Daniel Darc

  • En bref
  • news
  • vidéos
  • photos
  • Filmographie
  • Discographie
Daniel Darc©Getty Images

Daniel Darc nait dans une famille juive, originaire de Russie et de Lituanie. Ses grands-parents ont fui la Russie lors de la révolution de 1917. Il grandit à Paris dans les années 1960. En 1978, le jeune lycéen fait ses débuts en musique en rejoignant le groupe punk Taxi Girl, fondé par Mirwais Stass (guitare), Laurent Sinclair (claviers), Stéphane Erard (bassiste) et Pierre Wolfsohn (batteur). Taxi Girl connaît le succès, notamment grâce au single Cherchez le garçon, sorti en 1980. Leur unique album, Seppuku, est édité l'année suivante.
Après le décès par overdose du batteur Pierre Wolfsohn, en juillet 1981, et la défection des deux autres membres, Taxi Girl se sépare en 1986. Daniel Darc poursuit alors une carrière solo avec un premier album baptisé Sous influence divine, sorti en 1987 et produit par Jacno. Il signe alors une reprise de Comment te dire adieu, écrit par Serge Gainsbourg pour Françoise Hardy. L'année suivante est marquée par une collaboration avec Bill Pritchard sur l'album Parce Que (tiré à trois mille exemplaires numérotés) et l'EP La Ville, produit par Etienne Daho - lequel publiera en 2015 une version chantée en duo.
Après plusieurs années de silence, Daniel Darc revient en 1994 avec l'album Nijinsky, qui ne fait pas grand bruit. L'absence de succès commercial, conjugué à des problèmes d'addictions diverses et un passage en prison, met la carrière du chanteur à nouveau entre parenthèses pour quelques années. Il effectue un retour ... en grâce en 2004 avec l'album Crèvecoeur, réalisé en compagnie du compositeur et producteur Frédéric Lo. Le disque reçoit un bel accueil critique et lui permet d'être récompensé aux Victoires de la musique 2005... dans la catégorie "album révélation de l'année", alors que sa carrière a débuté en 1978. Début 2007, le chanteur participe à la tournée Les Aventuriers d'un autre monde avec Jean-Louis Aubert, Alain Bashung, Cali, Richard Kolinka et Raphael.
L'année suivante, il enregistre un nouvel album, Amours Suprêmes, dont le titre fait référence au fameux chef d'oeuvre de John Coltrane, A Love Supreme (1964). Il enchaîne en 2011 avec La Taille de mon âme, édité par Sony Music. Les ventes de l'album, dont est extrait le single C'est moi le printemps, atteignent les 100 000 exemplaires. L'année 2013 marque les débuts d'une collaboration avec le journaliste Bertrand Dicale en vue d'une autobiographie, ainsi que l'enregistrement d'un nouvel album intitulé Chapelle Sixteen, que le guitariste et arrangeur Laurent Marimbert achèvera en septembre. Daniel Darc est retrouvé mort par son producteur dans son appartement du 11e arrondissement de Paris le 28 février 2013.
Discographie :
1987 : Sous influence divine
1988 : Parce que
1994 : Nijinsky
2004 : Crèvecoeur composé et réalisé par Frédéric Lo
2008 : Amours suprêmes composé et réalisé par Frédéric Lo
2011 : La Taille de mon âme
2013 : Chapelle Sixteen
Récompense :
Victoires de la musique 2005 : album révélation de l'année pour Crèvecoeur, ex-aequo avec celui de Ridan

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.