Claude Gensac

©BestImage, COADIC GUIREC
"L'éternelle 'ma biche', épouse à l'écran d'un Louis de Funès à jamais regretté, est aussi l'actrice de plus d'une centaine de films pour le grand et le petit écran, ainsi qu'une grande comédienne sur les planches" déclarait l'ancien ministre de la culture Frédéric Mitterrand en la décorant officier des arts et des lettres en 2012. Il est vrai que comme beaucoup, Claude Gensac s'est vue collée une étiquette toute sa carrière : celle de l'épouse bien lotie et guillerette d'un petit homme grognon portant le képi de gendarme. À dix reprises, la comédienne a en effet partagé l'écran avec Louis de Funès, d'"Oscar" à "Hibernatus", en passant par "L'Avare" et la série des Gendarme ("Le Gendarme se marie", "Le Gendarme en balade", "Le Gendarme et les Gendarmettes"). Mais avant de connaître ces succès populaires, la comédienne s'est fait un nom sur les planches.

C'est pourtant à reculons, pour combler les frustrations de sa mère, que Claude Gensac devient actrice. Elle qui avait un faible pour la danse classique se retrouve inscrite au cours Simon, où elle va faire la connaissance de son futur mari, l'acteur Pierre Mondy. Réussissant avec brio le concours d'entrée au Conservatoire national supérieur d'art dramatique, elle en ressort diplômée en 1947 avec le deuxième prix de tragédie. Pas plus tard que cette année-là, Claude Gensac décroche son premier rôle professionnel sur les planches dans le "Borgia" d'Herman Closson, sur une mise en scène d'Oscar Lejeune au Théâtre Royal du Parc à Bruxelles. Trois ans plus tard c'est à Jeanne d'Arc qu'elle prête ses traits pour "La Pucelle" de Jacques Audiberti.

Devenue l'une des comédiennes les plus douées de sa génération, elle décroche dans les années 1950 les premiers rôles féminins des pièces "Horace" (1951), "Kean" (1953) ou encore "Pour Lucrèce" (1955), puis débute une carrière timide au cinéma chez Sacha Guitry dans "La Vie d'un honnête homme", avec Michel Simon et Louis de Funès. À cette époque, les deux acteurs, qui jouent déjà un couple haut en couleurs, elle est femme de chambre et lui valet, sont loin de se douter qu'ils vont devenir, dix ans plus tard, l'un des couples les plus drôles du cinéma français.

Souvent choisie pour camper des bourgeoises loufoques parfois exécrables, elle tourne dans les années 1960 pour Michel Boisrond ("Comment épouser un premier ministre"), Jean Delannoy ("Les Sultans") ou encore Claude Autant-Lara ("Journal d'une femme en blanc"), tout en continuant de se produire au théâtre. En 1962, on le sait moins mais Claude Gensac a même prêté sa voix à la reine de la version française du dessin-animé de Walt Disney, "Blanche-Neige et les Sept Nains".

Les années 1970 sont elles davantage ponctuées par le petit écran. On la voit dans des téléfilms signés Pierre Cavassilas ("La Dame de trèfle"), Gérard Vergez ("La Folle de Chaillot") ou encore Bernard Borderie ("Gaston Phébus"). Le cinéaste Jean Girault, qui est avec Edouard Molinaro l'homme qui a donné un coup de projecteur à sa carrière en la mettant dans l'ombre de Louis de Funès, la fait tourner dans "Le Gendarme en balade" en 1970 puis "Jo" (1971), suivi dans les années 1980 de "L''Avare" (1980) et "La Soupe aux choux" (1981).

Mais les années 1980 marquent surtout une longue traversée du désert suite à la disparition de Louis de Funès, le 24 janvier 1983 : "Louis de Funès m'a tuée" déclara l'actrice dans les années 2000. Pendant près de vingt ans, le téléphone sonne moins, les opportunités se font rares et certains professionnels se mettent même en tête qu'elle n'a plus envie de tourner depuis la disparition du trublion.

Le renouveau surgit au début des ...
années 2000 avec un rôle dans la série à succès "Sous le soleil" (2005) mais aussi et surtout des apparitions régulières dans "Scènes de ménages" sur M6. Dans la peau d'Yvonne, femme de Michel Galabru (l'adjudant Gerber des Gendarmes !) et amie de Marion Game alias Huguette, Claude Gensac retrouve le coeur des Français.

Au cinéma, il lui faut patienter jusqu'en 2013 pour faire de nouveau des étincelles. Grâce à la réalisatrice Solveig Anspach, qui lui confie le rôle de Marthe, une vieille dame qui va croiser la route de Karin Viard dans "Lulu femme nue", Claude Gensac décroche sa toute première nomination au César de la meilleure actrice. Le 7 octobre 2016, elle est à l'affiche du téléfilm d'Arte "Damoclès", deux mois avant que l'épée de l'âge ne lui tombe dessus dans la nuit du 26 au 27 décembre. Claude Gensac décède à l'âge de 89 ans dans son
sommeil.

Filmographie :

2016 : Damoclès, de Manuel Schapira (Téléfilm)
2016 : Baden Baden, de Rachel Lang
2015 : Nos chers voisins fêtent la nouvelle année (Série TV)
2015 : Mon cher petit village, de Gabriel Le Bomin (Téléfilm)
2014 : Les Fées du logis, de Pascal Forneri (Téléfilm)
2013 : Lulu femme nue, de Solveig Anspach
2013 : Elle s'en va, d'Emmanuelle Bercot
2012-2016 : Scènes de ménages (Série TV)
2011 : De l'huile sur le feu, de Nicolas Benamou
2011 : La Grève des femmes, de Stéphane Kappes (Téléfilm)
2010 : L'Immortel, de Richard Berry
2010 : Coursier, d'Hervé Renoch
2007 : La Prophétie d'Avignon, de David Delrieux (Téléfilm)
2005 : Vénus et Apollon, de Pascal Lahmani (Téléfilm)
2005 : Sous le soleil (Série TV)
2005 : Papa est formidable, de Dominique Baron (Téléfilm)
2004 : Le Grand Patron, de Claudio Tonetti (Téléfilm)
2003 : Un été de canicule, de Sébastien Grall (Téléfilm)
2001 : Absolument fabuleux, de Gabriel Aghion
1998 : Changement de cap, de Patrick Malakian
1994 : Tout feu, tout femme, de Marion Sarraut et Pierre Sisser (Téléfilm)
1992 : Tout ou presque, de Claude Vital (Téléfilm)
1991 : Quiproquos !, de Claude Vital (Téléfilm)
1987-1991 : Marc et Sophie (Série TV)
1987 : Poule et Frites, de Luis Rego
1987 : Cloud Waltzing, de Gordon Flemyng (Téléfilm)
1986 : Madame et ses flics, de Roland-Bernard (Téléfilm)
1985 : Le Gaffeur, de Sergé Pénard
1985 : Les Amours des années 50 (Série TV)
1982 : Le Gendarme et les Gendarmettes, de Jean Girault
1981 : La Soupe aux choux, de Jean Girault
1981 : Les Fiancées de l'Empire, de Jacques Doniol-Valcroze (Téléfilm)
1981 : Les Fugitifs, de Freddy Charles (Téléfilm)
1980 : L'Avare, de Jean Girault et Louis de Funès
1980 : George Dandin ou le Mari confondu, d'Yves-André Hubert (Téléfilm)
1978 : Gaston Phébus, de Bernard Borderie (Téléfilm)
1977 : Les Folies Offenbach, de Michel Boisrond (Téléfilm)
1977 : Moi, fleur bleue, d'Éric Le Hung
1976 : Le Chasseur de chez Maxim's, de Claude Vital
1976 : L'Aile ou la Cuisse, de Claude Zidi
1976 : La Folle de Chaillot, de Gérard Vergez (Téléfilm)
1973 : La Dame de trèfle, de Pierre Cavassilas
1973 : La Dame de trèfle, de Pierre Cavassilas (Téléfilm)
1973 : Le Plumard en folie, de Jacques Lemoine
1971 : Jo, de Jean Girault
1970 : Le Bal du comte d'Orgel, de Marc Allégret
1970 : Le Gendarme en balade, de Jean Girault
1969 : Hibernatus, d'Edouard Molinaro
1968 : Le Gendarme se marie, de Jean Girault
1967 : Le Chevalier Tempête, de Yannick Andréi
1967 : Les Grandes Vacances, de Jean Girault
1967 : Oscar, d'Edouard Molinaro
1966 : Les Sultans, de Jean Delannoy
1965 : Journal d'une femme en blanc, de Claude Autant-Lara
1964 : Comment épouser un premier ministre, de Michel Boisrond
1962 : L'inspecteur Leclerc enquête (Série TV)
1960-1959 : La caméra explore le temps (Série TV)
1958 : Adelaïde, de Philippe Ducrest (Téléfilm)
1958 : Monsieur de Saint-Germain, de Philippe Ducrest (Téléfilm)
1957 : Les Fanatiques, d'Alex Joffé
1952 : La Vie d'un honnête homme, de Sacha Guitry

Ses dernières news

Toutes ses news
Le fils de Louis de Funès serait en train de vivre ses derniers instants...
Fabien Gallet
18 janvier 2017

Le fils de Louis de Funès serait en train de ...

18 janvier 2017
article
Claude Gensac : "Louis de Funès disait que je lui portais bonheur"
Pauline Julien
28 décembre 2016

Claude Gensac : "Louis de Funès disait ...

28 décembre 2016
article

Ses dernières vidéos

Toutes ses vidéos

Ses derniers films

Tous ses films

Baden Baden

comédie dramatique
sortie le 4 mai 2016
Baden Baden

Damoclès

comédie
sortie le 1 janvier 2016
Damoclès

Lulu femme nue

comédie dramatique
sortie le 22 janvier 2014
Lulu femme nue

Elle s'en va

comédie dramatique
sortie le 18 septembre 2013
Elle s'en va
 
0 commentaire - Claude Gensac
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]