Cheb Mami

  • En bref
  • 1 news
  • vidéos
  • photos
  • Filmographie
  • Discographie
Cheb Mami©Getty Images, Mohamed Lounes

Le jeune Mohamed s'initie au chant à l'adolescence en animant des fêtes de famille comme les mariages. Bien qu'étant occupé par son métier de soudeur, il continue de chanter en amateur et se fait engager par le groupe de raï Al-Azhar. Progressivement, il acquiert le surnom de Cheb Mami. En 1982, il se fait remarquer au cours d'une émission de la télévision algérienne Elhane oua chabab, où il interprète un classique, El Marsam.
Trois ans après, il s'installe à Paris et participe en 1986 au festival de raï à Bobigny, aux côtés d'artistes comme Khaled, Fadela, Sahraoui. Parmi ces nouveaux artistes de la scène raï, il est le premier à se produire à l'Olympia, en décembre 1986. Contraint de retourner en Algérie pour effectuer son service militaire pendant deux ans, Cheb Mami revient sur les planches de l'Olympia en 1989. Son succès auprès du public français lui vaut rapidement le surnom de "Prince du raï". C'est d'ailleurs d'après ce sobriquet qu'il intitule son premier album Prince of Raï.
Si ses deux premiers albums connaissent un succès mitigé, Cheb Mami triomphe en 1994 avec son troisième essai, Saïda. C'est véritablement en 1998, avec l'album Meli Meli, que sa carrière est à son apogée, grâce notamment au tube Parisien du Nord... en duo avec le rappeur K-Mel du groupe Alliance Ethnik. En 2000, sa carrière prend une tournure internationale avec son duo avec Sting, Desert Rose, qui devient un tube. Son album Du Sud au Nord contient d'autres duos prestigieux, avec Zucchero, Susheela Raman ou encore Corneille.
Mais à partir de la deuxième moitié des années 2000, le chanteur connaît une sombre affaire judiciaire qui aura raison de sa carrière. Le 28 octobre 2006, il est arrêté après que son ancienne compagne ait porté plainte contre lui pour séquestration et tentative d'avortement forcé alors qu'elle était enceinte de leur enfant illégitime. Libéré sous caution au bout de trois mois, il s'enfuit en Algérie et multiplie les interviews où il se dit victime d'un complot et de racisme. Le 3 juillet 2009, le tribunal correctionnel de Bobigny (Seine-Saint-Denis) le condamne à 5 ans de prison ferme pour tentative d'avortement forcé sur son ex-compagne. En liberté conditionnelle depuis mars 2011, c'est sur le terrain de la musique que la justice le rattrape une nouvelle fois en juillet 2015 pour plagiat d'oeuvres de l'auteur algérien Rabah Zerradine (Cheb Rabah).
Discographie :
2006 : Layali
2004 : Du Sud au Nord
2001 : Dellali
1998 : Meli Meli
1994 : Saïda
1990 : Let Me Raï
1986 : Douni el Bladi

Ses dernières news

Toutes ses news
Le raï, bientôt au patrimoine mondial de l'Unesco ?
Sébastien Jenvrin
01 septembre 2016

Le raï, bientôt au patrimoine mondial de ...

01 septembre 2016
article

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.