Chet Baker

Chet Baker©Getty Images

Les parents de Chesney emménagent en Californie en 1939. Le garçon découvre la musique en s'exerçant sur le trombone que lui offre son père (ancien guitariste professionnel), un instrument qu'il ne tarde pas à échanger contre une trompette. Son modèle de l'époque, c'est Harry James, un trompettiste et chef d'orchestre ayant tourné avec le jeune Frank Sinatra. Peu après, il intègre l'orchestre scolaire de Glendale, où il découvre l'oeuvre du saxophoniste Lester Young.
En 1946, à l'occasion de son service militaire, il découvre le be bop de Dizzy Gillespie et Charlie Parker, puis les orchestres modernes blancs de l'époque (Woody Herman, Les Brown, Stan Kenton). Deux ans plus tard, il étudie l'harmonie et la théorie musicale, mais s'engage de nouveau dans l'armée en 1950, à la suite d'une rutpure amoureuse. C'est à cette époque, au sein du Presidio Army Band de San Francisco, qu'il joue dans ses premières jam-sessions avec les saxophonistes Dexter Gordon et Paul Desmond. Il finit par se faire réformer en 1951 pour manque d'adaptabilité à la vie militaire. En 1952, il joue avec Vido Musso, Stan Getz et surtout Charlie Parker qui le choisit pour l'accompagner dans une tournée sur la Côte Ouest de Los Angeles à Vancouver au Canada. S'ensuivent les premières sessions de studio aux côtés du contrebassiste Harry Babasin.
Il rejoint ensuite le quartette sans piano (une première à l'époque) du saxophoniste baryton Gerry Mulligan. Début 1953, le saxophoniste Lee Konitz se joint au quartette à plusieurs reprises. En juin, Mulligan est arrêté pour détention de stupéfiants. Il est condamné à six mois de prison. Un mois plus tard, Chet Baker forme son propre quartette (1953-1954) avec Russ Freeman au piano. De l'été 1953 à l'été 1955, Chet est particulièrement prolifique, enchaînant les enregistrements. Il est entouré par des pointures du Jazz West Coast tels Bud Shank, Zoot Sims, Jack Montrose, Shelly Manne.
Sa notoriété grandit, jusqu'à la consécration avec la sortie de Chet Baker Sings (1956), qui reçoit un succès triomphal. Chet devient à cette époque une icône américaine, à la fois rebelle et fragile, immortalisée par les photos de son ami William Claxton. Une sorte de James Dean du jazz, en somme. A l'occasion d'une tournée en Europe, Chet Baker signe un contrat avec le label français Barclay, pour qui il enregistre des morceaux composés par Bob Zieff. Quelques jours plus tard, son pianiste Dick Twardzik meurt d'overdose dans sa chambre d'hôtel. Accusé par les parents du pianiste, Chet décide malgré tout de poursuivre la tournée et enregistre à la tête de diverses formations, surtout françaises.
Fin 1956, après être revenu en Amérique, il est arrêté une nouvelle fois en possession de stupéfiants. Au cours de l'année 1957, sa dépendance à l'héroïne se fait plus intense. L'année suivante, il signe avec le ... label Riverside et enregistre plusieurs albums dont Chet avec Bill Evans et Philly Joe Jones. Il effectue autre séjour en Europe de 1959 à 1964, période à laquelle il s'enfonce dans la déchéance, multipliant arrestations et incarcérations, en Italie et Allemagne. Il revient aux États-Unis en 1965 et enregistre une série de disques pour le label Prestige. Il peine toutefois à trouver des engagements et ne bénéficie plus de la même popularité.
En 1966, il est agressé par des dealers à San Francisco (mâchoire fracturée, nombreuses dents cassées). Dans l'impossibilité de jouer, il connaît une longue traversée du désert, puis finira par remonter sur scène en 1973. De 1975 à sa mort, il joue et enregistre abondamment en Europe et aussi aux États-Unis. Le vendredi 13 mai 1988, il chute de la fenêtre de sa chambre au deuxième étage de l'hôtel Prins Hendrik à Amsterdam, après avoir pris d'importantes quantités de cocaïne et d'héroïne, et décède sur le coup.
Discographie :
1952 : Live at the Trade Winds
1953 : Chet Baker & Strings
1954 : Chet Baker (The Trumpet Artistry of Chet Baker)
1955 : The Chet Baker Sextet
1955 :The Chet Baker Sextet
1956 : Playboys
1956 : Sings
1957 : Pretty/Groovy
1957 : Embraceable You
1957 : Quartet: Russ Freeman & Chet Baker
1957 : Grey December
1958 : Stan Meets Chet
1958 : Chet Baker Sings: It Could Happen to You
1958 : Chet Baker Introduces Johnny Pace
1958 : Chet Baker in New York
1958 : Theme Music from "The James Dean Story"
1959 : Chet
1959 : Chet Baker with Fifty Italian Strings
1959 : Chet Baker in Milan
1959 : Plays the Best of Lerner & Loewe
1959 : Chet Baker Plays
1961 : Picture of Heath
1962 : Somewhere over the Rainbow
1962 : Chet Is Back!
1962 : Smog [Original Motion Picture Soundtrack]
1964 : Sings and Plays with Bud Shank, Russ Freeman and Strings
1964 : The Most Important Jazz Album of 1964/65
1965 : Mulligan-Baker
1965 : Baby Breeze
1966 : Hats Off!!!
1966 : Quietly, There
1966 : A Taste of Tequila
1966 : Into My Life
1967 : Polka Dots and Moonbeams
1969 : Albert's House
1970 : Blood, Chet & Tears
1977 : Once Upon a Summertime
1977 : The Incredible Chet Baker Plays and Sings
1977 : You Can't Go Home Again
1979 : The Touch of Your Lips
1979 : No Problem
1979 : Someday My Prince Will Come
1979 : Day Break
1979 : This Is Always
1979 : Chet Baker with Wolfgang Lackerschmid
1979 : Ballads for Two
1980 : Chet Baker and the Boto Brasilian Quartet
1982 : Peace
1982 : Out of Nowhere Milestone
1984 : Line for Lyons
1984 : Blues for a Reason
1985 : Diane: Chet Baker and Paul Bley
1985 : Candy
1985 : Hazy Hugs
1985 : There'll Never Be Another You Timeless
1985 : Chet's Choice
1986 : When Sunny Gets Blue
1987 : A Night at the Shalimar Philology
1987 : Rique Pantoja & Chet Baker
1987 : Silence
1988 : The Heart of the Ballad

Ses dernières news

Toutes ses news
10 artistes qui ont joué avec leur identité
Fabien Gallet
19 septembre 2018

10 artistes qui ont joué avec leur identité

19 septembre 2018
diaporama
10 guitares héros emblématiques
Fabien Gallet
12 juillet 2017

10 guitares héros emblématiques

12 juillet 2017
diaporama
Bob Dylan va sortir un triple album de reprises de Frank Sinatra
Sébastien Jenvrin
01 février 2017

Bob Dylan va sortir un triple album de ...

01 février 2017
article

Ses dernières vidéos

Toutes ses vidéos
Let's Get Lost - bande annonce - VOST - (2008)

Let's Get Lost - bande annonce - VOST - (2008)

Evocation de la vie du célèbre trompettiste ...
24 août 2017

Vos réactions doivent respecter nos CGU.