Daniel Bilalian

Daniel Bilalian©Abaca, Domine-Wyters

Daniel Bilalian fait des études de Droit à Lille, dans l'objectif toutefois de s'orienter vers le journalisme. Il débute sa carrière à tout juste 20 ans au sein du journal L'Union de Reims, où il restera trois ans. En 1971, il devient correspondant régional pour l'ORTF. Quatre ans plus tard, il intègre la toute nouvelle chaîne du petit écran : c'est le début d'une longue carrière sur la 2.

Le journaliste commence en 1975 en tant que grand reporter, avant de présenter Antenne 2 Midi, d'obtenir une place au 13H, et enfin de partager le 20H jusqu'en 1985. Remplacé par Claude Sérillon, le présentateur disparaît du petit écran pendant deux ans, avant de revenir sur Antenne 2 pour les journaux télévisés du week-end entre 1987 et 1990.

La chaîne lui offre également la présentation de deux émissions : Stars à la barre, puis le fameux programme de débats Dossiers de l'écran. Malgré de très bonnes audiences, et la notoriété grimpante de Daniel Bilalian, celui-ci est néanmoins supprimé de la grille en 1992 en raison d'un édition houleuse sur l'extrême droite. Cette même année, le groupe France Télévisions est créé et renomme la chaîne France 2.

Le présentateur est rappelé deux ans plus tard au 13H. En 1995, il obtient à nouveau l'alternance du 20H, mais sera encore remplacé trois ans après par Claude Sérillon. Toutefois, lorsque la chaîne perd de l'audimat face à TF1, Daniel Bilalian retrouve sa place au JT en ... 2001. Il la garde cette fois jusqu'en 2004, apprenant avec amertume l'annonce de son remplacement par Christophe Hondelatte.

Mais le groupe France Télévisions a de plus grands projets pour le journaliste, qui se voit en effet nommé peu de temps après à la Direction des Sports. La fin de carrière est alors assurée avec succès pour celui qui reçoit, par ailleurs, la plus haute distinction française en 2005 en étant fait Chevalier de la Légion d'Honneur.

Daniel Bilalian connaît par la suite un épisode orageux en 2010 : les journalistes sportifs de la chaîne votent en effet une motion de défiance à son encontre, dénonçant à la fois son management et le changement de la ligne éditoriale. Il parvient néanmoins à conserver son poste.

En 2016, le journaliste publie "Les évadés", son troisième ouvrage, dans lequel il raconte les aventures de prisonniers français qui parviennent à s'évader pendant la Seconde Guerre Mondiale - une histoire grandement inspirée du vécu de son père. Cette même année, à 69 ans, Daniel Bilalian évoque par ailleurs son futur départ en retraite de la Direction des Sports de France Télévisions. Il affirme en effet lors d'une émission radio que les Jeux Olympiques de Rio seront "sans aucun doute derniers".

Bibliographie :

2016 : "Les évadés", ed. Presses de la Cité
1986 : "Prisons, la vérité", ed. Presses de la Cité
1980 : "Le camp de la goutte d'eau", ed. Presses de la Cité

Ses dernières news

Toutes ses news
JO 2016 : ce qu'il faut retenir de la première semaine de compétition
Fabien Gallet
14 août 2016

JO 2016 : ce qu'il faut retenir de la première ...

14 août 2016
article

Ses derniers films

Tous ses films

Tais-toi quand tu parles !

comédie
sortie le 2 septembre 1981

Tais-toi quand tu parles !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.