisel pour le Vogue Italien en 2011, avant d'apparaître dans trois campagnes de la marque Marina Rinaldi et dans le Vogue Allemand. ... Sur les podiums de Sophie Theallet, le mannequin participe également aux shootings de Karl Lagerfeld en 2013, asseyant encore davantage sa notoriété grandissante.

Alors principalement connue par le petit monde de la mode, elle devient la plus célèbre des top-modèles plus size en 2015 en apparaissant dans le très suivi calendrier Pirelli. Miss avril, elle expose ses formes dans un bustier en latex, l'occasion pour elle de poser de nouveau sous l'objectif de Steven Meisel. C'est d'ailleurs ce dernier qui l'avait conseillé auprès de la marque de pneus.

Si la photo en question peut paraître anodine pour certains, elle marque clairement une avancée tardive dans ce calendrier qui n'avait pas fait appel à un mannequin grande taille depuis... 1964. "Quand je suis arrivée sur le shooting, j'ai eu les larmes aux yeux", affirme-t-elle à Vanity Fair Italie. "C'est un vrai changement que d'avoir engagé une fille de mon gabarit ! Mais nous traversons une époque en pleine évolution de ses codes esthétiques et les gens ont envie d'une féminité plus douce."

Une féminité plus douce qu'elle entretient à dose de sports - la course à pied en tête - et de repas équilibrés, sans sucre ni sel. Ambassadrice des marques Simply Be, Elena Miron, Lane Bryant, Macy's et Levi's, Candice Huffine devient au printemps 2016 l'égérie de la campagne Violeta by Mango, année où elle signe avec l'agence de Gisele Bündchen et Kate Moss : IMG Models. Aujourd'hui, la gamine du Wisconsin n'a plus rien à leur envier.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.